mercredi, 15 août 2018|

4 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Courrier à Mme Vidal, ministre de l’ESR suite aux graves évènements survenus à Montpellier

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Mme la ministre,

Le jeudi 22 mars se tenait comme vous le savez une journée de mobilisation des travailleuses et travailleurs des trois fonctions publiques pour la défense du service public, la titularisation des précaires, la défense du statut, une revalorisation salariale, contre les suppressions de poste mais également contre votre loi ORE instaurant la sélection à l’entrée de l’Université. C’est contre cette loi que se mobilisent depuis plusieurs semaines les étudiantes et étudiants de Montpellier qui ont tenu hier à l’issue de leur manifestation une assemblée générale dans la fac de droit. Cette assemblée générale a voté l’occupation des bâtiments pour la nuit.

Aussitôt, le directeur d’UFR a fait verrouiller les issues, n’en laissant qu’une seule accessible, ainsi que l’ensemble des accès aux toilettes et donc à l’eau potable.
Le directeur d’UFR a ensuite sollicité une intervention policière qui semble avoir été refusée par le préfet.

Vers 23:00, le directeur de la sûreté a quitté les lieux. Après son départ, des enseignants, fonctionnaires de votre ministère, ont agressé physiquement des étudiants et des étudiantes.

Aux alentours de 00h30, un groupe d’une grosse dizaine de personnes cagoulées, portant des gants, armées de bouts de palettes, matraques et tazer s’est introduit dans les locaux par les accès pourtant précédemment verrouillés.

Plusieurs témoins ont vu le directeur d’UFR accompagner ce groupe. Ce même directeur d’UFR qui sollicitait une intervention policière dans la soirée a ensuite refusé aux forces de l’ordre arrivées sur les lieux de procéder à l’interpellation des agresseurs qui ont blessé plusieurs étudiant-e-s de son université, certain-e-s devant être transporté-e-s à l’hôpital.
Ces évènements suscitent de nombreuses interrogations de notre part. Nous souhaiterions une réponse rapide de votre part et des explications :
comment ce groupe violent a-t-il pu pénétrer dans une enceinte universitaire, y commettre des violences et en repartir ?
Des fonctionnaires de votre ministère ont-ils participé à ces violences ?
Une plainte a-t-elle été déposée par l’université ?
En comptant sur votre diligence pour faire toute la lumière sur ces faits inacceptables, nous vous prions de croire, Madame la Ministre, à notre profond attachement à la défense du service public,

Pour la Fédération SUD éducation,

Aurélien Boudon
co-secrétaire fédéral

PDF - 70.6 ko
Courrier à Mme Vidal, ministre de l’ESR suite aux graves évènements survenus à Montpellier
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1360