dimanche, 8 décembre 2019|

4 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

21 mai : appel à la grève de SUD Education et de la CGT Educ’action

Version imprimable de cet article Version imprimable

et les derniers communiqués de Sud éduc : Parcoursup, AESH, grève mondiale pour le climat, LGBTIphobies.

21 mai : appel à la grève de SUD Education et de la CGT Educ’action

Partout en France, depuis plusieurs mois, les actions locales se multiplient, démontrant l’ancrage et la vigueur de la mobilisation de tous les personnels contre les réformes : loi sur l’École de la confiance, lycée Blanquer, enseignement professionnel et Fonction publique.

Les personnels de l’éducation, les familles et de nombreux·ses élu·es refusent ces transformations radicales de notre École.

Nous refusons aussi toutes les tentatives de mise au pas de la profession et toute remise en question de la liberté d’expression des personnels comme le prévoit l’article 1 de la loi sur « Blanquer ».

Nos organisations poursuivent leur engagement pour l’abrogation de toutes les contre-réformes » commencées avec la loi relative à l’Orientation et à la réussite des étudiants de mars 2018 et qui se sont poursuivies avec les réformes du lycée, du baccalauréat et la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », confiant l’information sur l’orientation scolaire aux Régions, et imposant aux lycées professionnels d’accueillir dans les mêmes classes élèves et apprenti·es.

Puis vint la réforme de la voie professionnelle, diminuant les horaires des enseignements généraux. Ainsi, s’empilent des réformes qui poursuivent la destruction du service public d’éducation.

La CGT Éduc’action et SUD Éducation considèrent qu’il faut tout mettre en œuvre pour empêcher le gouvernement de poursuivre sa politique de destruction de l’Éducation nationale.

Le 21 mai la CGT Éduc’action et SUD Éducation appellent tous les personnels à se mettre en grève pour obtenir l’abrogation des contre-réformes et l’abandon du projet de loi « École de la confiance ».

Montreuil, le 16 mai 2019

Des « oui » sur Parcoursup qui deviennent des « en attente » : des questions demeurent, la lutte continue !

Parcoursup : le cas dramatique des écoles d’infirmier-e-s (IFSI)

Parcoursup 2019 : SUD éducation dénonce une aggravation de la situation

17 mai : journée internationale de lutte contre les LGBTIphobies - Lutter contre les LGBTIphobies en milieu scolaire, une nécessité

AESH : c’est un métier, il doit être reconnu !

24 mai : grève mondiale pour le climat

La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! La communauté scientifique s’accorde pour dire qu’en 2030, le réchauffement climatique ne doit pas dépasser 1,5 degré, sans quoi la crise sera irréversible.

En tant que syndicat de transformation sociale et écologiste, SUD éducation revendique une transition écologique fondée sur un juste partage des richesses et des ressources afin de garantir une vie digne pour tou-te-s.
À ce titre, SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant tous les personnels de la maternelle à l’université, et sera présente dans la rue aux côtés des élèves, des lycéen-ne-s et des étudiant-e-s, avec les personnels mobilisés.
Le 15 mars a connu un vif succès avec une forte mobilisation : plus de 50 000 lycéen-ne-s, étudiant-e-s, et personnels de l’Éducation nationale étaient dans la rue le 15 mars, pour imposer la justice climatique et la transition écologique. Pour SUD éducation, il est manifeste que la jeunesse a parfaitement saisi que ce sont les politiques menées par les gouvernements successifs au service des capitalistes, en France comme ailleurs, qui produisent la catastrophe écologique dont les classes populaires sont les premières victimes.Participons à la grève mondiale du 24 mai 2019 pour la justice sociale et climatique !

Particulièrement dans notre secteur, SUD éducation revendique :

Une véritable prise en compte de la question écologique dans les programmes scolaires. SUD éducation revendique que les programmes permettent d’étudier l’impact du capitalisme et de ses structures sociales, et ne se contentent pas d’injonctions au changement des comportements individuels.
La réalisation de bilans énergétiques et plans d’isolation des bâtiments
Un programme concerté de réduction énergétique et de la consommation en eau
Des outils pour mettre en place le recyclage des déchets
Le renforcement des filières locales et bio dans la restauration scolaire
Des recrutements massifs de titulaires remplaçant-e-s dans les premier et second degrés afin de limiter leurs déplacements
La prise en compte des risques environnementaux par les CHSCT et notamment une véritable campagne de désamiantage des établissements scolaires dans le cadre de l’application du Plan amiante relancé en 2016 et une prise en charge des personnels exposés avant 2021
La mise en place des mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs-ses exposés-e au radon (visite médicale, information des personnels, mesures techniques telles que système de ventilation, ouverture des fenêtres...)
Un vrai plan de formation professionnelle orienté vers les nouveaux métiers : inscription dans le cursus obligatoire en lycée agricole de la formation à l’agriculture biologique, permaculture, etc.., dans les filières du bâtiment renforcer la formation à la rénovation énergétique, à l’isolation du bâtiment, matériaux écologiques, énergies renouvelables

- La fédération SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant l’ensemble des personnels de la maternelle à l’Université pour le 24 mai 2019.
- La fédération SUD éducation soutient l’appel des enseignant-e-s pour la planète.
- Participons à la grève mondiale du 24 mai 2019 pour la justice sociale et climatique !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586