jeudi, 19 septembre 2019|

15 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Appel à la grève Supap-Fsu vendredi 14 mars

Version imprimable de cet article Version imprimable   1 commentaire(s)

Ce vendredi 14 mars le syndicat SUPAP-FSU (syndicats unitaire des personnels des administrations parisiennes) appelle à la grève les personnels des écoles ville.
La cantine et les ARE (ateliers périscolaires de l’après-midi 15h) du vendredi ne seront pas assurés.

Suit l’appel SUPAP-FSU :

Ci-joint deux affichettes pour les parents pour informer de la grève du 14 mars, en fonction des services assurés et les deux fiches de postes REV et DPA qui devraient être diffusées par la DASCO ce jour et nous ont été communiquées suite à l’audience d’hier dans le cadre du préavis de grève .

Suivra en fin d’après-midi le vendredi 14 mars un compte rendu de cette audience qui a duré quatre heures et suite à laquelle nous avons décidé de maintenir l’appel à la grève vendredi, les réponses de la DASCO étant insuffisantes

S’agissant des animateurs parisiens, un mouvement d’ampleur se justifie avant les élections municipales.
Nous estimons que la ’tradition’ qui veut que les syndicats ne s’engagent pas avant une élection est une conception poussive (obsolète) de l’action syndicale, et ne tient aucunement compte de la dignité des personnels et de leur condition de travail qui elles, ne sont pas traditionnelles, mais relèvent du droit. Les agents, eux sont sur le terrain, ils accueillent le public parisien quotidiennement, élection ou pas.
Les Elus et les candidats sont en pleine action…Est-il absurde de penser qu’ils tiendront compte d’un mouvement fort et déterminé ?
Ce mouvement est de mise, d’abord parce qu’il ne signifie pas l’arrêt des revendications après les élections. Ensuite, car nous estimons qu’il faut maintenir l’alerte permanente vis à vis des élus, quelque soit le moment.
Ne laissons pas les équipes de la nouvelle mandature s’installer dans ses bureaux, regarder la vue, faire ou refaire connaissance autour d’un distributeur de café...

Agissons maintenant, agissons fort, engageons-nous dans une logique de combat y compris en nous invitant dans le débat électoral.

Assemblée des personnels
14 heures, le vendredi 14 mars
Salle Grand Croizat, Bourse du travail
3, rue du Château d’eau 75 010
Métro République

1 Message

  • Appel à la grève Supap-Fsu vendredi 14 mars 13 mars 2014 11:51, par Valérie Guiffrey

    La suite des concertations SUPAP-FSU et DASCO...

    Réunion avec la directrice de la DASCO et le secrétaire général adjoint de la Ville.
    La directrice de la DASCO et le secrétaire général adjoint de la Ville de Paris ont été mandatés pour demander à des militants du SUPAP-FSU du 20ème arrondissement d’organiser une réunion en leur présence avec une délégation de REV du 20ème arrondissement à la CASPE 20, cet après-midi.

    Nous avons refusé cette proposition :

    1. Les objectifs de cette réunion étaient extrêmement flous. Il nous a été précisé qu’elle n’était pas un cadre de négociation, et ne concernait pas l’ensemble des personnels de la DASCO, quelle que soit la catégorie professionnelle. Selon le mandat de nos interlocuteurs, la négociation a eu lieu le 10 mars dans le cadre du préavis de grève et une nouvelle négociation ne pourrait être ouverte que dans le cadre d’un nouveau préavis.

    2. la DASCO et le secrétariat général, malgré nos contre-propositions constructives, ont refusé de considérer cette réunion comme ayant un caractère syndical ainsi que de l’élargir à d’autres représentants, indépendamment de l’arrondissement et de la catégorie professionnelle.

    3. Dans un autre cadre, nous aurions été bien évidemment prêts à une discussion constructive et nous ne fermons pas les portes du dialogue avec la Ville de Paris et la DASCO.

    Nous considérons toutefois que cette demande de la Ville de Paris est le signe que nos revendications, propositions et notre appel à la grève ont un large écho auprès de tous les professionnels de la DASCO exerçant dans les écoles. Notre mouvement se traduit par l’annonce de la fermeture totale de nombreuses écoles toute la journée sur la cantine et l’ARE, de nombreuses fermetures et perturbations sur d’autres écoles sur le temps d’ARE et par la participation de nombreux REV, DPA, adjoints d’animation titulaires, contractuels ainsi que de nombreuses ASEM et ATE.

    Ce mouvement n’est en aucun cas le mouvement d’un arrondissement ou d’une catégorie professionnelle. Il vise à l’amélioration de nos conditions de travail, de nos rémunérations, de nos statuts, de notre formation et au respect des conditions d’exercice des métiers de tous les professionnels de la DASCO, en prenant en compte tout particulièrement l’intérêt des enfants sans lesquels nos métiers n’ont pas de sens.

    L’assemblée générale de vendredi, salle Grand Croizat, 3 rue du Château d’eau, métro République, sera informée du résultat complet des négociations et pourra prendre toute décision sur l’avenir de notre mouvement et les conditions de sa reconduction éventuelle.

    Nous appelons tous les REV et DPA qui ne seraient pas décidés à faire grève à éviter de casser le mouvement en prenant l’initiative intempestive de remplacer les grévistes, qu’il soit animateurs ou ASEM. Nous rappelons qu’il n’est nullement obligatoire de se déclarer gréviste à l’avance et que chaque agent peut se déclarer gréviste jusqu’au dernier moment. En l’absence de consigne DASCO, qui d’ailleurs ne s’est donnée aucun moyen pour informer les parents, il en va de la responsabilité de chaque REV d’ouvrir à 15h.

    Le 13 mars 2014

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586