mercredi, 15 août 2018|

4 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

People & Baby Condamnée, maintenant il faut payer !

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

#PatronParIciLaMonnaie

Communiqué du 15 janvier 2018

Sept ans après avoir bafoué la liberté syndicale, le code du travail, et orchestré avec la ville de Paris le licenciement abusif de syndicalistes CNT, la société People & Baby a été enfin condamnée par les prud’hommes (16 novembre 2017) à verser des indemnités financières aux cinq syndiquées victimes de cette discrimination. Ce jugement était accompagné d’une exécution provisoire obligeant la société à verser les indemnités même si elle fait appel.

Aujourd’hui, People & Baby refuse de payer en demandant la suspension de cette exécution provisoire, et continue de mener une politique libérale et managériale désastreuse auprès des salariées ayant des conséquences directes sur l’accueil des enfants et de leurs familles. Aujourd’hui encore, des municipalités et des entreprises continuent d’ouvrir des crèches avec cette entreprise condamnée pour non-respect du code du travail et de la liberté syndicale.

Dans ce monde capitaliste, dirigé par la loi du profit, les salarié·e·s subissent à longueur de journée les pressions de leur hiérarchie et la précarisation de leur statut. Les entreprises comme People & Baby, quant à elles, sont dans la toute puissance, confortées dernièrement par les réformes actuelles du code du travail.

Et la longueur des procédures permettent au patronat de retarder le paiement d’éventuelles compensations, privant les salariées de toute possibilité de réintégration effective. Cette longueur représente pour les salariées au quotidien, dans leurs vies, une éternité.

Face à cette impunité patronale et à ce mépris de classe, il est important que les travailleurs et travailleuses continuent de s’organiser et de se mobiliser pour exprimer leur solidarité et leur soutien les un·e·s envers les autres !

Nous vous invitons à venir nombreux·ses soutenir les cinq militantes de la CNT

Rendez-vous vendredi 26 janvier à partir de 11 heures

Cour d’appel de Paris, salle d’audience Jules Grévy Escalier K- 2e étage (Pôle 6 chambre 1)
Palais de Justice // 10 Boulevard du Palais 75001 PARIS

CNT Santé Social
cnt.peopleandbaby chez gmail.com

PDF - 333 ko
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1360