dimanche, 20 octobre 2019|

19 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Succès de la grève le premier jour du Bac. Plusieurs AG ont voté la reconduction

Version imprimable de cet article Version imprimable

Rennes, Toulouse, Montpellier, Grenoble, Paris… une journée historique pour ce premier jour du Bac 2019 avec le soleil comme une offrande à la grève. En régions, de 20 % de grévistes à 75% pour le lycée Professionnel Bachelard dans le 13è arrondissement parisien, c’est un succès. D’autant que les rectorats et les directions des centres d’examens avaient multiplié les « réquisitions » de personnels pour assurer les surveillances des salles.

A Toulouse, plus de 1000 collègues se sont rassemblé.e.s devant le rectorat. A Paris, 2000 grévistes ont occupé la rue du bac ! (Photo).

A Lyon, les 350 profs réuni.e.s en AG ont reconduit la grève pour mardi (lire le communiqué ci-dessous). Même décision à Grenoble où la grève a été reconduite demain avec 196 pour, 73 abstentions et 1 contre !
L’AG Éducation Île-de-France s’est réunie ce lundi 17 juin au soir dans la grande salle historique de la Bourse du Travail de Paris, après avoir dû changer de salle devant l’affluence massive.

Environ 250 collègues étaient présents, en provenance de 125 établissements et écoles de toute la région parisienne, un chiffre inégalé jusque là (maximum 80 établissements et écoles).

Les bilans des chiffres de grève et des décisions d’AG présentés par l’ensemble des départements sont extrêmement réjouissants (jusqu’à 84 % ce matin au LP Gaston Bachelard à Paris 13ème).

L’AG Éducation IDF se félicite de la réussite de cette première journée de grève des examens, qui est d’ores et déjà historique et au-delà de toute attente, et du rassemblement francilien qui a réuni environ 2000 collègues. Nos cortèges sont partis en manifestation déterminée dynamique en direction du ministère.

L’AG Éducation IDF s’est prononcée ce soir sur plusieurs motions :
1) « L’AG Éducation IDF, réunie le lundi 17 juin en présence de 250 collègues provenant de 125 établissements et écoles de toute la région parisienne, appelle à reconduire la grève le mardi 18 juin. »

Adoptée à l’unanimité des 250 présents, moins 16 abstentions et 11 NPPV.
Par ailleurs, un décompte a été fait des mandats d’AG (d’établissement, de ville ou de bassin) qui avaient déjà décidé de reconduire la grève : 17 avaient d’ores et déjà décidé de reconduire la grève, contre 1 mandat s’abstenant.

2) Pour le programme de la journée du mardi 18 juin, l’AG Éducation IDF appelle :

– à organiser et se rassembler à 7h30 sur deux ou trois piquets de grève par département de la région parisienne, dans le respect des décisions d’AG, afin de permettre aux collègues (de LGT, LP, collège et premier degré) de se rassembler.
Il revient aux départements de s’organiser pour décider des piquets de grève qui leur paraîtront les plus judicieux, et à utiliser les mailing-lists locales ainsi que rp-bahuts-en-lutte chez fautvoir.com
(Unanimité moins 14.)

– à organiser des tournées dans les centres d’examen sur le temps du midi, afin de visibiliser et d’étendre la grève, et / ou à développer des convergences avec les services d’urgences hospitalières en lutte.
(Unanimité moins 40.)

– à participer massivement à une manifestation à 15h de l’hôpital Necker au ministère de l’Éducation Nationale.
C’est dans le souci de construire concrètement la convergence de tous les services publics en lutte que le départ de la manifestation est fixé à l’hôpital Necker.
(Parcours en attente de confirmation, restez à l’affût !)
(Unanimité moins 20.)

– à se réunir en AG Éducation IDF à 17h30 à la Bourse du Travail de Paris.
(Réservation de la salle en cours, probablement en salle Hénaff à l’annexe de la Bourse du Travail, au 85 rue Charlot.)
(Unanimité moins 14.)

3) « L’AG Éducation IDF appelle à décider en Assemblée Générale, à chaque occasion possible, de la poursuite des mobilisations durant les opérations du Bac, du Bac pro et du Brevet, notamment lors des réunions d’entente, des corrections du Bac pro et du Brevet, des jurys d’examen, et par la rétention des notes. »
(Unanimité moins 3.)

Un compte-rendu rapide des AG tenues dans les départements et de leurs décisions suivra dès que possible.

Le bras de fer s’est engagé avec Blanquer, faisons-le plier !

Communiqué de presse
DE L’AG DES PERSONNELS GRÉVISTES DU RHÔNE

Ce matin dans de nombreux établissements, entre un tiers et la moitié des personnels convoqués pour surveiller le baccalauréat étaient en grève.
BLANQUER DÉTRUIT L’ÉCOLE PUBLIQUE / BLOQUONS BLANQUER, BLOQUONS LE BAC

Face à ce mouvement massif, le rectorat a convoqué des contractuels et personnels administratifs et a doublé les surveillances des collègues non grévistes avec des convocations allant parfois de 7h30 à 18h30.

Après s’être rassemblé à 7h30 devant les lycées Robert Doisneau de Vaulx-en-Velin et Jacques Brel de Vénissieux, tous deux centre d’examen, les personnels grévistes se sont réunis devant le rectorat, puis sont partis en manifestation jusqu’à la bourse du travail.

COMME DANS D’AUTRES ACADÉMIES, L’AG DES PERSONNELS (250 PERSONNES)
A VOTÉ MASSIVEMENT LA RECONDUCTION DE LA GRÈVE POUR LE MARDI 18 JUIN.

L’AG APPELLE LES PERSONNELS À SE METTRE EN GRÈVE POUR OBTENIR LE

RETRAIT DE L’ENSEMBLE DES RÉFORMES BLANQUER (VOIR LE DÉTAIL CI-DESSOUS).

RENDEZ-VOUS DE LA JOURNÉE :

* 7H30 : TOUS ET TOUTES DEVANT LE LYCÉE DU PARC !

* 11H30 : AG À LA BOURSE DU TRAVAIL

* 9H30 : RASSEMBLEMENT DEVANT LE RECTORAT.

NI ACCEPTABLES, NI AMENDABLES, les mesures Blanquer, dans leur ensemble suscitent le rejet de la profession. Selon le baromètre UNSA publié en mai dernier seulement 6,5 % de la profession soutient l’action du ministre. Inédit, ce soutien a chuté de 17 points parmi les IA IPR (inspecteurs d’académie inspecteurs pédagogiques régionaux). Ils ne sont plus que 32 % à approuver la politique ministérielle (source baromètre UNSA, café pédagogique).

Depuis cet hiver, les lycéens, les associations disciplinaires, les associations de parents d’élèves, le Conseil Supérieur de l’Education ont exprimé leur refus de ces projets. Des sociologues, des chercheurs en sciences de l’éducation ONT DÉNONCÉ UN ENSEMBLE DE MESURES CONDUISANT À LA MISE EN PLACE D’UN SYSTÈME ÉDUCATIF PROFONDÉMENT ET OFFICIELLEMENT INÉGALITAIRE.

Nous exigeons donc le retrait de l’ensemble de ces réformes :

– réformes du bac, du lycée général et professionnel

– loi Blanquer dite « pour l’école de la confiance »

– Parcoursup

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586