jeudi, 18 octobre 2018|

11 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Nous, parents, citoyen·ne·s, saisissons le défenseur des droits

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Un collectif citoyen saisit le défenseur des droits sur l’affaire de l’occupation du lycée d’Arago et de la répression policière qui a suivi. Vous pouvez rejoindre la liste en signant la pétition ci-dessous.

NB : Cette tribune a été publiée hier une première fois dans le journal Libération

Monsieur le défenseur des droits,

C’est en tant que citoyen.ne.s et/ou parents que nous vous saisissons officiellement au nom de ce qui nous apparaît comme une grave atteinte aux droits humains.

Le mardi 22 mai, en marge de la manifestation pour la défense des services publics, quelques lycéen.ne.s, étudiant.e.s, et militant.e.s ont décidé de prolonger la mobilisation par une discussion en Assemblée Générale dans le lycée Arago. Ils et elles sont entré.e.s dans les lieux sans autorisation, accompagné.e.s de quelques photojournalistes. Quelques instants plus tard les forces de l’ordre sont intervenues pour les en déloger au nom de l’illégalité de l’intrusion.

Des images tournées par les journalistes présents témoignent d’un usage disproportionné de de la violence malgré le caractère pacifique de la réunion ; elles montrent également l’absence de résistance des participant.e.s.

Surtout, les jeunes arrêtés ont été parqués plusieurs heures de suite dans des cars sans aucune information, nourriture, boisson ni même lumière, avant d’être répartis dans plusieurs commissariats pour des mises en garde à vue. Parmi eux, 40 mineur.e.s et 88 majeur.e.s dont certain.e.s sont nos enfants, et dont nous n’avons eu aucune nouvelles avant le lendemain, jour de défèrement devant le TGI de Paris.

Un photojournaliste appartenant au collectif La Meute a par ailleurs subi un prolongement de sa garde à vue par une nuit au dépôt (de la prison !). L’affaire se solde par quelques rappels à la loi, des classements sans suite, des convocations ultérieures et 13 mises en examen de mineurs, à quelques jours du début du Baccalauréat.

Outre les irrégularités de procédure c’est aussi l’usage disproportionné de la force et de

L’intimidation qui fait aujourd’hui l’objet de votre saisine.

Monsieur le défenseur des droits, les jeunes ont-ils encore le droit dans ce pays de manifester leur colère et de s’assembler pour discuter sans subir une répression disproportionnée sous forme de punition collective ? Est-il conforme aux droits humains de priver des jeunes de tout contact avec leurs familles ? La répression serait-elle devenue l’unique rempart contre une jeunesse affirmant son appétit de démocratie ?

Nous considérons qu’il s’agit-là de maltraitance caractérisée dont les effets sur la socialisation politique de la jeunesse pourraient être délétères. Plus que jamais, nous affirmons notre soif de calme et d’humanité ; et, plus encore, nous refusons que les droits de nos enfants, étudiant.e.s, élèves, soient à ce point bafoué.e.s.

Sources et motifs de la saisine :

Vidéo de l’intervention policière à Arago sur la page publique Facebook du collectif : https://www.facebook.com/LaMeutePhotographie/videos/362065204197814/

La rétention dans les cars : Le seul cadre dans lequel ces retenues peuvent avoir lieu est la vérification d’identité, à savoir 4h maximum, mais elle ne peut durer que le temps strictement nécessaire à la vérification de l’identité. Tous ceux qui avaient sur eux leur carte d’identité ne pouvaient pas être gardés dans ces conditions. Le seul régime pouvant justifier leur retenue était la garde à vue. Mais, dans ce cas, le code de procédure pénale prévoit que l’individu interpellé doit être immédiatement conduit devant un officier de police judiciaire qui notifie les droits

que le procureur en est averti sans délai et que dès que le procureur est informé les parents

tuteurs ou personne ayant en charge l’enfant doivent être informés sauf si le procureur a autorisé de repousser cet avis (ce qui ne peut être fait que pour permettre le recueil ou la conservation des preuves ou pour prévenir une atteinte grave à la vie à la liberté ou à l’intégrité physique d’une personne), ce qui n’était manifestement pas le cas ici.

Sur le renouvellement des gardes à vue : ll nous apparaît que le parquet n’a pas joué son rôle à l’occasion du renouvellement des gardes à vue d’ordre public. Il se devait de ne pas les cautionner en les renouvelant. Il y a de notre point de vue un dysfonctionnement du contrôle de la justice sur la police.

Liste des premiers signataires :

Et pour ajouter votre signature :

https://www.change.org/p/occupation-du-lyc%C3%A9e-arago-nous-parents-citoyen-ne-s-saisissons-le-d%C3%A9fenseur-des-droits?recruiter=29104013&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition

Bruno Andreotti, physicien, universitaire

Michel Agier, anthropologue

Philippe Aigrain, écrivain et éditeur

Pierre Alferi, écrivain

Philippe Artières, historien, CNRS, EHESS

Eliane Assassi, sénatrice PCF

Isabelle Attard, ancienne députée, écologiste

Jean-Christophe Attias, directeur d’études à l’EPHE

Armelle Andro, enseignante-chercheuse, Université Paris 1

Clémentine Autain, députée FI

Bruno Amable, universitaire

Etienne Balibar, philosophe

Françoise Balibar, philosophe

Christine Bard, historienne, professeure à l’université d’Angers

Emmanuelle Bayamak-Tam, écrivaine

Esther Benbassa, sénatrice de Paris, universitaire

Olivier Besancenot, militant NPA

Patrick Bessac, maire de Montreuil

Jacques Bidet, philosophe, professeur émérite Nanterre

Philippe Blanchet, universitaire, Rennes

Damien de Blic, parent, enseignant-chercheur en science politique

Nicole Blondeau, universitaire, Paris 8

Frédéric Boccara, économiste, CESE

Patrick Boucheron, historien

Nicolas Bonnet Ouladj, élu du 12ème arrondissement Paris, PCF

Martine Boudet, enseignante

Hélène de La Bouillerie, psychologue clinicienne

Raphaëlle Branche, historienne

Rony Brauman, médecin essayiste

Florence Brisset- Foucault, politiste

Rodolphe Burger, musicien

Laurent Cantet, cinéaste

Cécile Canut, enseignante-chercheuse, Paris Descartes

Robin Campillo, cinéaste

Vincent Casanova, enseignant, revue Vacarme

Grégory Chambat, enseignant, collectif Questions de classe(s)

Vincent Charbonnier, syndicaliste

Bernard Charlot, professeur émérite, Paris 8

André Chassaigne, député PCF

Valentin Chémery, enseignant, revue Vacarme

Ariane Chottin, psychologue clinicienne, revue Vacarme

Alexis Christodoulou, enseignant, Paris 8

Françoise Clément, chercheuse, militante altermondialiste

Emma Clit, féministe, blogueuse, révolutionnaire

Vanessa Codaccioni, politiste, Paris 8

Noémie Cohen, psychologue clinicienne

Maxime Combes, économiste

Eric Coquerel, député FI

Dominique Corpelet, psychanalyste

Philippe Corcuff, politiste

Annie Couëdel, universitaire

Patrick Coulon, journaliste

Pierre Cours-Salies, sociologue

Alexis Cukier, philosophe, Nanterre

Jocelyne Dakhlia, universitaire, EHESS

Sylvain Dambrine, enseignant

Christian Dautel, directeur d’établissement d’enseignement supérieur

Christian Delarue, militant antiraciste et altermondialiste

Joel Delhome, enseignant-chercheur

Rokhaya Diallo, journaliste et réalisatrice

Alain Dru, vice-président de la CNCDH

Laurence De Cock, historienne, enseignante, coordinatrice de la fondation Copernic

Véronique Decker, militante pédagogique, syndicaliste Sud Education

Meriem Derkaoui, maire d’Aubervilliers

Véronique Dubarry, conseillère municipale de l’Ile Saint-Denis

Dominique Dupart, enseignante-chercheuse, Lille

Eloïse Durand, chargée de cours, anthropologie

Suzanne Doppelt, auteure

Jean-Michel Drevon, Institut de recherche de la FSU

Olivier Ducastel, réalisateur

Anne E. Berger, enseignante-chercheuses, Paris 8

Eric Fassin, sociologue

Eric Favey président de la ligue de l’enseignement

Jeanne favret-Saada, directrice d’études honoraires, EPHE

Elsa Faucillon, députée PCF

Jean-Michel Faure, Professeur émérite

Michel Feher, philosophe

Pascale Ferran, cinéaste

Hélène Fleckinger, enseignante chercheuse, Paris 8

Anny Fradin, chercheuse, biologie

Arnaud François, philosophe

Fanny Gallot, historienne

Isabelle Garo, enseignante

Pascal Gassiot, université populaire de Toulouse

Fabien Gay, sénateur PCF

Franck Gaudichaud, universitaire, Grenoble

Karl Ghazi, co-président de la fondation Copernic

Yann Gonzalez, cinéaste

Jérôme Cleizes, conseiller de Paris, enseignant Paris 13

Julie Gresh, enseignante

Nacira Guénif, sociologue, Université Paris 8

Janette Habel, politologue, co-présidente de la Fondation Copernic

Catherine Henri, professeure et écrivain

Marie-Claude Herboux, militante féministe, Ensemble

Pierre Jacquemain, journaliste

Florence Joshua, politiste

Beatrice Kammerer, journaliste

Razmig Keucheyan, sociologue, Bordeaux

Pierre Khalfa, économiste, fondation Copernic

Stathis Kouvelakis, philosophe, Kings collège, Londres

Isabelle Krzywkowski, enseignante

Denis Lachaud, écrivain

Claudette Lafaye, sociologue, Paris 8

Camille Lainé, secrétaire générale du Mouvement de la jeunesse communiste

Aude Lalande, bibliothécaire, revue Vacarme

Lila Lamrani, Docteure en philosophie

Nicole Lapierre, socio-anthropologue

Mathilde Larrère, historienne, fondation Copernic

Raphaël Larrère, ancien directeur de recherche à l’INRA

Catherine Larrère, Professeure émérite, Paris 1

Sandra Laugier, philosophe, Paris 1

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Francis Lebon, sociologue

Olivier Lecour Grandmaison, politiste

Guillaume Le Blanc, professeur de philosophie, Paris 12

Philippe Légé, économiste

Sarah Legrain, enseignante, secrétaire nationale du Parti de Gauche

Patrick Le Hyaric, député européen PCF-GUE

Olivier Long, universitaire et peintre

Michael Lowy, directeur de recherche émérite, CNRS

Elise Lowy, mouvement ECOLO

Michel Lussault, professeur d’études urbaines

Gladys Lutz, chercheuse, revue Vacarme

Pascal Maillard, parent et responsable syndical SNESUP-FSU

Jean Malifaud, syndicaliste, SNESUP-FSU

Céline Malaisé, conseillère régionale IDF, présidente du groupe PCF-FDG

Méryl Marchetti, écrivain

Benoît Martin, secrétaire général de la CGT

Philippe Mangeot, enseignant

Philippe Marlière, politiste

Jacques Martineau, cinéaste et enseignant

Christiane Marty, chercheuse, fondation Copernic

Nicolas Matyjasik, politiste et éditeur

Guillaume Mazeau, historien

Philippe Meirieu, professeur émérite et pédagogue

Olivier Michel, professeur des universités

Christian de Montlibert, sociologue, professeur émérite de l’université de Strasbourg

Vincent Moreau, ingénieur de formation

Rosa Moussaoui, journaliste

Arnaud Muyssen, addictologue, praticien hospitalier, CHU Lille

Jean-Luc Nancy, philosophe

Sylvie Nayral, réalisatrice et enseignante

Frédéric Neyrat, sociologue

Olivier Neveux, enseignant-chercheur

Bernard Nicolas, architecte

Albert Ogien, sociologue, directeur de recherche émérite, CNRS

Pierre Ouzoulias, sénateur PCF

Ugo Palheta, sociologue, Lille

Willy Pelletier, sociologue, coordonnateur fondation Copernic

Irène Pereira, enseignante, Créteil

Virginie Petit- Lesage, secrétaire générale de l’urif-CGT

Manon Pignot, historienne, enseignante

Roland Pfefferkorn, sociologue

Francesca Pollock, psychanalyste et traductrice

Véronique Ponvert, enseignante syndicaliste

Maryline Poulain, syndicaliste

Emmanuelle Posse, enseignante, parent

Mathieu Potte-Bonneville, philosophe

Lissel Quiroz, historienne

Jacques Rancière, philosophe

Patrick Rayou, professeur émérite, Paris 8

Isabelle Rèbre, auteure

Emmanuel Renault, philosophe, Nanterre

Emmanuelle Reungoat, politiste, Nantes

François Rivière, écrivain

Sophie de la Rochefoucault, comédienne

Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES-FSU

Barbara Romagnan, ancienne députée, Génération.s

Marine Roussillon, responsable éducation PCF

Alain Roux, historien

Sabine Rubin, députée FI

Christophe Ruggia, cinéaste

Arnaud Saint-Martin, sociologue

Christian Salmon, écrivain

Valentin Schaepelynck, Maître de conférence

Patrick Silberstein, médecin, éditeur

Danielle Simonnet, conseillère de Paris, FI

Guillaume Sibertin-blanc, philosophe

Patrick Simon, chercheur, INED

Alfred Spira, épidémiologiste, Académie nationale de médecine

Pierre Tancelin, poète philosophe, professeur émérite Paris 8

Gilles Tiberghien, philosophe

Rémy Toulouse, éditeur

Josette Trat, SNESUP

Enzo Traverso, historien

Aurélie Trouvé, porte-parole d’ATTAC

Paul Vannier, responsable éducation de la FI

Marie-Christine Vergiat, euro-députée, gauche européenne

Laure Vermeersch, cinéaste

Dominique Vidal- Sephiha, journaliste, historien

Jérôme Valluy, politiste, Paris 1

Nicolas Vieillescazes, éditeur

Marie-Pierre Vieu, dépitée européenne, PCF-GUE

Sophie Wahnich, directrice de recherche CNRS

Louis Weber, éditeur, ancien secrétaire général adjoint du SNES

Pierre Zaoui, enseignant

Julien Zoughebi, Directeur de cabinet de Pierre Laurent

Caroline Zekri, enseignante-chercheuse, université Paris-est Créteil

[1] Les signataires ont choisi eux-mêmes le libellé de leur signature

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1392