dimanche, 23 septembre 2018|

10 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Oleg Sentsov, en grève de la faim depuis 81 jours

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Certains et certaines espéraient que Poutine profiterait du mondial de football pour faire rebondir "positivement" son image en libérant le réalisateur Oleg Sentsov. Mais la propagande étant ce qu’elle est, la répression contre les journalistes et la liberté d’expression restent la meilleure méthode pour mystifier, mentir à l’opinion publique russe et entretenir de façon efficace, une menace généralisée envers les critiques et les curieux...
Oleg Sentsov est emprisonné pour vingt ans parce qu’il s’est opposé à l’annexion russe de la Crimée et a dénoncé la guerre de position qui s’en est suivie.
Il mène depuis près de trois mois une grève de la faim pour dénoncer les nombreux emprisonnements politiques d’opposants et de citoyens ukrainiens en Russie. Son action risque de lui être fatale. L’appel ci-dessous d’Amnesty International Ukraine, nous invite à soutenir Oleg car il n’est jamais trop tard pour sauver les porteurs de liberté.

Les autorités refusent de laisser Amnesty International rendre visite à Oleg Sentsov, en grève de la faim depuis 81 jours.

En réaction au refus des autorités russes d’accorder à Amnesty International la possibilité de rencontrer le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, qui observe une grève de la faim depuis 81 jours dans une colonie pénitentiaire dans l’Arctique russe, Oxana Pokaltchouk, directrice d’Amnesty International Ukraine, a déclaré :
« Nous refuser le droit de rendre visite à Oleg Sentsov est indéfendable. Après presque trois mois de grève de la faim, son état de santé est très préoccupant. Nous avions prévu de rendre visite à Oleg avec un expert médical indépendant qui aurait pu évaluer son état de santé. Afin de dissiper tous les doutes quant à son état de santé et à la pertinence des soins médicaux qui lui sont prodigués, une telle visite s’impose.
« Amnesty International demande qu’Oleg Sentsov soit libéré immédiatement et que, tant qu’il est détenu, il puisse consulter des professionnels de santé qualifiés, à même de dispenser des soins conformes à l’éthique médicale et respectant notamment les principes de confidentialité, d’autonomie et de consentement éclairé. En outre, les autorités russes doivent permettre au personnel consulaire ukrainien de rencontrer Oleg Sentsov. »

Le 30 juillet 2018, le bureau d’Amnesty International à Moscou a reçu une lettre de Valery Balan, directeur adjoint du Service fédéral d’application des peines, qui rejetait sa demande de visite à Oleg Sentsov dans la colonie pénitentiaire de Labytnangi, sans fournir d’explication.
Dans cette lettre, il est dit que l’état de santé d’Oleg Sentsov a été évalué et est stable, sans « dynamique négative ».

Complément d’information :
Le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov a entamé une grève de la faim le 14 mai 2018 pour protester contre l’emprisonnement motivé par des considérations politiques de dizaines d’Ukrainiens en Russie. En 2015, Oleg Sentsov a été condamné à 20 ans de prison à la suite d’un procès inique pour des accusations de « terrorisme », parce qu’il s’était opposé à l’occupation de la Crimée par la Russie.

La version pdf de l’appel datée du 2 août 2018 :

PDF - 231.8 ko
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1370