dimanche, 22 octobre 2017|

15 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Eloge des écoles Espérances banlieues à Montfermeil

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Voici un texte extrait du blog de Dominique Dellac, élue de Montgfermeil, à propos du soutien du maire (Xavier Lemoine, vice-président du parti de Christine Boutin) aux écoles Espérance banlieues

Inauguration de l’école Christiane Coulon

Lundi après-midi, avait lieu l’inauguration de la nouvelle école maternelle (ex-école Danielle Casanova), rebaptisée Christiane Coulon, du nom de la Présidente du Réseau d’échanges de savoirs, décédée cette année. Je respecte la mémoire de cette figure montfermeilloise mais était-il nécessaire de remplacer une des grandes figures de la Résistance pour honorer une Montfermeilloise qui le mérite sans aucun doute ? D’autres solutions étaient possibles pour conserver la mémoire de ces deux femmes.

Je me réjouis bien évidemment que les enfants et l’équipe enseignante et éducative soient enfin accueillis dans des conditions dignes du XXIème siècle.

Mais le discours du maire à cette occasion a été … surprenant et mérite une explication de texte. Alors qu’il inaugurait cette école de la République, il n’a pas hésité à citer le cours Alexandre-Dumas, école hors contrat du réseau Espérance Banlieue, proche des mouvements d’extrême-droite et de la mouvance catholique intégriste. Il n’a visiblement pas digéré notre Lettre des Elus du Front de Gauche, distribuée devant les écoles à la rentrée, qui informait les parents sur deux faits : les enfants hébergés, que ses services municipaux refusent d’inscrire à l’école sous des prétextes fallacieux et humiliants pour les parents, en contradiction avec la loi de la République, que le préfet, suite à mes alertes, l’a mis en demeure de respecter ; nos informations sur la triste réalité du cours Alexandre-Dumas. Le Maire a prétendu que l’Etat cautionne cette école et que toutes les garanties sont prises. C’est faux ! Le recrutement des enseignants s’y fait sans conditions de diplôme, alors que les enseignants de l’Education nationale suivent un cursus universitaire, passent un concours et suivent une formation avant d’être habilités à enseigner. Et « hors contrat » signifie qu’il n’y a pas obligation de respecter les programmes de l’Education nationale. Nombre de parents dont les enfants ont été scolarisés au cours Alexandre-Dumas s’en mordent aujourd’hui les doigts. Les résultats sont catastrophiques et nombreux sont les élèves obligés de redoubler lorsqu’ils veulent retourner dans l’enseignement public. C’est l’avenir scolaire des enfants qui est en jeu ! Voilà pourquoi, non seulement nous continuerons d’alerter les parents au plan local, mais nous entendons participer à faire éclater la vérité sur Espérance Banlieue au plan national. Xavier Lemoine veut faire de notre ville un terrain d’expérimentation du rapprochement entre les idées d’extrême droite et la mouvance catholique intégriste. Nous continuerons de nous y opposer fermement.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114