jeudi, 17 octobre 2019|

28 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Soutien à la grève des personnels du lycée Angela Davis de Saint Denis

Version imprimable de cet article Version imprimable

Sur les réseaux de Bahuts en lutte et de Bloquons Blanquer , Jim chronique la lutte du personnel du Lycée Angela Davis de Saint Denis. Au nom des collègues mobilisé.es il appelle à la solidarité militante et financière. Vous trouverez ci-dessous son dernier courrier, les liens pour consulter leur page Facebook et pour soutenir la caisse de grève :

Nous serons encore en grève mardi au lycée Angela Davis de Saint-Denis après une audience au rectorat de Créteil jeudi dernier (après une semaine de grève) qui a consisté à attendre 40 min que le rectorat veuille bien accepter la présence de parents et d’élèves lors de l’audience avant de finalement monter et de s’entendre dire que nous devions faire du redéploiement interne de moyens si nos effectifs de classe étaient trop importants. Une des propositions : faire certains cours à 60 pour garder des moyens horaires pour d’autres dispositifs…
https://fr-fr.facebook.com/lyceelaplaineenlutte/posts/?ref=page_internal

Bref, nous voulons tenir car ce qui se passe dans notre établissement est représentatif de ce qui est en train de se passer dans de nombreux établissements notamment des quartiers populaires suite aux réformes Blanquer. Nous sommes clairement à un tournant dans le processus de démocratisation de l’école. Pour cela, nous avons vraiment besoin de votre solidarité car nous ne pourrons pas tenir la durée financièrement sans une caisse de grève bien fournie. Merci de nous aider et de diffuser largement https://www.helloasso.com/associations/femmes-en-lutte-93/collectes/soutien-a-la-greve-des-personnels-du-lycee-angela-davis

Extrait du communiqué du 5 septembre
Nous sommes en grève depuis le 5 septembre 2019.
Nous ne pouvons plus continuer ainsi !

Cette année encore, le rectorat refuse de donner aux élèves les moyens de réussir leur scolarité :

  • Toutes les classes de première générale passent à 35 élèves, sans dédoublement dans certaines matières, y compris celles dont les épreuves au bac ont lieu dès cette année (français...). En effet, le rectorat a refusé pendant les vacances l’ouverture d’une 5e classe, faisant ainsi augmenter les effectifs dans les autres classes, sans moyens supplémentaires.
  • Tous nos projets pédagogiques (théâtre, ateliers Science Po…) sont condamnés. Alors que tous les établissements du secteur (écoles, collèges, mais aussi lycées) sont dotés de moyens spécifiques pour lutter contre les inégalités scolaires, la marge budgétaire de notre établissement pour mener des activités de soutien ou culturelles est quasiment inexistante (moins de 2h).
  • Aucun poste complet supplémentaire de vie scolaire n’a été créé alors que les effectifs du lycée augmentent considérablement avec la création de quatre classes de Terminale et une seconde supplémentaire cette année.
  • Plusieurs postes d’enseignants ne sont pas pourvus ; en ST2S, ce sont notamment les deux enseignements de spécialité qui ne peuvent être assurés dans certaines classes ; la moitié des élèves de la voie professionnelle n’a pas de professeur d’anglais.
  • Nous n’avons aucun référent numérique pour s’occuper de l’ensemble du parc informatique de l’établissement… et en particulier des ordinateurs nécessaires aux nouveaux enseignements informatiques.

La suite sur le site créé sur Halloasso...

L’image du communiqué des grévistes du 3 septembre 2019 :
https://www.questionsdeclasses.org/IMG/jpg/communique_30919.jpg

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586