dimanche, 10 novembre 2019|

4 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Proposition de motion suite au suicide de notre collègue Christine Renon

Version imprimable de cet article Version imprimable   2 commentaire(s)

Le collectif Bloquons Blanquer propose de faire circuler cette motion dans les établissements scolaires.

Plus jamais ça !

Nous avons appris avec une immense tristesse le décès de notre collègue Christine Renon ce week-end.
Nous, membres du personnel du collège/du lycée/de l’école ....... exprimons notre soutien et notre solidarité face à cette si difficile épreuve à ses proches, famille, collègues et ami.e.s, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté scolaire et éducative de l’école Méhul, les parents et les enfants.
Dans la lettre qu’elle a laissée, notre collègue évoque sans ambiguïté la souffrance au travail, provoquée par les difficultés dans lesquels nos établissements se trouvent. La responsabilité du ministère et de la hiérarchie est clairement engagée : ils devront rendre des comptes.
Ces dernières années, les pressions hiérarchiques se sont multipliées contre les enseignant.e.s : pression des IEN dans le premier degré, pression des chef.fe.s d’établissement dans le second degré etc. Les politiques menées par les ministres, et notamment par le ministre Blanquer avec la loi de "l’école de la confiance", n’ont fait qu’accentuer ces pressions.
Plutôt que de continuer dans cette voie, le ministère et la hiérarchie doivent répondre aux préoccupations exprimées par les personnel-le-s ! Pour notre part, nous refusons que de tels drames se reproduisent.

Non nous ne voulons pas perdre la vie à la gagner !

2 Messages

  • Cela me parait le minimum à faire.
    Mais les enseignants continueront à avaler des couleuvres et à obéir le doigt sur la coutures à toutes les injonctions contradictoires.
    Il faut agir, arrêter de répondre OUI à tout, refuser les injonctions, s’autoriser...enfin
    François Le Ménahèze, auteur d’un livre à sortir dans les mois qui viennent "Désobéir est parfois un devoir".

    repondre message

    • Terrifiée par tout ce que cela revèle, et sincèrement triste du sort de Christine et de ses proches, je partage aussi votre amertume François. J’ai hâte de lire votre livre car mon expérience de lutte contre le LSUN depuis bientôt 3 ans m’a conduite à vouloir tirer le fil de la vérité jusqu’à me trouver finalement au milieu de l’absurdité la plus totale, que je perçois désormais aussi en regardant le désarroi de nombreux autres acteurs placés un peu partout ailleurs dans le même système. J’ai tout récemment découvert votre portrait dans la BD "Les désobéisseurs..." (ed Vide Cocagne pour ceux qui ne l’auraient pas déjà lue, c’est passionnant et cela n’a pas pris une ride) L’art est tout ce qui reste quand les autres libertés n’existent plus. Parfois dans l’Histoire les artistes conservent et attisent les dernières flammes de liberté et peuvent nous les rendre au moment où on retrouve la force de la reconquérir. On a grand besoin de l’art dans le monde de l’Education.
      Rien d’autre ne pourrait nous remettre sur des chemins de reconquète du sens après l’ électrochoc, que de réétablir tous ensemble les fondamentaux de l’école (et des autres services) publics. On peut reconvertir notre colère en une réapropriation de ces enjeux par les citoyens et les professionnels (avec les parents et les enfants aussi !), mais c’est tout le contraire de la place d’alliénés volontaires, qu’on s’est employé à tous nous assigner depuis des années. Il faut apprendre à être lucides, et forts ensemble contre les forces bureaucrates de la désapropriation de notre intelligence collective.

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586