vendredi, 15 novembre 2019|

6 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de Catherine Chabrun


Envoyer un message

Les droits de l’enfant 30 ans après...

La Convention internationale des droits de l’enfant a été adoptée le 20 novembre 1989 par les États membres des Nations Unies. Elle définit les droits fondamentaux des enfants et veille à ce que les États coopèrent pour assurer son application. Si le 20 novembre est un jour symbolique, il doit être autre chose qu’une simple commémoration. En effet, en France, 30 ans après l’adoption de la Convention, certains de ses droits ne sont toujours pas appliqués correctement à tous les enfants. Trois millions (...)

En savoir plus »
 

15 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, l’article 44
Article 44 1. Les États parties s’engagent à soumettre au Comité, par l’entremise du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, des rapports sur les mesures qu’ils auront adoptées pour donner effet aux droits reconnus dans la présente Convention et sur les progrès réalisés dans la jouissance de ces droits : a) Dans les deux ans à compter de la date de l’entrée en vigueur de la présente Convention pour les États (...)

En savoir plus »
 

14 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 42 et 43
Article 42 Les États parties s’engagent à faire largement connaître les principes et les dispositions de la présente Convention, par des moyens actifs et appropriés, aux adultes comme aux enfants. Article 43 1. Aux fins d’examiner les progrès accomplis par les États parties dans l’exécution des obligations contractées par eux en vertu de la présente Convention, il est institué un Comité des droits de l’enfant qui (...)

En savoir plus »
 

13 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 38, 39 et 40
Article 38 1. Les États parties s’engagent à respecter et à faire respecter les règles du droit humanitaire international qui leur sont applicables en cas de conflit armé et dont la protection s’étend aux enfants. 2. Les États parties prennent toutes les mesures possibles dans la pratique pour veiller à ce que les personnes n’ayant pas atteint l’âge de quinze ans ne participent pas directement aux hostilités. (...)

En savoir plus »
 

11 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 32, 33 et 34
Article 32 1. Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social. […] Article 33 Les États parties prennent toutes les mesures appropriées, y compris des mesures (...)

En savoir plus »
 

10 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 27, 28, 29, 30 et 31
Article 27 1. Les États parties reconnaissent le droit de tout enfant à un niveau de vie suffisant pour permettre son développement physique, mental, spirituel, moral et social. 2. C’est aux parents ou autres personnes ayant la charge de l’enfant qu’incombe au premier chef la responsabilité d’assurer, dans les limites de leurs possibilités et de leurs moyens financiers, les conditions de vie (...)

En savoir plus »
 

9 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 23, 24, 25 et 26 :
Article 23 1. Les États parties reconnaissent que les enfants mentalement ou physiquement handicapés doivent mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité. 2. Les États parties reconnaissent le droit des enfants handicapés de bénéficier de soins spéciaux et encouragent et (...)

En savoir plus »
 

8 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 18, 19, 20, 21 et 22
Article 18 1. Les États parties s’emploient de leur mieux à assurer la reconnaissance du principe selon lequel les deux parents ont une responsabilité commune pour ce qui est d’élever l’enfant et d’assurer son développement. La responsabilité d’élever l’enfant et d’assurer son développement incombe au premier chef aux parents ou, le cas échéant, à ses représentants légaux. Ceux-ci doivent être guidés avant (...)

En savoir plus »
 

7 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 14,15,16 et 17 :
Article 14 1. Les États parties respectent le droit de l’enfant à la liberté de pensée, de conscience et de religion. 2. Les États parties respectent le droit et le devoir des parents ou, le cas échéant, des représentants légaux de l’enfant, de guider celui-ci dans l’exercice du droit susmentionné d’une manière qui corresponde au développement de ses capacités. 3. La liberté de manifester sa religion ou ses (...)

En savoir plus »
 

6 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 12 et 13 :
Article 12 1. Les États parties garantissent à l’enfant qui est capable de discernement le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité. 2. A cette fin, on donnera notamment à l’enfant la possibilité d’être entendu dans toute procédure judiciaire ou administrative l’intéressant, soit (...)

En savoir plus »
 

5 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention.
Aujourd’hui, les articles 10 et 11 :
Article 10
1. Conformément à l’obligation incombant aux États parties en vertu du paragraphe 1 de l’article 9, toute demande faite par un enfant ou ses parents en vue d’entrer dans un État partie ou de le quitter aux fins de réunification familiale est considérée par les États parties dans un esprit positif, avec humanité et diligence. Les États parties veillent en outre à ce que la présentation d’une telle (...)

En savoir plus »
 

4 novembre

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 8 et 9
Article 8
1 l Les États parties s’engagent à respecter le droit de l’enfant de préserver son identité, y compris sa nationalité, son nom et ses relations familiales tels qu’ils sont reconnus par la loi, sans ingérence illégale.
[…]
Article 9
1 l Les États parties veillent à ce que l’enfant ne soit pas séparé de ses parents contre leur gré, à moins que les autorités compétentes ne décident, sous réserve de révision (...)

En savoir plus »
 

Le 3 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention.
Aujourd’hui, les articles 6 et 7
Article 6
1. Les États parties reconnaissent que tout enfant a un droit inhérent à la vie.
2. Les États parties assurent dans toute la mesure possible la survie et le développement de l’enfant.
Article 7
1. L’enfant est enregistré aussitôt sa naissance et a dès celle-ci le droit à un nom, le droit d’acquérir une nationalité et, dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux. (...)

En savoir plus »
 

Le 2 novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, les articles 3, 4 et 5
Article 3 1. Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale. […]
Article 4 Les États parties s’engagent à prendre toutes les mesures législatives, administratives et autres qui sont (...)

En savoir plus »
 

Le 1er novembre 2019

Jusqu’au 20 novembre 2019, revisitons la Convention. Aujourd’hui, un extrait du préambule et les 2 premiers articles :
Les États parties à la présente Convention, Considérant que, conformément aux principes proclamés dans la charte des Nations unies, la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine ainsi que l’égalité et le caractère inaliénable de leurs droits sont le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde, Ayant présent à l’esprit le fait que (...)

En savoir plus »
 

La pauvreté s’incruste

L’état des lieux des revenus en France Selon l’Institut national des études économiques, 14,7 % de la population vivent sous le seuil de pauvreté (60 % du niveau de vie médian : près de 1 065 € mensuels, après impôts) : soit 9,3 millions de personnes en 2018 (+0,6 %) et parmi elles 3 millions d’enfants (11 % des moins de 10 ans sont en situation de pauvreté). Bien sûr, on nous rappelle qu’en Roumanie, en Bulgarie, les taux dépasseraient 23 %, ne nous plaignons pas ! Mais silence sur la Finlande, le (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n° 244

Le Nouvel Éducateur n° 244 est paru !
Dossier : Les chemins de l’autonomie
Un numéro tout en couleurs, une nouvelle maquette...
Pour le feuilleter
Vente au numéro : 9 euros (+ frais de port)
Abonnement : Cinq numéros pour 40 euros
Bulletin d’abonnement
S’abonner en ligne
Le vient de paraître en PDF :

En savoir plus »
 

Les devoirs avant les droits !

L’Education nouvelle est un danger pour les défenseurs de l’ordre, de l’autorité... en 1934, Freinet réagissait aux dangers fascistes. La problématique des violences éducatives est toujours d’actualité et qu’importe les orientations politiques ! Il a fallu quand même attendre 2019, année du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant pour que la France légifère.
En octobre 1934, les fascistes souhaitent réintroduire les châtiments corporels à l’école « La crainte du châtiment (...)

En savoir plus »
 

L’Éducation nouvelle… toujours nouvelle !

La deuxième Biennale internationale de l’Éducation nouvelle se déroulera du 28 au 31 octobre 2019 à l’Université de Poitiers. Elle est organisée par les CEMÉA, le CRAP-Cahiers pédagogiques, Éducation & Devenir, la FESPI, la FICEMÉA, la FIMEM, le GFEN, l’ICEM-Pédagogie Freinet, le LIEN et l’OCCE.
Dès le début du 20e siècle, l’Éducation nouvelle se définit, en Europe et dans le monde, comme une éducation à la liberté pour qu’advienne une société plus juste et plus égalitaire, respectueuse des êtres humains (...)

En savoir plus »
 

Evaluations bienveillantes, oxymore ?

Sans tenir compte du bien être de l’enfant, de l’élève des évaluations nationales vont se dérouler en CP du 16 septembre au 27 septembre 2019. Et cette année une première : les épreuves seront mises en ligne et en accès libre en amont. Le bachotage rendu possible pour les enseignants ! Mais, nouveauté, également pour les parents ! S’ils manque de temps, ils pourront faire appel à des aides privées... bien sûr, s’ils ont les moyens financiers suffisants. Tant pis pour tous les enfants - peu ou mal préparés - (...)

En savoir plus »
 

Communiqué final de l’Université d’Été des Enseignant.e.s et de l’Éducation

Annoncée début juillet, lors des dernières assemblées générales d’Île-de-France, l’Université d’Été des Enseignant.e.s et de l’Éducation a rencontré un grand succès. Les inscriptions ont largement dépassé les prévisions des organisateur.rice.s : plus de 650 personnes, prenant sur leur temps personnel, ont participé à cet événement. Pendant trois jours, à la Cartoucherie de Vincennes, des enseignant.e.s et plus largement des professionnel.le.s de l’éducation, des chercheur.e.s, des élu.e.s, des lycéen.ne.s et des (...)

En savoir plus »
 

La citoyenneté, un essentiel de l’éducation

Enseignante de nombreuses années en classe coopérative, j’ai pu vivre avec les élèves cette citoyenneté promue par la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). 2019 commémore l’adoption de la CIDE par la France, mais l’exercice de la citoyenneté dès le plus jeune âge n’est pas au cœur de tous les espaces éducatifs. Tous les jeunes ne connaissent pas la Convention, tous les adultes non plus !
Les lois de la classe coopérative découlent d’une conception éducative. Celle qui se fonde sur (...)

En savoir plus »
 

2019, les vacances, ce n’est toujours pas pour tous !

Au départ 1936 Au lendemain de la victoire électorale du 3 mai 1936, la réflexion sur les « congés payés » n’est pas une priorité du Front populaire qui est surtout préoccupé par le chômage, les conditions de travail et le pouvoir d’achat des ouvriers. Le gouvernement se met au travail, mais il faut attendre un mois avant la constitution du gouvernement de Front populaire, et un mois c’est long pour ceux et celles qui espèrent tant ! Simone Weil, jeune philosophe, le 10 juin 1936 : « Pourquoi les (...)

En savoir plus »
 

La solidarité ne se taxe pas

Le lundi de Pentecôte, un jour férié pas comme les autres : travailler sans être payé pour financer la dépendance (depuis la canicule de 2003). Cette année, c’est près de 3 milliards d’euros qui sont attendus (entre 4 et 5% du budget alloué à la dépendance par l’État). Des contributions très différentes ! Pour les salariés, certains ne sont pas payés, d’autres le sont, certains utilisent une RTT, d’autres doivent répartir les sept heures de travail non rémunérées… Pour les employeurs, la taxe « contribution (...)

En savoir plus »
 

Quand 20 mois de mesures sont censés faire politique éducative !

Loi pour une « école de la confiance »
Quand 20 mois de mesures sont censés faire politique éducative !
Analyses et propositions du cape
Dans un contexte où le débat démocratique avec l’ensemble des acteurs concernés n’a pas eu lieu sur la transformation de la politique éducative du pays, le CAPE témoigne de ses analyses, rappelle ses positionnements et donne à lire ses propositions pour renforcer l’École de la République. Celles-ci, rédigées en six points, s’articulent autour de cinq idées forces :
1. (...)

En savoir plus »
 

Dès trois ans, les dés sont jetés... L’école maternelle, des « recommandations » pédagogiques inquiétantes

De plus en plus tôt, dès trois ans, les dés sont jetés
Lecture personnelle du texte de Jean-Michel Blanquer « Recommandations pédagogiques - L’école maternelle, école du langage », paru au Bulletin Officiel de l’Éducation nationale le 28 mai 2019.
Le langage Le constat du peu de vocabulaire de nombreux enfants à l’entrée au CP inquiète le ministre. Mais plutôt que d’offrir des situations réelles de langage dans et hors temps de classe, le ministre préfère les situations de langage artificielles pour (...)

En savoir plus »
 

Dérèglement climatique, qui s’inquiète ?

En premier ce sont les scientifiques Les phénomènes météorologiques inquiètent les scientifiques qui publient et lancent des alertes comme le rapport annuel sur l’action climatique mondiale publié par l’ONU. Le 27 novembre 2018, les Nations Unies publient un rapport alarmant qui montre le fossé grandissant entre les émissions de gaz à effet de serre réalisées et les objectifs de l’Accord de Paris. Les émissions sont reparties à la hausse, un constat dangereux et annonciateur de grands dérèglements qui (...)

En savoir plus »
 

Mammouth n° 3

La revue du Second degré de l’ICEM-pédagogie Freinet
Laisser traces d’échanges sur la liste internet, un compte-rendu de rencontres, une situation pédagogique, une technique Freinet, les prochaines rencontres...
Quatre pages à disposer dans les salles de profs, à partager...
Pour télécharger le numéro

En savoir plus »
 

Analyse et propositions du CAPE

Dans un contexte où le débat démocratique avec l’ensemble des acteurs concernés n’a pas eu lieu sur la transformation de la politique éducative du pays, le Collectif des associations partenaires de l’École publique (CAPE) témoigne de ses analyses, rappelle ses positionnements et donne à lire ses propositions pour renforcer l’École de la République.
Ces propositions rédigées en six points, s’articulent autour de cinq idées forces :
1. Le CAPE exprime son désaccord avec une conception « libérale » qui (...)

En savoir plus »
 

Pour le soutien des structures expérimentales et innovantes dans le service public

Alors que les réformes actuelles de l’école se targuent de donner plus de choix aux élèves, les possibilités déjà peu nombreuses pour les élèves de suivre leur scolarité dans un établissement expérimental ou innovant public continuent à se réduire ! Ces établissements accueillent notamment des élèves qui, pour de multiples raisons, ne trouvent pas leur place dans les établissements traditionnels et leur permettent de renouer avec l’envie d’apprendre, évitant l’impasse du décrochage scolaire. Pourquoi (...)

En savoir plus »
 

L’appel des Gilets jaunes

Réunie du 5 au 7 avril à Saint-Nazaire, l’Assemblée des assemblées des Gilets jaunes a adopté cet appel :
« Nous Gilets jaunes, constitués en assemblées locales, réunis à Saint-Nazaire, les 5, 6 et 7 avril 2019, nous adressons au peuple dans son ensemble. À la suite de la première assemblée de Commercy, environ 200 délégations présentes poursuivent leur combat contre l’extrémisme libéral, pour la liberté, l’égalité et la fraternité. Malgré l’escalade répressive du gouvernement, l’accumulation de lois qui (...)

En savoir plus »
 

Appel du collectif Romeurope

Paris, Seine-Saint-Denis, le 27 mars 2019
Suite aux violences récentes, dans plusieurs villes de la région parisienne, perpétrées à l’encontre des personnes Roms ou perçues comme Roms, les associations condamnent ces actes racistes et appellent à une protection pérenne des personnes concernées.
Nos associations et collectifs ont recueilli les témoignages de nombreuses personnes qui ont relaté les faits qui se sont déroulés ces derniers jours dans plusieurs villes d’Ile-de-France[1], et tout (...)

En savoir plus »
 

A votre bon coeur !

Une affaire d’État qui n’est en réalité qu’une affaire de bon coeur : ce sont des agents de sécurité du Fouquet’s qui ont pensé que c’était aussi bien de donner ce qui était par terre à des manifestants... vu ce qui restait de l’établissement.
Sans vérifier, sans interroger les agents de sécurité, des moyens énormes sont mis en oeuvre – dignes d’un roman d’espionnage – pour retrouver le couple en gilets jaunes avec comme trophée un tabouret et quatre fourchettes : géolocalisation en temps réel, envoi de (...)

En savoir plus »
 

5e leçon de la jeunesse au gouvernement

Pour ce vendredi 15 mars, nous proposons au gouvernement de réfléchir sur les causes profondes du désastre écologique. Nous le répétons depuis déjà quatre semaines : l’organisation capitaliste mondialisée est intrinsèquement anti-écologique. Nicolas Hulot, en démissionnant, a formulé les choses clairement : « On s’évertue à entretenir un modèle économique responsable de tous ces désordres climatiques. » Cette organisation, dont l’État est complice, mène inévitablement à une surconsommation généralisée, rendue (...)

En savoir plus »
 

Quatrième leçon de la jeunesse au gouvernement

Pour ce vendredi 8 mars, journée des droits des femmes, nous avons décidé de mettre en lumière le lien étroit entre féminisme et écologie.
En effet, l’oppression des femmes et la destruction de la nature sont deux processus qui trouvent leur origine dans les mêmes structures de domination, celle de nos sociétés patriarcales et capitalistes. Tandis que dominer la nature correspond à l’apanage d’une virilité toxique que l’on nous conditionne à valoriser depuis notre enfance, préserver la nature, attitude (...)

En savoir plus »
 

Climat, la jeunesse aux manettes !

Après l’alerte de Jean Jouzel, vice-président du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et devant l’inaction des gouvernements, les citoyens et les citoyennes du monde entier et de toutes générations se font voir et entendre dans les capitales et grandes villes de différents pays.
Le samedi 8 septembre 2018, des marches pour le climat se déroulent dans de nombreuses villes à travers le monde pour exiger des gouvernements qu’ils agissent rapidement contre le dérèglement (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet hors les murs

Le Nouvel Éducateur n° 241, février 2019 Revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet
Dans ce numéro sur la pédagogie sociale « Certains auteurs comme Erwan Redon ou Jean Astier vont interroger la question de l’application possible ou non de la pédagogie sociale dans l’institution. En complément, les textes de Marie-Ève Thivillier ou de Nathalie Espana parlent du choc et de la confrontation des pratiques scolaires avec des pratiques « hors les murs », liées à l’Éducation nouvelle. Gabriel Ott (...)

En savoir plus »
 

Manifeste de la jeunesse pour le climat

Reporterre, 12 février 2019 Ce texte émane des réflexions du groupe de travail dédié à la rédaction de l’ultimatum, créé à la suite de l’assemblée générale (AG) inter-fac rassemblée vendredi 8 février 2019 et comportant des étudiant.e.s et lycéen.ne.s de divers établissements de la région parisienne. Cette AG a été organisée par plusieurs associations étudiantes parisiennes écolos en vue de lancer le mouvement de grève pour l’environnement de la jeunesse reconduite chaque vendredi à partir du 15 février. À la (...)

En savoir plus »
 

Libérer les après-midis pour le sport, ce n’est qu’un début...

Cette expérimentation souhaitée par Jean-Michel Blanquer pourrait s’élargir à d’autres domaines, car ce n’est ni une nouvelle lubie ni un acte de communication. C’est un véritable projet politique et idéologique qui attaque l’École. Dans le cadre des établissements des savoirs fondamentaux[1], il est logique de concentrer l’École sur « écrire, lire, compter et respecter autrui » et ainsi la libérer des enseignements sportifs, artistiques, culturels qui deviendront des activités prises en charge par des (...)

En savoir plus »
 

Figures de l’éducation dans le monde

Mercredi 23 janvier 2019, j’ai assisté à la présentation du dernier numéro de la Revue internationale d’Éducation du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) : Figures de l’éducation dans le monde, n° 79, décembre 2018, 17 €.
Une introduction très intéressante du coordonnateur Jean-Marie De Ketele (Université catholique de Louvain), dont j’ai tiré ces quelques éléments.
Habituellement, quand on présente l’Éducation au niveau international, on propose des comparatifs sur les cinq continents. Là le (...)

En savoir plus »
 

Évaluations : contrôles ou valorisations ?

Sans tenir compte du bien être de l’élève, de l’enfant, des évaluations nationales se succèdent en CP et en CE1. Non seulement elles mettent l’enfant en situation de performance stressante, mais elles transforment la classe en usine à exercices, à écrits évalués sans laisser de place à l’expression, l’expérimentation, la recherche… la curiosité sur le monde est très vite étouffée. En effet, en amont des évaluations on s’y prépare, en aval on remédie et le temps laisser à la découverte du monde se rétrécit (...)

En savoir plus »
 

100 ans des droits de l’enfant

1919 : l’ouvrage de Janusz Korczak Comment aimer un enfant est publié
2019 : la Convention internationale des droits de l’enfant a 30 ans
Toute la vie et la pensée de Korczak ont été vouées à l’enfant, à sa protection, à sa dignité, à ses droits. Dès 1914, il s’intéresse à l’enfance et demande la création d’une association internationale pour la protection de l’enfance. En 1919, la Société des Nations (SDN) est créée. Elle met en place un Comité de protection de l’enfance, c’est le début de la reconnaissance (...)

En savoir plus »
 

Aperçu de la pédagogie Freinet aujourd’hui, à travers les invariants

Les invariants pédagogiques datent de 1964, le mouvement Freinet s’était rendu compte alors que les conseils techniques qu’il apportait risquaient non seulement d’être insuffisants, mais d’égarer et de décourager les nouveaux venus. « C’est une nouvelle gamme des valeurs scolaires que nous voudrions ici nous appliquer à établir, sans autre parti pris que nos préoccupations de recherche de la vérité, à la lumière de l’expérience et du bon sens.Sur la base de ces principes que nous tiendrons pour invariants, (...)

En savoir plus »
 

Les migrations humaines

Les migrations ont jalonné l’histoire de l’humanité, mais récemment de nouveaux textes internationaux sont adoptés. Réaffirmer les droits humains deviendrait-il une nécessité ?
Les guerres, les massacres religieux, les crises politiques, économiques, les dérèglements climatiques (désertification, montée des eaux, incendies…) poussent des hommes, des femmes et des enfants à fuir leur village et leur pays au risque de leur vie. Dans le monde, ainsi plus de 68,5 millions de femmes, d’hommes et d’enfants (...)

En savoir plus »
 

Les droits de l’homme pour tous !

Le 10 décembre de chaque année – depuis le 10 décembre 1948 où l’Assemblée générale adopta la déclaration universelle des droits de l’homme, suite à la Seconde Guerre mondiale – est la journée des droits de l’homme.
La déclaration universelle des droits de l’homme est un texte fondateur qui doit inspirer les décisions gouvernementales, qu’en sera-t-il ? Que proposera Emmanuel Macron ce soir ? Depuis plusieurs semaines, les Français, ceux qui peinent à atteindre le niveau de vie médian (1700 euros par mois) (...)

En savoir plus »
 

Écrire et lire... lire et écrire : urgence !...

Le Nouvel Éducateur n° 240, revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet, décembre 2018
Les CP et les CE1 de toutes les écoles de France ont été évalués et, bien entendu, les résultats montrent le niveau alarmant des élèves et donc l’incompétence des maitres et la faillite de l’école publique. Cette évaluation n’était-elle pas là pour ça ? Notre ministre peut ainsi justifier une prise en main sans précédent de son petit personnel. Tous les enseignants de CP vont devoir marcher droit : la méthode syllabique et (...)

En savoir plus »
 

La confiance ne se légifère pas !

Aujourd’hui, alors que l’actualité se concentre surtout sur les gilets jaunes… Jean-Michel Blanquer présente sa loi « pour une école de la confiance » en Conseil des ministres. Il avait pourtant dit qu’il n’y aurait pas de loi, mais peut-on avoir confiance dans la parole de monsieur Blanquer ?
Cette loi serait motivée par l’obligation scolaire à 3 ans, dans un pays où seule l’instruction est obligatoire et que presque tous les enfants de 3 ans sont déjà scolarisés, une manne donc pour les écoles privées. (...)

En savoir plus »
 

L’élève chasse l’enfant

Les repères annuels sont toujours en consultation, même s’ils ont été publiés le 9 novembre… Comme pour les ajustements de programme cet été, l’avis des enseignants et de leurs représentants est méprisé. J’ai parcouru les repères annuels en français au CP. Ce sont des directives tout simplement. Pour un enseignant avec un peu de bouteille, il peut relativiser et continuer ce qu’il fait… mais pour un plus jeune, le plus souvent sans formation avec peu de temps et d’espaces disponibles pour échanger avec les (...)

En savoir plus »
 

Pauvreté et ségrégation scolaire, ça suffit !

Nous, Mouvement ATD Quart Monde, syndicats d’enseignants, fédérations de parents d’élèves, Mouvements pédagogiques, constatons que beaucoup d’enfants de familles en situation de grande pauvreté suivent une scolarité qui ne leur permet pas de devenir des citoyens à égalité de droits avec les autres. Cette injustice peut être combattue et l’école a la possibilité d’y jouer un rôle important. Nous lançons un appel pour que des écoles et des collèges construisent des projets dans ce sens.
Le constat Nous le (...)

En savoir plus »
 

Les adultes oublient

Le futur des enfants et des jeunes est bien sombre. Il y a le dérèglement climatique qui les touche dès à présent et qu’ils devront subir dans les décennies à venir, mais il y a également les adultes qui oublient. Le passé n’est pas simple certes, mais il engage le présent et le futur.
Toujours soupçonnés, accusés d’être, de faire et de ne pas faire, les jeunes seraient incapables de penser, de s’engager, de militer… ils seraient des délinquants en puissance ou des « crétins » tout juste bons à consommer et (...)

En savoir plus »
 

Les droits de l’enfant existent, mais qui s’en préoccupe ?

La situation des enfants se dégrade, ils subissent de plein fouet la dégradation économique qui s’installe en France. Le chômage n’est pas prêt de décliner avec les séries de licenciements qui se succèdent, les fermetures d’entreprises, les délocalisations, la réduction des services publics et de ses fonctionnaires, les départs à la retraite non remplacés… Les allocations chômage seront de plus en plus contrôlées et soumises à une obligation d’activité même très éloignée de sa formation et de son expérience. (...)

En savoir plus »
 

Questionner, observer, décrire

Mercredi 10 octobre, de 18 h à 19 h 30 au CICP (21ter rue Voltaire, Paris 11e, salle verte), Questions de classe(s) et sa revue N’Autre école, vous invitent à une rencontre débat : « Questionner, Observer, Décrire, 16 ateliers pour comprendre le monde du travail », par cinq enseignantes d’UPE2A NSA LP du Casnav de Paris.
Comité de rédaction ouvert de la revue N’Autre école à partir de 15h.
De toutes parts se précise le projet de rendre l’école plus proche des attentes des entreprises, et les élèves (...)

En savoir plus »
 

Des valeurs, mais lesquelles ?

Dans les discours politiques, la question des valeurs est présentée tel un postulat récurrent et indiscutable, une vérité prouvée et éprouvée : « les valeurs qu’on partage » mais lesquelles ? « les valeurs de la République » mais lesquelles ? « les valeurs de l’éducation » mais lesquelles ?… Tous les prônent telles des égéries, des muses qui guideraient les citoyens et les citoyennes vers le paradis sur terre… républicaine !
Mais qu’elles sont ces valeurs proclamées ?
Est-ce celles qui justifient les discours (...)

En savoir plus »
 

Un peu moins pauvre ?

Jeudi 13 septembre, Emmanuel Macron présentait son plan dans un discours très long, ampoulé, tourné sur lui-même et sa découverte de ceux qui ne sont riens, qui n’ont rien. . « J’ai appris tout ça de vous, à vous écouter, à vous regarder. » « On apprend des personnes pauvres. » Martelés tout au long du discours : un système trop complexe, trop de prestations, sortir des dépenses qui corrigent, tenir un combat de justice, la solidarité enferme dans sa condition, refuser la fatalité sociale, retrouver sa part (...)

En savoir plus »
 

Communiqué unitaire

Dans ce communiqué unitaire, syndicats et associations protestent contre les pressions exercées sur des équipes d’écoles pour qu’elles s’engagent dans le programme d’apprentissage de la lecture de l’association Agir pour l’école.
La fin de l’année scolaire 2017-2018 a été marquée par une augmentation des contraintes exercées sur les équipes enseignantes d’écoles maternelles ou élémentaires pour qu’elles s’engagent dans des actions d’apprentissage de la lecture conduites par l’association Agir pour l’École. (...)

En savoir plus »
 

Monsieur Hulot s’en va...

La nouvelle s’est répandue très vite. Le gouvernement salue les actions du Ministre comme s’il voulait diminuer la portée du geste, car les « petits pas » pour la transition écologique qu’aurait tracés Nicolas Hulot, selon le porte parole du gouvernement ne sont guère visibles...
Nicolas Hulot quitte le ministère de la transition écologique : « Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l’illusion que ma présence au gouvernement signifie qu’on est à la hauteur de ces enjeux-là. » Le cadeau aux (...)

En savoir plus »
 

« Accepter et appliquer », tout un programme !

Lecture partiale de la « clarification » du programme d’Enseignement morale et civique Tout est clair en effet, tout est « réglé » pour les élèves et pour les enseignants, tout est prescrit et rien ne se discutera. En effet, ce programme – comme ceux de français et de maths * – ont été travaillés discrètement, ils seront applicables dès septembre 2018 sans consultation et avis des représentants d’enseignants. Aux professeurs de guetter leur parution cet été ! Les cycles apparaissent pour la forme, car les (...)

En savoir plus »
 

Et la liberté pédagogique ?

Le 5 juillet, après plusieurs jours de discussion, Jean-Yves Bessol, Dasen du Nord a rassuré l’équipe enseignante de l’école Freinet de Mons en Baroeul. Même si les postes à profils sont déprofilés dans le département, il a rédigé une fiche d’identité spécifique pour les professeurs qui demandent l’école, ils doivent partager l’ambition de l’école et être plus ou moins formé à la pédagogie Freinet. Mais l’école Freinet perd quand ses garanties réglementaires.
Si les postes à profils se « déprofilisent », les (...)

En savoir plus »
 

Salon de la pédagogie Freinet

Réservez la date !
Neuvième salon de la pédagogie Freinet le 6 octobre 2018 à la Maison des métallos à Paris (à partir de 14h) « Lecture, culture, liberté : y a-t-il péril en la demeure ? »
Un salon incontournable pour découvrir les principes et les pratiques de la pédagogie Freinet de la maternelle au lycée !
Un programme riche avec une table ronde (Jacqueline Triguel du collectif Lettres vives, Catherine Chabrun et Laurent Ott de l’ICEM), le film « Une journée dans la classe de Sophie », des (...)

En savoir plus »
 

La philosophie, pour tous !

Épreuve de philo, sujets de philo... une petite musique en boucle qui court sur les radios dès ce lundi 11 juin. La philo ouvrira le bal dans une semaine dès 8 heures, aujourd’hui, c’est encore l’heure des révisions : quelques reportages dans des médiathèques, des bibliothèques pour questionner quelques lycéens studieux qui répondent à voix basse.
Rien de plus normal, la philosophie, on ne pourrait pas s’en passer ! L’épreuve de philo permettrait de donner du sens à ses études, un rituel indispensable (...)

En savoir plus »
 

Hétérogénéité : obstacle ou nécessité ?

Le Nouvel Éducateur n° 238, revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet, juin 2018
La classe Freinet vous la connaissez !
On aime à se la représenter « comme une ruche laborieuse, à la fois bourdonnante et paisible, où les enfants, debout ou assis, travaillent sur leurs projets personnels, écrivent des textes libres, font des recherches pour une future conférence, s’entrainent et s’entraident sur des fiches adaptées à leur niveau, illustrent le journal, l’album de vie, la lettre collective aux (...)

En savoir plus »
 

La dictée n’est pas ce qu’on veut nous faire croire

Lorsque Jean-Michel Blanquer évoque la dictée quotidienne comme un remède indispensable, il sait que pour les parents, les grands-parents... pour une très grande partie de la population, cet exercice est auréolé de vertus comme l’est une potion pour bien grandir, même si elle est désagréable au goût – comme l’était l’huile de foie de morue. En effet, pour beaucoup d’entre eux, la dictée était source de peine, de souffrance, voire de honte. Le zéro était bien partagé, cinq fautes suffisaient ! Le stylo rouge (...)

En savoir plus »
 

A quoi sert un ministre de la transition écologique ?

Rappel des principaux objectifs d’ici 2040 du « Plan climat », présenté par Nicolas Hulot le 6 juillet 2017 :
Atteindre la neutralité carbone le « zéro émission net » d’ici 2050. À cette date, la France ne devra pas en produire plus que ses forêts ne pourront en absorber.
Donner aux ménages les plus modestes une prime de remplacement pour les vieux véhicules (essence d’avant 2001 et diesel d’avant 1997). Pas de précision sur le montant de la prime.
Arrêter la vente des véhicules diesel et essence (...)

En savoir plus »
 

Manuels de lecture syllabique

Après une petite recherche sur les manuels qui correspondent aux conseils du ministre dans son guide « Enseigner la lecture et l’écriture au CP »… un constat, ils ne se bousculent pas ! Par exemple pour : « L’élève, dans l’apprentissage, ne doit jamais être confronté au déchiffrage des graphèmes qui ne lui ont pas été enseignés (principe de déchiffrabilité). » Eh bien, la plupart des manuels en méthode syllabique ont des départs globaux, même si c’est peu. Ils utilisent des mots repères, de références, voire (...)

En savoir plus »
 

L’éducation pour sauver la planète

Si l’humanité vivait comme les Français, elle aurait consommé depuis le 5 mai 2018 toutes les ressources que la planète peut renouveler en un an. Cette journée arrive de plus en plus tôt. En 1961, c’était le 30 septembre. Chaque année, l’ONG Global Footprint Network calcule le jour du dépassement pour le monde avec une focale par pays. Pour la première fois, le WWF annonce en avance le résultat pour la France. Sans doute pour la réveiller !
Mais ce ne sont pas les mesures du ministère de la transition (...)

En savoir plus »
 

Il n’y a pas d’enseignement véritable sans liberté pédagogique

Les prescriptions de Monsieur le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, sont une atteinte à cette liberté essentielle.
Nous, militant·e·s de l’ICEM - Pédagogie Freinet, pratiquons la Méthode Naturelle
de Lecture-Écriture avec succès, affinée depuis des décennies.
C’est pourquoi notre Mouvement, réuni en Assemblée Générale les 5 et 6 mai 2018 à Paris, considère que les récents propos du ministre sont une attaque contre nos pratiques.
Nous revendiquons une expertise pédagogique issue du (...)

En savoir plus »
 

La liberté pédagogique n’est plus ?

Jean-Michel Blanquer, annonce dans Le Parisien le retour au B.A BA pour lutter contre la baisse de niveau avec notamment des dictées quotidiennes – déjà préconisées par Najat Vallaud Belkacem – et le calcul mental quotidien – déjà en place depuis quelques années... Le tout sur des cahiers quadrillés comme il faut ! Quatre circulaires sont publiées avec des recommandations qui ressemblent fort à des directives : « La liberté pédagogique n’a jamais été l’anarchisme. » Des livrets, véritables guides de 130 (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n° 237, avril 2018

Pas de connaissance sans reconnaissance
« Ces dernières années, c’est le concept de bienveillance qui a imprégné le discours de l’Éducation nationale, une attitude pédagogique qui perpétue la position de surplomb de l’enseignant et la dépendance de l’élève. La reconnaissance telle qu’on la vit en pédagogie Freinet relève d’un tout autre rapport de l’adulte à l’enfant : le respecter, l’écouter, l’autoriser, lui permettre toutes les formes d’expression et de création, les tâtonnements, l’autonomie. Tout ce qui (...)

En savoir plus »
 

Les pédagogies nouvelles, toute une histoire !

Invitée au colloque international organisé par la COCOF (Commission communautaire française-Belgique) à Bruxelles les 21, 22 et 23 mars) : « Regards croisés sur les pratiques en pédagogies actives ». Voici le texte de ma conférence.
Les systèmes éducatifs ont été et sont toujours liés à la société. Les pédagogies nouvelles ont donc émergé pour offrir des alternatives à ce qui ne fonctionnait pas. Ce qui s’est passé en France, en est une composante. Il y a certainement des constats communs dans les différents (...)

En savoir plus »
 

Les 50 ans de Mai 68 : commémoration à coups de barres de fer ?

Il n’y a pas que les belles affiches, les slogans prometteurs, les discours des leaders étudiants... bref la nostalgie médiatisée. Depuis quelques semaines, on assiste à un retour d’attaques violentes de militants d’extrême droite contre des étudiants.
A Montpellier, des nervis fascistes au service du Doyen de l’université de droit... et au Lycée autogéré de Paris (LAP) des membres du GUD (Groupe Union Défense), un groupuscule d’extrême droite qui sévissait dans les facs après 68, surtout à la fac de (...)

En savoir plus »
 

Des réformes si peu contestées

Je terminais ainsi le billet* qui constatait la satisfaction de nombreux enseignants des mesures de Jean-Michel Blanquer pour l’école. Je suis inquiète, combien d’enseignants, d’acteurs de l’éducation ont encore une conception émancipatrice de l’éducation ? Quelle résistance au sein des acteurs de l’éducation et de leurs représentants ? Quelles propositions au sein de la classe politique ? Il est vrai que le ministre n’a pas eu besoin de proposer une réforme de l’éducation, juste des mesures qui (...)

En savoir plus »
 

La pauvreté s’installe...

Un état des lieux des revenus en France
Si on regarde les chiffres, le seuil de pauvreté est à 846 € (revenu médian, celui en deçà duquel se trouve 50 % de la population) ou à 1015 € (si on prend un seuil à 60 %). Avec le revenu médian à 1015 €, le taux de pauvreté est de 13,6 % (en 2015). Ce qui représente déjà 9 millions de personnes. (Avec celui à 846 €, je n’ai pas trouvé de chiffres.) Bien sûr, on nous rappelle qu’en Roumanie, en Bulgarie, en Espagne, les taux dépasseraient 20 %... ne nous plaignons pas ! (...)

En savoir plus »
 

L’ErE fait de son genre

Symbioses n° 117, le magazine de l’Éducation relative à l’Environnement, premier trimestre 2018.
A quelques jours de la journée internationale des droits des femmes (8 mars), le nouveau dossier de Symbioses SYMBIOSES s’empare des lunettes « genre » et les pose sur le nez du secteur de l’Éducation relative à l’Environnement (ErE). Pourquoi ? Parce que les inégalités hommes-femmes sont encore galopantes partout dans le monde. Et aussi parce que les injonctions et discriminations genrées, c’est l’eau de (...)

En savoir plus »
 

L’écriture inclusive exclut-elle ?

Inclure le féminin dans la langue française serait un élément essentiel pour la reconnaissance de l’égalité homme/femme dans la société. Essentiel, mais insuffisant. L’écriture inclusive n’aura de sens que si la société tient compte des inégalités que subit la femme au quotidien.
L’écriture inclusive, les femmes se sentent-elles concernées ? Deux situations Une femme de 35 ans, française depuis plusieurs générations, résidant à Paris (dans un quartier peu populaire), mère de trois enfants, cadre supérieure. (...)

En savoir plus »
 

Un ministre en marche.. arrière

En arrivant au ministère de l’Éducation nationale en mai 2017, monsieur Blanquer déclare qu’il ne veut pas tout réformer et souhaite « ne garder que ce qui marche ». Mais très vite, et tout l’été, des annonces de mesures innovantes se succèdent. Des articles fleurissent dans toute la presse, des interviews se multiplient sur les plateaux télévisés, il n’arrête pas.
Extrait de l’infographie « Les Réseaux Blanquer », à paraître dans N’Autre école n° 8 - « L’école en marché, décoder les nouveaux marketing (...)

En savoir plus »
 

Des expérimentations pas anodines

Première conférence du Conseil scientifique de l’Éducation nationale, jeudi 1er février 2018 au Collège de France : « Le rôle de l’expérimentation dans le domaine éducatif ». Après plus de six heures d’intervention, ce qui m’a semblé inquiétant...
Jean-Michel Blanquer, accompagnant le président au Sénégal, une courte vidéo introduit le colloque. Rien de nouveau dans son message, j’ai juste relevé que nous allions assister au meilleur de la recherche internationale moderne. La plupart des expériences présentées (...)

En savoir plus »
 

Entrer en pédagogie Freinet

Pourquoi ? Comment ?
Un ouvrage pour donner envie de se lancer en pédagogie Freinet qu’on soit débutant ou tout simplement en recherche d’autres pratiques.
Entrer en pédagogie Freinet certes, mais entrer dans le métier d’enseignant n’est pas anodin non plus. Je pense que mon parcours professionnel antérieur a influé sur la compréhension de ce métier.
Je suis entrée à l’Éducation nationale par défaut. Je venais de démissionner ne supportant plus le travail que je faisais : plusieurs années dans (...)

En savoir plus »
 

Jeunesse(s)

Le 1er janvier 2018, Emmanuel Macron a adressé ses vœux à la jeunesse. « J’ai besoin de votre engagement à toutes et à tous » ... « Demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour la France » ... « Vous appartenez à une grande Nation » Ah oui, la jeunesse ! Et cette grande nation que fait-elle pour la jeunesse, pour ses jeunesses ?
Dans l’École de la République Derrière les portes et les fenêtres On lui répète : « Liberté, Égalité, Fraternité » Sans la laisser les exercer.
On lui dit de (...)

En savoir plus »
 

Bon lecteur ou bon déchiffreur ?

J’ai écrit ce texte pour L’Humanité et sa rubrique « Débats&Controverses » Méthodes d’enseignement et pratiques culturelles Comment favoriser l’apprentissage de la lecture ? Parution le 14 décembre 2017
Depuis la publication des résultats de l’enquête internationale Pirls, tout le monde a quelque chose à dire sur l’apprentissage de la lecture. Cette étude concerne les élèves de CM1 en lecture et offre un large éventail de leurs compétences (de celles de base à celles de compréhension avancée). Parmi les (...)

En savoir plus »
 

Ce qui fait bonne lecture !

Depuis mardi, les résultats de l’étude Pirls 2016 ont fait parler, écrire, commenter nombre de personnes plus ou moins proches de l’éducation. Ayant été sollicitée par France Info pour donner mon avis au 13 h, j’ai donc eu accès à cette étude. Et bien sûr, j’en ai fait une lecture personnelle… Cette étude concerne les élèves de 4e année (CM1) de 50 pays en lecture (un large éventail des compétences de base à la compréhension avancée). Les compétences de base sont acquises pour la moitié des pays. Si 11 pays se (...)

En savoir plus »
 

L’intérêt de l’enfant

J’ai la réponse au questionnement qui terminait un petit historique de la réforme des rythmes scolaires : « Pourtant une autre semaine, une autre année sont possibles, mais qui le souhaite vraiment ? » Le retour à la semaine de quatre jours d’école va se généraliser à la rentrée 2018.
Selon une enquête de l’Association des maires de France du 24 novembre 2017 « outre les 43% des collectivités dont les écoles sont à quatre jours à la rentrée 2017, […] 40% des communes et 45% des intercommunalités ont (...)

En savoir plus »
 

Les devoirs, un travail au noir

Les « devoirs faits », une mesure de Jean-Michel Blanquer pour le collège va s’appliquer en novembre. Une facilité de travail pour de nombreux élèves. Mais la réflexion sur le pourquoi de ces « devoirs » n’est toujours pas au programme. Est-ce des compléments au cours (ce qu’on n’a pas eu le temps de faire) ? Est-ce des entraînements, des exercices ? Est-ce des recherches pour aller plus loin ? Et je ne parle pas de la concertation entre les professeurs pour éviter les demandes cumulées et bien sûr le (...)

En savoir plus »
 

Salon de la pédagogie Freinet

Huitième édition ICEM 75 - pédagogie Freinet Mercredi 8 novembre 2017 à la Maison des Métallos : 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e Métro : Couronnes (ligne 2) ou Parmentier (ligne 3), Bus 96 Entrée libre (sous-réserve du nombre de places disponibles)
PROGRAMME
13 h - Accueil 13 h 15 - Ouverture
13 h 30/15 h - Ateliers Découvrir la pédagogie Freinet Place de la communication en pédagogie sociale - utilisation de l’image et du spectacle Les moments d’expression en PF Gestion des émotions
15 (...)

En savoir plus »
 

L’inhumanité encore...

« Soyons humains ! » appelais-je dans un billet en juillet, puis un mois plus tard avec dans « Les sens du temps » je souhaitais que chacun regarde l’humain dans l’autre avant qu’il ne soit trop tard. L’actualité de l’été sans doute a nourri ces réflexions. Et une certitude s’accroche en moi : lorsque l’’on ne voit plus l’humain dans les êtres vivants qui nous entourent, la porte est ouverte aux inhumanités de toute sorte comme le nazisme, le fascisme et aujourd’hui les actes terroristes. Être terroriste, (...)

En savoir plus »
 

Soyons humains

« Hommes soyez humains, c’est votre premier devoir » (Jean-Jacques Rousseau, 1762, Émile ou de l’éducation).
Être humain, une manière d’être qui réunit notamment : la dignité, le respect, la justice, la réciprocité, l’identité individuelle et collective qui permet la sociabilité dont l’échange et le partage, l’empathie qui relie chacun à ce qui l’entoure, le comprend, la limite de ses désirs pour se préserver et préserver les autres… Des principes que chaque individu peut développer tout au long de sa vie à (...)

En savoir plus »
 

Rentrer avec la pédagogie Freinet

Les vacances d’été commencent, et le temps de lire avec elles. Pour les enseignants qu’ils débutent ou tout simplement se questionnent sur une autre pédagogie, ce petit livre ouvre des portes. Bien sûr la pédagogie Freinet, bien qu’octogénaire est méconnue dans notre système éducatif. Elle ne franchit guère les portes des ESPÉ… et elle est donc peu utilisée par les enseignants. Et ce n’est pas notre nouveau ministre qui va changer les choses, préférant les apports des experts en neurosciences à ceux des (...)

En savoir plus »
 

Les chemins de l’émancipation

Le Nouvel Éducateur n° 233, juin 2017
Les chemins proposés par le mouvement Freinet en visant l’émancipation de chacun dans une société humaniste et coopérative où les droits de l’Homme et de l’enfant ne sont pas des objets historiques sont très éloignés de ceux qui nous gouvernent. Un nouveau ministre de l’Éducation nationale est nommé, mais les chemins qu’il propose sont inaccessibles pour une grande partie des enfants et des jeunes. L’Éducation de tous les enfants et des jeunes est-elle vraiment une (...)

En savoir plus »
 

Méfiance pour l’École de la confiance

Après la lecture des quatre mesures[1] de Jean-Michel Blanquer pour bâtir l’école de la confiance pour la rentrée de 2017, publiées le 13 juin. Je me suis arrêtée sur la première mesure « Dédoubler les classes de CP en REP+ ».
« Pourquoi dédoubler les classes de CP en REP+ ? »
« Il faut agir à la racine pour combattre la difficulté scolaire, c’est-à-dire dès les premières années des apprentissages fondamentaux (CP et CE1). À la rentrée 2017, le choix est de concentrer l’effort là où c’est le plus nécessaire : (...)

En savoir plus »
 

Jeunesse

La jeunesse a plusieurs visages, quelques-uns seulement dans ce poème. Délaissée par la société, elle n’a même plus de ministère dans le nouveau gouvernement...
Jeunesse
Dans l’École de la République Derrière ses portes et ses fenêtres Tu questionnes « Liberté, Égalité, Fraternité » Sur la page blanche que tu ouvres devant toi Dans ton journal, sur un écran… pour toi, pour nous Tu écris l’avenir. Dans la gare aux destinations lointaines Ou par la fenêtre de la rame du RER Tu rêves de voyages sans (...)

En savoir plus »
 

1927... 2017, instruction ou éducation ?

L’instruction avec son retour aux fondamentaux réduits aux seuls « lire, écrire, compter » est fortement recommandée par nombre de programmes politiques. L’éducation au ban de l’école ! Avec ses ouvertures à la complexité du monde, elle serait responsable de son mauvais état et de l’ignorance de la jeunesse ! Les « hussards noirs », les anciens « maitres d’école » sont fantasmés… Pourtant déjà en 1927, de nombreux pédagogues officiels ou non ne défendaient plus la seule instruction.
Célestin Freinet, dans un (...)

En savoir plus »
 

Apprendre dans la jubilation

Le Nouvel Éducateur n°232, avril 2017
Revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet
Un numéro printanier
où la joie bourgeonne au fil des pages !
Se croisent, se tissent différentes expressions :
Le philosophe, avec Frédéric Lenoir dans une interview.
Le pédagogue exprime le bonheur d’enseigner avec Philippe Meirieu.
Le Laboratoire de recherche coopérative de l’ICEM envisage la joie avec sa manifestation ponctuelle, la jubilation avec Catherine Mazurie et Danielle Thorel.
Le travailleur social (...)

En savoir plus »
 

Je-Nous : Une articulation délicate

« Des pratiques pédagogiques dites innovantes sont expérimentées depuis des décennies, mais ne profitent qu’à un tout petit nombre d’enfants. Pourtant on sait – par différentes études universitaires et certains systèmes éducatifs étrangers –, que la coopération, l’absence de compétition, le droit à l’erreur, le choix d’une évaluation qui valorise au lieu de juger et de sélectionner, la continuité d’enseignement tout au long d’un cycle, le mélange des âges et des niveaux scolaires, des disciplines qui se (...)

En savoir plus »
 

La neige, un privilège de classe

Et même les « Fillon Gate », « Pénélope » folies de Trump… n’arrivent pas à recouvrir les nouvelles quotidiennes sur les sports d’hiver. Entre les inquiétudes sur l’enneigement – vite stoppées par les canons à neige, bonjour l’environnement –, le mauvais temps, les chutes de neige qui cachent le soleil et dépriment les touristes, les dangers d’avalanche, les nouveaux sports, les bons plans resto… en passant par les gares surpeuplées, les bouchons sur les routes, les chaînes à mettre, le bonheur de l’arrivée (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet, une boussole éducative et politique

La dimension et l’ambition politique de Célestin Freinet est encore méconnue, les éléments de la pédagogie Freinet qui ont essaimé dans l’Éducation nationale sont le plus souvent réduits à des techniques pédagogiques : le texte libre, la correspondance et le journal scolaire à de l’expression écrite, l’entretien ou le « Quoi de neuf ? » à de l’expression orale, le Conseil de coopération à de l’éducation civique, etc. La visée émancipatrice de compréhension du monde et de construction de citoyens auteurs de la (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur « Le sport, le corps, mais encore ? »

Décembre 2016, n° 230, revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet. « En pédagogie Freinet, nous n’avons pas attendu les découvertes récentes des neurosciences pour considérer l’enfant dans sa globalité et pour savoir qu’en matière d’apprentissage, il est vain de ne solliciter que son cogito : avec lui le corps, le relationnel, le sensible, l’affectif, le social, le vécu…, tout est partie prenante, tout participe du processus, comme l’affirme l’invariant 14 : " L’intelligence n’est pas, comme l’enseigne la (...)

En savoir plus »
 

Le lycée expérimental de Saint-Nazaire à la rue ?

Une expérience éducative reconnue par l’Éducation nationale, ses enseignants, ses élèves et leurs parents et pourtant... chacun sur le territoire renvoie à l’autre ses responsabilités.
Le courrier explicatif du lycée : Soutenu par le ministère d’Alain Savary, ce lycée est né d’une volonté locale d’une équipe déterminée à expérimenter la cogestion pédagogique et politique avec les élèves. Depuis bientôt 35 ans, cette structure alternative démontre que l’expérimentation de structure est possible dans le (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n ° 229 « Cinquantenaire... Freinet toujours debout ! »

Ce numéro exceptionnel de 140 pages présente le mouvement Freinet, une actualité ancrée dans l’Éducation nouvelle qui en ce début du 21e siècle demeure une force vive de propositions pour l’École populaire, celle de tous les enfants : l’École de la République. Octobre 2016, c’est le cinquantenaire de la disparition de Freinet, mais c’est aussi 90 ans de pratiques, d’expérimentations et de recherches à l’école et hors de l’école, de la maternelle au lycée. Elles sont à retrouver dans les trois parties de ce (...)

En savoir plus »
 

Dangereux pédagogues !

Quand j’ai vu cette page de la revue Le Point, j’ai tout de suite pensé aux avis de recherche de criminels, ces affiches placardées sur les murs avec des récompenses en monnaie trébuchante… « Wanted dead or live ». Cet affichage sur le « tableau noir du malheur » des cancres assassins de l’école avec la brosse pour les effacer à la disposition du lecteur est un jugement arbitraire sans preuve scientifique et sans doute un coup médiatique.
Ensuite, mes yeux sont remontés sur le titre de l’article : « (...)

En savoir plus »
 

Collectifs, offensifs, créatifs !

N’Autre école-Questions de classes(s) n° 4
Le nouveau numéro de la revue papier N’Autre école - Questions de classe(s) vient d’arriver et sera d’ici quelques jours dans les boites aux lettres des abonné.e.s...
On peut déjà en découvrir des extraits en ligne...
Un extrait de l’Éditorial « Définir la notion de “projet” n’est pas chose aisée, tant ce mot a été galvaudé depuis Freinet pour en arriver à une définition institutionnelle, vidée de tout contenu politique, voire pédagogique. Le projet s’apparente (...)

En savoir plus »
 

Dans la classe de Sophie

Tourné en février 2016 à Saint-Ouen (93) dans une école élémentaire de 15 classes située en Réseau d’Éducation Prioritaire, le film montre une classe de CP-CE2 avec des enfants autonomes, coopératifs, apprenant parce qu’ils ont des projets, des envies.
Le film est structuré autour d’une journée dans la classe, avec les commentaires de l’enseignante expliquant les outils mis en place pour tendre vers un espace éducatif du 3e type. Cette pédagogie différente se pense comme un système vivant en développant (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don