jeudi, 17 octobre 2019|

16 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Les personnels du collège Barbusse commenceront leur 2ème semaine de grève lundi 9 septembre

Version imprimable de cet article Version imprimable   1 commentaire(s)

Comment désintégrer des élèves ?

M. le Recteur propose de supprimer les seuils !

Les personnels en appellent au Ministre et se rendront à Paris lundi

Les personnels du collège Henri Barbusse ont voté, suite à l’audience avec M. le Recteur de ce jour, la grève pour la semaine prochaine. Les personnels ont fait partir ce jour une demande d’audience à M. le Ministre, et une délégation se rendra lundi à Paris au ministère de l’Education Nationale. Les personnels sont en colère, car M. le Recteur, M. le Secrétaire Général du Rectorat et M. le directeur de cabinet de M. le Recteur ont pu commencer l’entretien en reconnaissant que chaque élève présent en classe doit être comptabilisé. Cela confirme ce que les personnels disent depuis maintenant une semaine, cela est plus en accord avec les discours volontaristes que M. le Ministre tient sur l’inclusion. Par contre, et malgré cette reconnaissance, M. le Recteur a cherché à justifier l’injustifiable. En effet cinq classes de 6èmes comptent 26 élèves, et une 27 élèves, alors que le seuil fixé par les services académiques est de 25 élèves en classe de 6èmes. M. le Recteur parle de « ne pas chipoter pour un élève », cela pourrait être audible, mais les personnels parlent là de 7 élèves, alors que nous ne sommes qu’à la première semaine de septembre, et une douzaine de familles se sont déjà présentées pour inscrire leurs enfants. L’an passé, plus d’une vingtaine d’élèves ont été inscrits au collège entre le mois de septembre et d’octobre. M. le Recteur semble donc suggérer qu’il n’y a plus de seuil au sein des établissements scolaires.

Les personnels sont également scandalisés par la position tenue par M. le Recteur qui reconnaît que la question de prise en compte des Segpa et des Upe2a dans les effectifs n’est pas claire au sein de l’académie, ils sont comptabilisés dans certains établissements et pas dans d’autres. Celui-ci annonce donc que ce sujet sera clarifié dans les mois à venir. En attendant, les personnels demandent à ce que ces élèves à besoin particulier soient au moins pour cette année comptabilisés dans les effectifs. Les règles qui se sont appliquées jusqu’à maintenant doivent continuer à l’être tant qu’aucune nouvelle règle claire n’est énoncée. Il est intolérable de changer les règles du jeu en cours de partie.

Après avoir dénoncé l’absence d’équité entre les établissements accueillant des élèves à besoin particulier (Segpa, élèves en difficultés « graves et resistantes », Upe2a, élèves nouvellement arrivés en France), les personnels tiennent à rappeler que dans certaines académies les seuils sont fixés à 24 élèves par classe en REP+. Ce seuil est issu des assises de l’éducation prioritaire, c’est également le seuil qui est mis en avant par douze établissements REP+ sur 16 dans le département. De plus la question des seuils en éducation prioritaire est un point fondamental dans la politique du gouvernement actuel, comme le démontre la mise en place des CP et CE1 à 12, et la volonté de les diminuer en grande section de maternelle. Les personnels s’insurgent donc de la volonté affichée par M. le Recteur de Lyon de les entasser en classe de 6èmes, classe pourtant charnière pour les élèves. Le terme d’entasser est volontairement fort car, se voir entendre dire qu’on pourrait aller jusqu’à 28 ou plus en classe de 6ème, est très dur pour des enseignants soucieux de la réussite de leurs élèves.

Les personnels ont poursuivi tout au long de la journée leurs explications auprès des parents d’élèves. Ceux-ci continuent d’apporter leur soutien aux personnels mobilisés. Face aux réponses honteuses apportées par M. le Recteur, les parents d’élèves ont confirmé à plusieurs reprises que les demandes des enseignants ne sont pas entendues car les élèves sont originaires de Vaulx-en-Velin, ville à la population défavorisée.

Dans l’attente d’une réponse de M. le Ministre lundi, les personnels poursuivent leur action afin que les élèves du collège aient toujours les mêmes chances de réussite.

1 Message

  • voici ce qu’on peut lire comme proposition de France Stratégie dans le Café pédagogique, à propos d’une remise en cause de la labellisation de l’éducation prioritaire :

    Education prioritaire : France Stratégie veut revoir la labellisation
    Par fjarraud , le vendredi 12 avril 2019.

    "Exiger des directeurs qu’ils remontent les fichiers élèves

    France Stratégie demande donc que les données sociales des écoliers soient remontées. " En vue de la nouvelle carte de 2020, il paraît essentiel de disposer de données exhaustives sur les parents d’élèves des écoles. Si le logiciel de gestion des directeurs d’école (ONDE) permet aujourd’hui de renseigner la profession des parents, cette information n’est effectivement remontée que pour un nombre limité d’élèves. La récolte et la saisie systématiques de ces informations pourraient être reconnues explicitement comme une mission incombant aux directeurs d’écoles".

    Je vous conseille l’article à lire jusqu’à la fin...et....
    CQFD, tout est lié : pensez-y si vous avez aussi des enfants en maternelle/élémentaire ! On est pas obligés de remplir les CSP...

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586