jeudi, 16 août 2018|

3 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Chorale ou lever aux couleurs ?

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF   2 commentaire(s)

Une proposition apparemment anodine, pédagogique, voire artistique, du ministre Blanquer ne provoque pas grandes réactions : chorale tous les matins. Certes c’est la musique en action, le sentiment d’appartenance à un groupe dans une réalisation collective, la fusion dans un collectif producteur, etc. Loin de moi de dénigrer en quoi que ce soit l’intérêt d’une chorale et j’aime particulièrement écouter les gospels pour ce qu’ils procurent de plaisir auditif et même visuel.

Cependant je ferais remarquer que le chant collectif, systématiquement imposé et dirigé avant toute période collective, fait partie des techniques puissantes qui en procurant une certaine extase annihilent toute autonomie et responsabilité individuelle, imposent de se plier non pas au groupe mais à celui qui le dirige. Les écoles mussoliniennes ou des pays totalitaires le pratiquaient systématiquement. Les lever aux couleurs, les marches militaires au pas cadencé et au son des clairons font partie de ces techniques ancestrales. Les écoles Steiner utilisent aussi systématiquement le chant collectif dès le début de la matinée pour « l’éducation du cœur » (les deux autres domaines séparés dans cette pédagogie étant l’esprit et le corps). Les sectes l’ont bien compris ou détourné en utilisant le plus souvent ainsi la pédagogie Steiner dans leurs écoles.

Si le ministre voulait vraiment développer le sens artistique et la musique, je lui suggérerais alors de proposer des séances d’improvisation musicale collective selon la vieille méthode Orff. Il y a bien le plaisir et même l’extase d’appartenir à un groupe qui produit collectivement, la découverte que chacun est capable de produire de la musique avec les autres, mais il ne s’agit plus d’obéir et de produire ce qu’on vous demande de produire : il s’agit de créer collectivement en intégrant sa propre création dans l’écoute attentive des créations des autres pour arriver à une harmonie commune gérée par un tempo.

Il y a bien la musique, l’appartenance à un collectif, la puissance d’un collectif, le plaisir, mais cela n’enclenche pas les mêmes phénomènes, n’induit pas les mêmes choses.

Je n’irai pas jusqu’à dire que l’intention de Blanquer est mussolinienne, mais son insistance est quelque peu troublante.

Allez, chantez tous en chœur « Petit papa Noël » !

2 Messages

  • Chorale ou lever aux couleurs ? 18 décembre 2017 09:24, par Cima

    Bonjour
    Janvier 2017, ma femme et moi avons publié un livre : KAFF 1.1.
    Sa première partie est un roman fantastique, mais sa deuxième partie est une étude historique de certaines relations franco-italiennes des années 1920. Elle s’appuie, entre autres, sur l’avènement de Mussolini et je vous invite à la lire car elle risque fort de renforcer votre phrase relative à Blanquer/Macron :
    « Je n’irai pas jusqu’à dire que l’intention de Blanquer est mussolinienne ».

    On peut se procurer le livre en format e-book chez Numilog à l’adresse
    https://www.numilog.com/758641/Kaff...

    Cordialement

    repondre message

  • Chorale ou lever aux couleurs ? 18 décembre 2017 20:49, par Ericz

    Merci pour ta vigilance et pour ton analyse. On pourrait rajouter comme argument que la chorale au collège existe déjà ! C’est une proposition pédagogique obligatoire pour l’enseignant d’Éducation musicale, mais fondée sur la base du volontariat pour les élèves. Normalement elle sert des objectifs pédagogiques propres à la matière et cherche à valoriser les élèves...
    On doit donc légitimement s’interroger sur cette annonce ministérielle et ce qu’elle cache.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1360