lundi, 19 août 2019|

7 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Verdun n’a jamais figuré dans les programmes de lycée... Par Laurence De Cock

Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce week-end, la droite dure s’est encore offert une petite polémique sur l’enseignement de l’histoire. Une belle occasion de se ridiculiser mais qui montre la permanence de l’instrumentalisation de l’histoire.

Ce week-end la droite dure qui peine à imposer ses thématiques identitaires et nationalistes dans le débat s’est offert une petite polémique sur l’enseignement de l’histoire. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas goûté les saveurs de la confiscation de l’histoire scolaire par des politiques peu soucieux de vérité, et nous avons été servis. Ouvrant un programme d’histoire sans doute pour la première fois depuis ses propres souvenirs d’enfant, le maire de Verdun, Samuel Hazard, s’est indigné de la disparition de la bataille de Verdun. Nicolas Dupont-Aignan, lui, est allé plus loin : sentant monter en lui (en ce début de campagne pour les Européennes) une incontrôlable colère, il relaie l’inquiétant scoop et interprète ceci comme le grand remplacement de Verdun par la bataille de la Somme, "plus internationale".

La suite du texte de Laurence De Cock sur Mediapart - Édition : Aggiornamento histoire-géo : https://blogs.mediapart.fr/edition/aggiornamento-histoire-geo/article/250319/verdun-na-jamais-figure-dans-les-programmes-de-lycee

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »