mardi, 19 janvier 2021|

8 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

L’école du peuple

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’école du peuple, c’est un projet à construire, avec l’objectif de faire de nos enfants un seul peuple défendant un projet commun à toute l’humanité, au lieu de hisser des winners écrasant tout sur leur passage à la tête du monde à venir.

C’est un projet politique, en ce sens qu’il ne se contente pas de satisfaire les revendications des enseignants et des personnels, et d’assurer de meilleures conditions de fonctionnement, même s’il est indispensable de le faire : on ne saurait créer une école bienveillante aux enfants qui ne le seraient pas avec l’ensemble des personnels qui y travaillent.

« Transformer l’école, ce n’est pas simplement lui assurer les meilleures conditions de fonctionnement, démocratiser l’accès des sections supérieures, c’est remettre en question tout ce qui lui permet de reproduire les rapports sociaux de domination et d’exploitation » (extrait de « Perspectives pour une école populaire », texte de l’ICEM-pédagogie Freinet).

Une « bonne école » n’est pas composée que de bons techniciens de la transmission, même si les savoirs techniques sont essentiels pour bien enseigner. Elle est d’abord nourrie de gens engagés, capables d’identifier l’ensemble des problèmes sociaux et politiques qui font obstacle aux progrès des élèves et de la société, et surtout capables de lutter pour améliorer ces conditions sans lesquelles les efforts pédagogiques finissent par s’effriter.

On ne peut pas attendre de changer le monde pour commencer à changer l’école. Mais on ne peut pas non plus imaginer changer l’école sans faire bouger toute la société et, en particulier, lutter contre toutes les exploitations, toutes les guerres, toutes les violences.

C’est notre capacité à identifier ensemble, avec les parents, les élèves, les enseignants, et à remettre radicalement en question tout ce qui fait domination qui nous conduira vers le chemin du progrès social, celui qui mène aux jours heureux.

Véronique Decker

— pour agir — http://icem-pedagogie-freinet.org
ICEM – pédagogie Freinet – Secrétariat national 10, chemin de la Roche Montigny – 44000 Nantes

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586