samedi, 5 décembre 2020|

5 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La mobilisation des parents d’élève contre l’E3C, épisode n°1

Version imprimable de cet article Version imprimable

La mise en place forcée et sans consultation de l’E3C a allumé des feux de contestation un peu partout en France. En dépit des sanctions disciplinaires, du déni de droit, de la répression violente du droit à l’expression des lycéens et de leurs parents, et malgré les vacances scolaires, ici ou là, la mobilisation s’étend.

La Fcpe annonce une enquête nationale auprès des parents sur les dysfonctionnements de la réforme du lycée. Cette enquête fait écho à la mobilisation des enseignants qui annonçaient la catastrophe en cours en soulignant le caractère chronophage, anti-écologique, inégalitaire et discriminatoire de ces épreuves dites continues. Certains personnels de direction menacent même de ne pas les organiser s’ils ne sont pas écoutés...
Tant du point de vue de son organisation que de ses finalités annoncées cette réforme du BAC est d’ores et déjà un échec.

En banlieue défavorisée, les parents d’élève vigilants et échaudés par les contre-promesses de PARCOURSUP se mobilisent. Ils ont vite compris en quoi le BAC local pouvait accentuer les inégalités d’accès aux études supérieur de leurs enfants.
A Melun et au Mée sur Seine (en seine et Marne), la vice présidente du conseil local de la FCPE a appelé les parents d’élèves du Lycée Georges Sand à se joindre à la manif du 3 févier dernier, organisée par les lycéens en soutien à la grève des enseignants.

Un des mérites de cette réforme est d’avoir paradoxalement remis sur le tapis du débat politique la question des finalités du premier diplôme du supérieur. L’autre, est d’avoir permis à des milliers de lycéens de comprendre dans la pratique et à leur corps défendant, ce que ce gouvernement entendait par débat démocratique et consultation. Les différentes interviews collectées par les journalistes de la République de Seine et Marne, lors de la manifestation devant le Lycée G. Sand, attestent de la rapide prise de conscience des lycéens et de leurs parents de la violence symbolique et physique que Blanquer exerce sur l’institution scolaire.

(lundi 3 mars devant le lycée George-Sand (©JVCLa Rep 77)
A lire l’article dans la RSM : https://actu.fr/ile-de-france/mee-sur-seine_77285/le-mee-sur-seine-lyceens-professeurs-mobilises-contre-reforme-bac_31191703.html

La lettre de la Vice présidente du conseil local (77) :

Mesdames et Messieurs les parents d’élèves,

Aujourd’hui, j’ai rencontré une délégation de professeurs de l’établissement de votre enfant à leur demande au sujet des très prochaines épreuves E3C.
Les professeurs et nous, membres de la fédération, sommes très inquiets par rapport à la préparation de ces examens.

Les élèves de première n’ont pas eu comme les élèves de Terminale une semaine banalisée. Et pourtant, ce sont des épreuves du bac.
Les sujets ont été donné dans beaucoup de lycée en France à différentes dates par les directions. Au lycée Georges Sand aussi, ce qui m’amène à dire que nous avons maintenant un bac local et non national. Aucune préparation à ces épreuves n’a été faite. Les Professeurs n’ayant pas le temps ni le matériel pour le faire. Il faut finir un programme, corriger des copies... etc

Ce qui pose problème aussi, c’est avec cette nouvelle réforme, le choix des spécialités donnera des niveaux de bac très différents.
En fonction des spécialités de l’établissement, il y aura des bacs plus reconnus que d’autres donc des dossiers qui passeront plus rapidement sous la pile par rapport à la provenance de votre lycée. Encore une fois, les lycée moins cotés seront discriminés.

J’ai pour ma part demandé un entretien avec le proviseur pour lui faire de cette inquiétude en plus de différents problèmes qui m’ont été remontés par certains d’entre vous. J’aurais aussi aimé lui donner mon avis sur le fait d’avoir mis en plus de ces épreuves stressantes pour nos enfants, un bac blanc de français à la même période.Très, très peu judicieux !!!!!
Malheureusement le dialogue est rompu avec celui-ci qui refuse catégoriquement de me rencontre sous certaines conditions que j’ai émises et auxquelles j’ai droit en tant que représentante de parents d’élèves élue.
(...) il s’avère que pour lui "ces épreuves sont beaucoup plus proches d’un contrôle sur table classique que des épreuves finales d’un examen ". Ce sont pourtant des épreuves de bac qui seront comptabilisées dans leur note finale de bac.

Il existe une désorganisation totale de ces E3C. Les professeurs m’ont rapportée qu’il y a une tension palpable chez certains élèves.
C’est pourquoi, lundi 3 février, je serai à leurs cotés pour la mobilisation qu’il vont mettre en place devant le lycée avec les surveillants à 7h45.
Je vous invite fortement à nous rejoindre car les conditions dans lesquelles nos enfants étudient et passent leur épreuves sont inadmissibles.
D’autant plus que la plupart des enseignants seront grévistes, il n’y aura presque plus personnes pour surveiller les élèves qui passent leurs épreuves.

Certains se permettent de jouer avec l’avenir de nos enfants, ne les laissons pas faire !!!

Rendez-vous lundi 3 février à 7h45 devant le lycée Georges Sand et aux cotés de ceux qui veulent instruire nos enfants dans de bonnes conditions.

Très cordialement,
Vice Présidente du conseil local.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586