lundi, 18 novembre 2019|

11 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Le scandale des manuels numériques dans les lycées franciliens

Version imprimable de cet article Version imprimable

En mai dernier, Valérie Pécresse décidait, sans en référer aux élu·e·s régionaux de distribuer des tablettes numériques et des ordinateurs aux lycéen·ne·s franciliens pour un montant total de 14 millions d’euros. Informé tardivement, le groupe Front de gauche avait mis en garde la droite régionale sur l’obligation de penser l’outil numérique dans le cadre scolaire (défaillances techniques, panne, vol, nécessité de prévenir les addictions ou les phénomènes de cybersexisme ou de harcèlement numérique…).

Depuis la rentrée, s’ajoutent d’autres dysfonctionnements techniques. Au-delà des livraisons tardives pour de nombreux lycéen·ne·s franciliens, les outils numériques régionaux distribués cumulent les problèmes : outils défaillants, impossibilité de les réparer, de télécharger les manuels numériques, outil numérique inadapté pour un usage pédagogique en milieu scolaire (sans wifi, sans prises électriques suffisantes…), outils bridés (sans explication) à trois manuels numériques pour les lycéens professionnels… De tels dysfonctionnements empêchent l’utilisation des manuels numériques et obligent les enseignants et les élèves à travailler sur des photocopies comme seules ressources pédagogiques.

Il est urgent de mettre fin au chaos provoqué par la distribution de tablettes et ordinateurs inadaptés aux besoins des lycéen·ne·s. Dans l’immédiat, la responsabilité de la Région est de fournir aux lycéen·ne·s un outil en état de marche leur permettant d’étudier et de suivre leur scolarité avec l’ensemble du matériel pédagogique nécessaire.

Dans le même temps, les manuels papier sont encore en cours de livraison alors que les premières épreuves anticipées de certains élèves ont lieu dès janvier prochain. Notons que ce retard est en partie dû à la décision de Valérie Pécresse d’inclure une lettre personnalisée, photo à l’appui, dans chaque manuel scolaire. Une véritable propagande politique en guise d’anti sèche pour les prochaines élections régionales pour un coût total de 240 000 € payé avec de l’argent public !

Alors que les lycéen·ne·s font les frais de la mise en œuvre précipitée d’une réforme des lycées du ministre Blanquer faisant de la sélection sa pierre angulaire, les voilà confrontés à des défaillances liées aux manuels scolaires du fait de la Région Ile-de-France. La droite de Macron et la droite de Pécresse, ensemble, sabotent le service public d’éducation.

Céline MALAISÉ, Présidente du groupe Front de gauche au Conseil Régional IdF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586