vendredi, 18 août 2017|

5 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de Collectif Questions de classe(s)

École – écologie * Chronique d’un jardin solidaire : Une aventure humaine et botanique , Olivier Pinalie

École – écologie : Un jardin solidaire
Entretien extrait du numéro 6 de N’autre école, été 2017.
Un livre * qui surprend : un sujet inédit (la construction pas à pas, durant cinq ans, de 2000 à 2005, d’un jardin pour tous dans un quartier populaire et un ton inhabituel (un engagement égalitaire et libertaire qui n’interdit pas de parler de ce qu’on évite dans la prose militante).
Rare aussi la posture du lecteur qui chronique ce livre : j’ai enseigné dans le collège proche de ce jardin, mes élèves m’y (...)

En savoir plus »
 

Dormir

Afin que nous ne nous endormions pas trop pendant les vacances, nous publions cet été quelques-unes des chroniques revigorantes de Véronique Decker. N’oubliez pas de commander et lire son dernier recueil, L’école du peuple. L’école du peuple Véronique Decker Collection N’Autre École / Q2C n° 9 Libertalia, 124 p., juin 2017 Prix : 10 € + 2,84€ de frais de port
Dormir
Deux parents attendent devant le bureau ce matin. Le père d’Alfoussenou m’explique qu’il est logé au 115, bien trop loin (...)

En savoir plus »
 

Contre l’expulsion de l’EDMP de son local 8 Impasse Crozatier

AIDEZ NOUS À L’ACHETER Le 8 impasse Crozatier, dans le 12ème arrondissement de Paris, c’est toute une histoire en prise directe sur l’actualité sociale et politique !
L’histoire d’un projet coopératif, qui fait vivre ensemble dans son vaste local autogéré idéalement situé dans le 12ème arrondissement de Paris une librairie coopérative et des éditions différentes (EDMP, Spartacus, Noir et Rouge), l’éducation populaire et les débats d’idées et aussi les alternatives dans tous les domaines : syndicalisme, (...)

En savoir plus »
 

Ateliers-philo, pourquoi, pour qui ? Les bonnes feuilles de N’autre école

Nous publierons au cours de l’été quelques "bonnes feuilles" du nouveau numéro "Esprit critique, es-tu là ?", - le sixième de la nouvelle série -, de N’autre école . Numéro à commander ici.
On se demande d’abord s’il ne s’agit pas d’une homonymie : mais non, l’éditeur des « Petits Platons » (lire la série de petits fascicules d’initiation aux grands philosophes, co-oéditée par Télérama, Le Monde, La Vie, d’une réelle qualité) est bien le même que le délégué général de SOS éducation (cf. la « cartographie de la (...)

En savoir plus »
 

"Esprit critique es-tu là ?", N’autre école n°6 est sorti !

Entretien avec Jean-Pierre Fournier, coordinateur du nouveau numéro de N’autre école "Esprit critique es-tu là ?".
QdC : Tu as coordonné le numéro 6 de la revue N’autre école "Esprit critique es-tu là ?". Peux-tu nous dire en quoi cette thématique est importante pour toi et pour celles et ceux qui veulent penser une pédagogie critique ?
JPF : C’est important parce qu’il y a une fausse évidence : officiellement, cultiver l’esprit critique est un des buts de l’enseignement. On devrait donc consacrer (...)

En savoir plus »
 

Véronique Decker : L’école du peuple

« L’école du peuple sera l’œuvre des éducateurs du peuple », Célestin Freinet.
Véronique Decker, directrice d’école à Bobigny, reprend la plume et livre 64 billets inspirés par son quotidien d’enseignante et de cadre de l’Éducation nationale engagée au service de ses élèves de la cité Karl-Marx.
Il y est question d’apprentissages lents, d’éveil au monde, de pédagogie Freinet, de fraternité, d’amour et d’empathie, mais aussi d’injustice et de casse de l’école, des quartiers populaires et des solidarités. Celle (...)

En savoir plus »
 

Au-delà des élections

Quels que soient les résultats électoraux, il n’est plus possible d’ignorer que les institutions sont à bout de souffle. Le rejet de la politique pour des conceptions gestionnaires ou l’abstention en sont les signes les plus voyants. Pourtant, sans relation conflictuelle à elle-même, sans réflexion approfondie sur un devenir commun souhaitable à travers le débat contradictoire et la délibération collective, la société finit par se décomposer. C’est en effet la critique continuelle et raisonnée qui lui (...)

En savoir plus »
 

Conjuguer Freinet à tous les temps...

Entretien avec Catherine Chabrun, rédactrice en chef du Nouvel Éducateur
C’est le cinquantenaire de la disparition de Freinet, mais c’est aussi 90 ans de pratiques, d’expérimentations et de recherches à l’école et hors de l’école, de la maternelle au lycée. Un numéro exceptionnel de 140 pages du Nouvel éducateur présente le mouvement Freinet : une actualité ancrée dans l’Éducation nouvelle qui en ce début du xxie siècle demeure une force vive de propositions pour l’école populaire, celle de tous les enfants. (...)

En savoir plus »
 

L’esprit critique : Appel à contribution pour N’autre école, n°6

Esprit critique, où es-tu ?
Dans les salles de classe, grâce à des pratiques qui font s’interroger sur soi, les autres, le monde. Car à tout âge, et quel que soit le domaine d’études, que vaudrait une éducation qui ne soit mise en question des représentations ordinaires, des paresses de pensée, de la « coutume » dont La Boétie a montré qu’elle était à la base de la servitude.
Dans les salles des maitres, de profs, là où se réunissent les agents, pour questionner le quotidien, mesurer le modifiable, (...)

En savoir plus »
 

Tisser les solidarités du quotidien pour entrevoir un autre monde possible que celui de la haine...

L’élection de Trump suscite une quantité de commentaires, est-il utile que Questions de classe(s) en rajoute un ? C’est si facile de s’indigner, de « dénoncer », de redire que c’est un xénophobe, un raciste, etc., etc.
Quel intérêt ? Qui connait une seule personne qui ait été convaincue par une indignation anti-Trump, ou, ici, anti-Le Pen ? On sait maintenant que les propos violemment sexistes du démagogue lui ont plutôt attiré des voix, en tout cas ne lui en ont pas fait perdre.
Quant au discours qui (...)

En savoir plus »
 

Refaire société autrement

Alors que les inégalités sociales et scolaires ne cessent de se creuser et de provoquer des explosions de violence, l’État s’en tenant à des politiques de maîtrise de la crise plutôt qu’à sa résolution, un collectif s’est créé pour réclamer la sauvegarde de l’éducation prioritaire et la réintégration en son sein des lycées (1).
Créée au début des années 1980, l’éducation prioritaire avait été mise en œuvre à titre provisoire, le temps de réduire les inégalités les plus criantes. Le moins que l’on puisse dire, (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don