lundi, 20 mai 2019|

10 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Réformes Blanquer, justice sociale : poursuivre et amplifier la grève

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le climat social est actuellement explosif, et le monde éducatif y a toute sa part :

> la mobilisation des gilets jaunes prend une ampleur inédite. La mobilisation, partie au départ du prix de l’essence, déborde désormais largement ce cadre, et porte des revendications de justice sociale. La fédération SUD éducation appelle les personnels à les rejoindre partout où c’est possible, sur des mots d’ordres de progrès social.

> dans notre secteur, les lycéen-ne-s sont fortement mobilisé-e-s depuis le vendredi 30 novembre. La mobilisation prend de l’ampleur, et SUD éducation appelle les personnels à rejoindre les lycéen-ne-s dans les mobilisations. SUD éducation dénonce sans réserve la violence policière qui met en danger la vie et l’intégrité physique des lycéen-ne-s.

> les réformes Blanquer suscitent un rejet massif de la part des personnels : réforme du lycée et du bac, parcoursup, réforme de la voie professionnelle, suppressions de postes. Les personnels se mobilisent, en différents endroits du territoire.

> dans les universités, la hausse des frais d’inscription des étranger-e-s, qui est non seulement une mesure xénophobe et raciste, mais aussi le signe avant-coureur de la hausse des frais d’inscriptions généralisés, suscite une opposition importante. La mobilisation dans les universités commence aussi à se construire.

L’heure est venue de se mettre en grève ! Pour SUD éducation, la réponse doit être à la hauteur : toutes et tous en grève, massive, unitaire et prolongée, pour faire plier le gouvernement.

En plus du préavis permanent, SUD éducation a déposé un préavis spécifique depuis le 10 décembre notamment sur les revendications suivantes :

> contre les réformes Blanquer (réforme du bac et du lycée, parcoursup, réforme de la voie professionnelle) ;
> contre la hausse des frais d’inscription à l’université ;
> pour la justice sociale et environnementale ;
> pour la hausse des salaires ;
> contre la répression policière dont font l’objet les lycéen-ne-s.

SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à se mettre en grève reconductible partout où c’est possible dès maintenant, et notamment à partir du 18 décembre en lien avec les étudiant-e-s et les lycéen-ne-s et mobilisé-e-s.

D’autres informations et d’autres communiqués (Évolution du master MEEF : SUD éducation dénonce un projet au service de la casse des statuts) sur le site de la fédération Sud éducation.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1550