mercredi, 23 août 2017|

14 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de ÉricZ


Envoyer un message


Éric Zafon : militant anarcho-syndicaliste, graphiste d’occasion, membre du comité de rédaction de N’autre école, enseignant.

Chroniques bretonnes, épisode n°1

Ancien instituteur, Erwan Hupel livre un regard cru sur la maternelle. Au fil de la lecture, son humour cinglant laisse percevoir un accueil singulier des élèves, tendre même, attentif à leurs dires, à leurs gestes mais aussi à ceux de leurs parents. Il a publié ces chroniques en langue bretonne sous le titre Yudal ! aux éditions Al Liamm en 2013. Une chronique sera publiée chaque mois sur le site Questions de classes.
Ce n’était pas une histoire de sommeil (je n’avais pas dormi). D’angoisse je ne (...)

En savoir plus »
 

soutien international à Emmy Koutsopoulou

Emmy Koutsopoulou est psychiatre. Elle travaillait dans l’Organisme grec de lutte contre la drogue. elle est connu en Grèce pour son action volontaire au dispensaire social et à la pharmacie autogérés de Néa Philadelphia, ainsi que dans l’équipe de santé du centre d’accueil des réfugiés du City Plaza, un hôtel désaffecté du centre d’Athènes.. Un livre et une vidéo sur l’action du dispensaire sont en cours de préparation. On peut consulter les documents sur le centre et suivre l’évolution du projet à l’adresse (...)

En savoir plus »
 

Essai sur la nasse

Les KroniKs de juillet sont publiées :
« La nasse » est le nom d’une technique policière , qui, quoi qu’ancienne, s’est largement répandue ces dernières années. La nasse est à l’origine, littéralement, un « piège à rat » qui a la particularité de laisser passer le rat dans un sens pour attraper un appât et de l’empêcher par la suite de sortir du piège. Une nasse, symboliquement c’est un passage irréversible.
La technique policière qui porte le même nom, consiste à regrouper, puis séparer, puis encore (...)

En savoir plus »
 

Nous sommes plus grands que nous

Les KroniKs Robinson
MAGNIFICAT !
Le Pédagogue social s’apparente souvent à un « Magnificateur » , c’est à dire un acteur qui cherche à « magnifier », à la fois les personnes, leur contexte et les situations.
Ce que nous appelons alors, « magnifier » regroupe au moins trois significations : valoriser , embellir, donner de l’importance.
Donner de la valeur
En Pédagogie sociale, il s’agit de magnifier ce qui était considéré comme petit, sans valeur et sans intérêt. « Magnifier », terme rare , veut dire (...)

En savoir plus »
 

La CNT-SO appelle au rassemblement de "Front social" du 19 juin

La CNT-Solidarité Ouvrière appelle à se rendre au rassemblement organisé à l’initiative du "Front Social" ce lundi 19 juin à 18 h Place de la Concorde, devant l’entrée du jardin des Tuileries, "Contre Macron et ses ordonnances".
Un pouvoir particulièrement hostile aux travailleurs et travailleuses
est en place et va commencer son entreprise de démolition de nos droits dès cet été. Il est important d’enclencher la contestation sans tarder ! La CNT Solidarité Ouvrière apporte son entier soutien aux (...)

En savoir plus »
 

Réussir ne sert à rien

Les KroniKs Robinson du 26 mai 2017
La précarisation des milieux populaires et des structures sociales est loin d’avoir été qualifiée, et analysée dans sa véritable dimension. La plupart des acteurs et décideurs sociaux sont encore accrochés à des grilles de lecture complètement inadaptées vis à vis de ce phénomène. On continue dans le secteur social à raisonner en terme de manques, de distance, d’éloignement, de handicap, alors que ces catégories échouent complètement à rendre compte des réalités (...)

En savoir plus »
 

Philosophie de l’autorisation

Les KroniKs Robinson (photo : T. Berard)
Les acteurs sociaux sont aujourd’hui empêchés par de si nombreuses peurs qu’ils sont perpétuellement à la recherche, pour pouvoir faire quoi que ce soit d’autorisations multiples et sans fin.
La paradoxe de l’autorisation c’est qu’elle invalide celui qui l’obtient . Pour être autorisé, il a fallu d’abord se déclarer mineur et solliciter une autorité qui nous fait défaut. Et c’est ainsi que le besoin d’autorisations mine l’autorité toute simple et de toute (...)

En savoir plus »
 

Travail social, la mort en douce...

Les KroniKs du 13 mai 2017.
La disparition des grandes figures du Travail social, héritières des progrès sociétaux d’après guerre, nous amène à interroger ce qui se passe dans notre secteur ; on ne voit plus où on n’entend plus guère de collectifs NRV, de groupes de travailleurs sociaux engagés ou enragés dans la refondation dans la refondation du sens de leur métier.
Nous sommes loin d’appeler comme il y a plus de 10 ans, à des États Généraux et généreux, du social. Nous sommes loin des doléances, des (...)

En savoir plus »
 

Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !

Ce dimanche, le collectif Q2C a une pensé émue pour Dante Sauveur Gatti dit Armand, mort ce jeudi 6 avril. Nous tenons une table au Salon du Livre antifasciste qui a déposé ses tréteaux à la Parole Errante, le lieu qu’il a créé et animé depuis des décennies, dans les anciens ateliers de Georges Méliès à Montreuil.
Il ne s’agit pas seulement aujourd’hui de remercier de façon posthume Gatti pour sa générosité, jamais démentie, mais surtout de saluer un camarade engagé politiquement, artistiquement et (...)

En savoir plus »
 

Peut-il y avoir une esthétique sociale ?

KroniKs des Robinsons du 06 Avril2017.
Peut-il y avoir une esthétique sociale ? Le simple fait de poser la question déclenche la polémique et met en colère les spécialistes et les défenseurs de la Culture. Nous retrouvons étrangement dans ce questionnement le même type d’hostilité que déclenche le concept de Pédagogie sociale. D’un coup on réfute la question, on interdit la pensée. Le social serait partout et donc nulle part. Circulez !
Le Social, c’est sale
Dans la pédagogie, dans les institutions (...)

En savoir plus »
 

La Gazette des Centres d’animation n°2 : vers une privatisation des centres d’animation ?

Le 13 février dernier, nous avons publié le 1er numéro de la Gazette des centres d’animation de la ville de Paris dans laquelle le collectif de lutte des animateurs dénonçait la restructuration des cours artistiques et musicaux et la précarisation généralisée de leur travail qu’elle impliquait. Il ne faut pas être devin pour voir dans cette logique de rentabilisation et de privatisation de l’offre culturelle sur la ville de Paris, le modèle du marché périscolaire et de l’enseignement que de nombreux (...)

En savoir plus »
 

Les louangeurs du travail

En cette période de campagne électorale et de préparation au BAC, Nestor Roméro fait sur Médiapart, un vrai cours de philo sur la problématique définition du mot travail et de ses non moins problématiques finalités civilisationnelles. Nestor nous propose une révision pleine de détours et d’analyses critiques qui se révèle aussi utile qu’approfondie. Vous pouvez lire un large extrait ci dessous et apprécier pleinement l’article sur son blog au lien suivant : (...)

En savoir plus »
 

LES MURS NE SERVENT À RIEN

Les nouvelles KroniKs sont publiées...
Nous ne sommes plus, et depuis longtemps, dans la période des appels à la libération, au franchissement des barrières, à l’appel de l’aventure et des libérations.
Celui qui ose aujourd’hui s’élever contre les murs, les forteresses , les frontières ressemble à doux rêveur et à un fossile, rescapé des temps anciens et révolus.
Les seules révolutions qu’on nos propose aujourd’hui sont intérieures et les seules libérations, sont condamnées à l’enfermement dans des vies (...)

En savoir plus »
 

La superfluité

Les KroniKs Robinson, mars 2017. Hugues Bazin, Laurent Ott
Les XX ème et XXIème siècles n’ont certes pas inventé les rapports sociaux de domination et d’exploitation. Il n’en reste pas moins que la fin du XXème siècle a vu l’instauration de masse d’un rapport social spécifique , qui est aujourd’hui au coeur des crises et des tensions : la superfluité.
Défini par P. Vasseur et H. Bazin comme un « sentiment d’inutilité sociale », collé et infligé aux milieux populaires » (voir texte ci dessous) , la (...)

En savoir plus »
 

Le collectif "Nos droits contre leurs privilèges" a occupé en fanfare l’ancien CCI de Paris

Nous y étions... Deux membres du collectif Q2C ont participé sous d’autres étiquettes, à la première action du collectif inter-organisationnel "Nos droits contre leur privilèges" qui consistait à appuyer une action d’occupation du DAL dans la Chambre de commerce et de l’industrie désaffectée du 10e arrondissement de Paris le dimanche 26 février dernier.
Les actions planifiées par ce collectif de lutte sont elles liées à l’éducation ? Notre participation et le relais du communiqué, le confirment. Ce (...)

En savoir plus »
 

LES CORPS FANTÔMES (II) : autopsie de la violence sociale...

Les KroniKs de février publie :
Dans les contexte sociaux que nous connaissons, certaines violences sont sur-sensibilisées et certaines autres sont insensibilisées. Il en est ainsi des violences économiques et sociales qui se banalisent de plus en plus , et qui font en quelque sorte « partie du paysage ».
Mettre en avant que les violences individuelles ou groupales sont les inventions et les créations de ceux qui les mettent en œuvre. Insister sur le fait qu’elles seraient l’effet d’un choix de (...)

En savoir plus »
 

La Gazette des CA de paris : les animateurs culturels luttent contre leur précarisation

La "gazette des centres d’animation" est une publication liée au collectif des centres d’animation née dans le contexte de différentes mobilisations dans le secteur de l’animation culturelle sur la ville de Paris (Paris Anim’), auxquelles participe entre autres la CNT-SO. Cette mobilisation témoigne encore une fois, qu’au delà du discours sur l’égalité d’accès à la culture, de l’ouverture plus grande de service public culturel aux concitoyens, nous assistons sur Paris (et dans les grandes communautés (...)

En savoir plus »
 

Un Autre Futur pour le KURDISTAN ?

Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique ?
A la frontière de pays en guerre, à cheval sur leurs frontières, le Kurdistan lutte contre Daech, parfois contre l’armée Syrienne et malgré les bombardements russes, cherche une reconnaissance internationale de son existence. Son peuple manie les symboles émancipateurs. Ses milices semblent porteuses dans la région, d’un idéal universaliste qui va au delà de la lutte contre l’Etat islamique ou de ses revendications nationales. Comme dans (...)

En savoir plus »
 

Le 23 février : une soirée pour soutenir Jolie môme !

En 2005, la visite de d’une centaine d’intermittents et chômeurs dont Michel à la Direction Nationale de la CFDT lui a valu 5 ans de procédure avant d’obtenir une relaxe. On en a tiré la chanson Si j’avais su j’y serais allé
L’occupation du siège du Medef le 7 juin 2016 par une centaine d’intermittents et d’opposants à la loi travail, nous vaut deux procédures pour une même action :
La procédure contre Loïc pour un coup imaginaire http://cie-joliemome.org/?cat=124 à l’encontre du directeur de la sécurité (...)

En savoir plus »
 

Un nouveau site pour l’association Intermèdes-Robinson

Laurent Ott, chroniqueur régulier sur la pédagogie sociale dans Questions de classes annonce la création d’un nouveau site pour exposer et faire connaître les activités et les expériences menées par l’association Intermèdes-Robinson.
Bonjour, Nous avons le plaisir de vous faire connaître le nouveau et unique site d’Intermèdes-Robinson, consacré à nos actions et à la Pédagogie sociale et à son nom de domaine.
Ce site, réalisé par Éloïse Daguet, volontaire de notre association, remplace d’ores et déjà notre (...)

En savoir plus »
 

Le pauvre ne manque pas de pouvoir, mais d’organisation

Les KroniKs sont publiées :
« Empowerment » et « Pouvoir d’agir » constituent de nouvelles utopies et valeurs pour une action sociale et éducative en perte de sens. La thématique est en effet attrayante ; est ce qu’il ne s’agit pas de donner, redonner, rendre de l’autonomie ou du pouvoir à ceux qui semblent en être dépourvus, car trop dépendants des structures, des circonstances, trop ballottés par une vie qu’ils ne contrôlent plus ?
Nous renvoyons ainsi sans arrêt ceux que nous jugeons trop peu (...)

En savoir plus »
 

Demeurer jusqu’à ce que vie s’ensuive !

KroniKs des Robinsons 649 du 12 Janvier 2017.
Le politicien a confiance dans le système qui le propulse, le banquier , dans le profit ; le professeur croit à la culture et l’éducateur , à la relation. Le pédagogue, lui a confiance dans le temps.
Peu importe son tempérament ou sa nature : nervosité, impatience, exaspération… Cela n’a pas d’influence : le pédagogue n’est pas patient, il est constant.
Et il s’agit bien d’autre chose ; il s’agit de l’influence dans sa vie, dans son travail, d’une (...)

En savoir plus »
 

Leçons de Pédagogie Sociale : Les trois degrés du Travail de rue

Kroniks Robinson.
De plus en plus , nous sommes sollicités par des institutions, des collectivités, des centres sociaux pour accompagner un travail de « plus grande ouverture », « d’élargissement » des publics ». De plus en plus – et nous ne sommes pas étrangers à cette influence- dans les structures, les dispositifs, on entend promouvoir « l’aller vers », les « animations de rue », de « pied de bâtiment »…
Une unanimité se constitue peu à peu sur ce qui hier encore était exceptionnel : il ne suffit plus (...)

En savoir plus »
 

La Fabrique de la Personne : concevoir autrement la notion de Sujet

Les KroniKs sont publiées !
A quoi sert, nous dit-on, que vous vous enfermiez avec vos publics dans leurs ghettos et leurs cages ? A quoi servez vous vos bénéficiaires, à les rejoindre dans leurs prisons, au lieu de les en faire sortir ? Quel obscur plaisir trouvez-vous en leur compagnie plutôt que de leur faire découvrir autre chose ? Ignorez vous que leur plus fort désir serait au contraire que vous les aidiez vers la mobilité et plus de normalité ?
On sert ce type de questionnement et encore à (...)

En savoir plus »
 

Ping : retours du stage " numérique-écrans et éducation"

Le lundi 28 et mardi 29 novembre s’est tenue sur le campus d’Orsay une formation syndicale animée par Sud éducation 91 sur les impacts du numériques sur l’éducation et l’enseignement. Les nombreux intervenants, spécialistes en pédopsychiatrie, professeurs "ludistes" en rupture avec les injonctions bureaucratiques sur l’usage du numérique ou pédagogues critiques ont tiré un bilan alarmant de l’usage du numérique sur la santé des enfants et dans l’enseignement. Outre qu’aucune étude sociologique ne confirme (...)

En savoir plus »
 

Précarité contre précarité

Les KroniKs Robinsons : La Pédagogie sociale est une pédagogie, au temps des précarités ; celles qui envahissent tout l’espace social comme les vies individuelles. Nous le savons : la précarité a commencé par envahir le travail dans les années 70 (la fin des métiers) ; puis elle s’est attaquée aux liens interpersonnels, aux réseaux et à la notion de famille (jusqu’à l’invention de la parentalité) dans les années 80. Aujourd’hui, elle a envahi tous les aspects de la vie et l’espace social, entièrement ( (...)

En savoir plus »
 

ZAD à l’école ! Identité ou égalité, un choix pour l’école

ZAD à l’école : Identité ou égalité, un choix pour l’école Samedi 26 novembre 2016 de 14h à 19h30 au CICP (Paris 11°) Identité ou égalité, un choix pour l’école : L’école, un enjeu idéologique https://paris.demosphere.eu/rv/51198 (sous réserve de modifications des intitulés)
Le 28 mars 2015, Questions de classes organisait avec l’Afl, la CGT éducation 93, la CNT, la CNT-SO, Émancipation, Sud éducation et d’autres organisations, la première ZAD consacrée à l’école. Au cours de débat et d’échanges, nous avons (...)

En savoir plus »
 

Séparation versus ségrégation

Séparation versus ségrégation Les KroniKs Robinson
Réapprendre à séparer, le projet pourrait paraître scandaleux à l’heure de la fragmentation des liens sociaux, de l’isolement et de la précarité imposée à de plus en plus nombreux groupes et individus.
Mais pour autant comment pourrai-on seulement comprendre ce qui nous arrive, ce qui s’opère et ce qui dessine sous nos yeux sans capacité à séparer les choses ?
L’indifférence aux différences qui est en passe de devenir une idéologie obligée, quasiment (...)

En savoir plus »
 

L’actualité des Kroniks Robinson, Graine d’orties 636

Quand les enfants étaient enfants
Quand les enfants étaient enfants, le monde les appelait à l’aventure ; la moindre porte, la moindre fracture les dissimulait au regard des adultes. Présents un instant ils disparaissaient mille fois et vivaient des vies magiques. Leur silence valait leurs paroles et leurs ombres leur appartenaient.
Quand les enfants étaient enfants , ils étaient les uns pour les autres ; ils s’attiraient comme des aimants et savaient se battre comme des fauves. Leurs (...)

En savoir plus »
 

AL revient dans son nº d’été sur le printemps brulant. Une lecture d’été pour mieux repartir

Une fois n’est pas coutume je dois faire la promotion du numero de juillet et d’août d’Alternative libertaire. Annoncé comme un bilan du mouvement social contre la loi dite El khomri, ce numéro n’avait pour le lecteur occasionnel que je suis, rien au premier abord d’engageant. Malgré son titre, il avait tout du marronnier de la presse militante et j’avais peur d’y lire les sempiternelles analyses expliquant comment, une fois de plus, nous avions perdu face, à l’état, le patronnat et la finance (...)

En savoir plus »
 

Illusions et désillusions de la participation des publics

publié par les KroniKs.
L’objectif de la participation des usagers, des individus et des publics est durablement inscrit dans la culture institutionnelle et professionnelle des acteurs sociaux aujourd’hui. Pour autant, au fur et à mesure que cette institutionnalisation s’est « installée », nous avons remarqué une forme de désamour et une forme de désillusion par rapport à cet objectif vertueux.
Qui aujourd’hui semble croire encore que la participation des usagers pourra transformer réellement les (...)

En savoir plus »
 

Les urgences chroniques

Écrit par Laurent Ott et publié par Les KroniKs
Les études épidémiologiques en matière de santé sociale mettent en évidence la prévalence des affections médicales chroniques chez les personnes pauvres et précaires , alors que les problème de santé des classes sociales plus favorisées se situent davantage dans le domaine de « l’aigu ».
La santé n’est pas seule en cause ; une certaine forme de chronicité s’abat en effet sur tous les problèmes que peuvent rencontrer les familles pauvres et précaires. Il n’y a (...)

En savoir plus »
 

Le bruit assourdissant des pales de l’hélicoptère

Une collègue énervée m’a interpellé ce matin : "tu as vu ? Tu as entendu Valls ? Les médias ! Pas un mot sur le million de gens dans la rue... Tout sur le meurtre du commandant de police et les casseurs ! Rien sur le mouvement social etc." Je n’ai pas fait mon blasé. Bien que j’ai participé à cinq manifs sur les trente derniers jours, dans une ambiance tout aussi tendue et tout aussi délétère, elle a raison de s’émouvoir. Le gouvernement a passé un cran dans l’obscénité. Dans la salle des profs, j’avais (...)

En savoir plus »
 

Il n’est de véritable culture que ce qui transforme notre nature

Les KroniKs : "Il n’est de véritable culture que ce qui transforme notre nature"
En pédagogie sociale , la culture est toujours moins importante que la civilisation. La culture divise, la culture distingue ; une vision capitaliste et bancaire de la culture classe les uns et les autres dans des ordres et des hiérarchies invisibles.
A l’inverse, dans nos pratiques, nous commençons par faire lien, par faire groupe. « Le plus important est de créer d’abord le collectif » dit Ivan Akimov, parlant de (...)

En savoir plus »
 

Journal d’AVS deuxième partie

Après 10 années d’existence, Les Assistants de Vie Scolaire accèdent en septembre 2016 à une formation consacrée par un diplôme d’état, à un salaire décent, en un mot ils sont devenus des travailleurs sociaux. Mais quel bilan a été fait lors de cette décennie sur ce dispositif à l’école ? Elise Caillau poursuit, au travers de la chronique en plusieurs épisodes de son expérience de précaire à l’Éducation nationale, à en dresser la critique.
Changement de poste
L’ambiance de travail à Argenteuil m’est (...)

En savoir plus »
 

PERSONNEL DE l’ÉDUCATION DEBOUT : NOUS AUSSI ON BLOQUE TOUT !

Les travailleurs de l’éducation de Marseille debout contre la loi "El Khomri"
L’intersyndicale de Marseille (CGT éducation, CNT-SO et SUD éducation) fait circuler son tract d’appel à la GRÉVE le 17 mai prochain. Elle rappelle fort à propos que l’organisation du travail à l’Éducation nationale sera également impactée par la réforme du droit du travail : l’institution recrute en nombre et régulièrement des précaires sous contrat privé. A l’instar des collectifs On bloque tout ! sur Nantes ou Rennes, (...)

En savoir plus »
 

Vues de Nuit debout...

Quelques clichés collectés le mercredi 20 avril à la Nuit debout de Paris, place de la République et de l’installation de la Nuit debout d’Évry, le 22 avril.

En savoir plus »
 

Lille : violence policière contre un local syndical

A Nuit debout ! Devant la difficulté à gérer les suites médiatiques de la provocation de Finkielkraut et des arrestations au petit matin d’attardés sur la place de la République, l’habituelle question du service d’ordre et de la légitimité de la violence a de nouveau été abordée par la Commission action lundi dernier. Certains intervenants et intervenantes ont abordé la question de façon contradictoire à l’Ag. Un d’entre eux à souligné qu’en dépit d’une prise de position pour l’action pacifique, il ne (...)

En savoir plus »
 

Les papillons de la Nuit debout

C’est avec retard que je suis allé en curieux place de la République à Paris pour passer une partie de la nuit, debout (d’autres camarades de Q2C y ont traîné leurs guêtres depuis plus longtemps et Libertalia, notre éditeur, y a posé sa tente depuis la manifestation du 31 mars). L’écho sur les réseaux et la ferveur des retours de camarades étaient plutôt incitateurs.
J’ai trouvé l’ambiance étrange et je me suis senti sur le coup décalé. Non pas que je fus surpris ou étranger à ce qui se passait : j’adhère (...)

En savoir plus »
 

Soutenez la revue N’Autre école - Questions de classe(s) !

N’Autre école - Questions de classe(s) lance une grande campagne d’abonnements et de soutien sur le site participatif HelloAsso.
Soutenez et participez au développement d’une revue où s’engage le débat pour une éducation émancipatrice à partir de pratiques militantes, socia­les et pédagogiques, une revue qui explore des pistes de réfle­xion et d’action pour celles et ceux qui veulent changer l’école et la société.
Visitez la page dédiée à cette campagne (...)

En savoir plus »
 

"Les vies noires comptent", un extrait de la contestation sociale aux USA...

Sur le site d’un AUTRE FUTUR vous pouvez lire en ce moment plusieurs articles intéressants de Fabien D. sur différents aspects du mouvement social contestataire aux USA. Ils sont construits autour de témoignages et d’interviews qu’il est allé collecter auprès de différents militants, notamment à Baltimore, lors des actions et marches contre la violence policière à l’égard de la population noire. A bien des égards, leur témoignage et leur analyse font écho à nos critiques des choix politiques, (...)

En savoir plus »
 

Pour la défense des centres d’animation et contre la suppression des cours individuels de musique le 27 mars à Paris

Il n’y pas que dans l’Éducation nationale que les économies de budget impactent les conditions de travail des éducateurs, l’offre éducative et l’accès égalitaire de tous à la culture et aux pratiques créatrices. Y compris dans des grandes villes comme Paris, les secteurs de l’animation et de l’éducation sociale voient leurs moyens humain et financiers rognés, au point que leur mission et leur service soient complément vidés de toute substance. La CNT-SO fait un compte rendu de la lutte intersyndicale (...)

En savoir plus »
 

A quoi tiennent nos heures

Publié le par intermèdes
Le hasard est implacable et il est difficile de le regarder en face. Tous , spontanément, nous aimerions croire à deux illusions complémentaires.
D’abord en nous mêmes et en nos propres compétences et vertus. Il nous est difficile d’accepter que nous soyons le produit de ce qui est extérieur à nous même et de ce qui, en somme, nous est arrivé. Notre milieu, notre famille, notre beau parcours. Si nous faisons l’effort de regarder en face , nous ne tarderons pas à percevoir (...)

En savoir plus »
 

8èmes rencontres nationales du GFEN

Il reste encore des places !
Apprendre à l’école maternelle : un besoin à construire
Samedi 30 janvier 2016 Bourse du travail, Paris 10è
Télécharger le dépliant
S’inscrire
« L’apprentissage n’est valable que s’il devance le développement. Il suscite alors, fait naître toute une série de fonctions qui se trouvent au stade de la maturation, qui sont dans la zone de proche développement » (L.S. Vygotski, Pensée et langage, Editions Sociales, trad. (...)

En savoir plus »
 

« Un camarade tué, une communauté éducative brisée »

Texte de Jordi Martí i Font (militant de la CGTE-E) traduit par Frank Mintz . Marti i Font a réagi sur ce qui est apparu pour beaucoup comme un fait divers mais qui l’a interpellé comme enseignant, éducateur et militant. Cet article paru sur le site de la CGT espagnole, s’explique parce qu’il est catalan, prof, syndicaliste, et, qu’il sent que tout se fendille sous nos pas.
20 avril 2015. Un garçon de 13 ans tue un professeur au lycée Joan Fuster [de Barcelone] avec une arbalète et il blesse (...)

En savoir plus »
 

Éducation prioritaire, la défendre ?

Enseignant en ZEP depuis longtemps et en REP depuis peu, j’ai toujours quelques scrupules à défendre un dispositif dont je doute de l’efficacité. Non pas que je n’adhère pas à la déclaration inaugurale de Savary en 1981, ni même que je doute de ce que j’y vis au quotidien comme enseignant et pédagogue, mais je ne crois pas à l’éducation prioritaire en tant que système.
A en croire ses déclarations, l’actuelle ministre, Najat Vellaud Belkacem, n’y croit pas non plus et parle de remise à plat... Budgétaire ? (...)

En savoir plus »
 

"Ils pourront couper toutes les fleurs mais ils n’empêcheront pas la venue du printemps..."

Je suis choqué par l’attaque de la rédaction de Charlie hebdo ce mercredi 7 janvier. J’ai versé une petite larme en apprenant que Cabu en était une des victimes. Même si je n’étais plus qu’un lecteur occasionnel de l’hébdo, lui en préférant d’autres, plus satiriques et plus militants (disons depuis la direction de P. Val), je me rends compte que je suis attaché à ce qu’a représenté la lecture de Charlie dans mon adolescence et ma jeunesse militante. Je reste attaché à leur humour "bête et méchant" et très (...)

En savoir plus »
 

Gestion administrative autoritaire VS Education prioritaire

Chose exceptionnelle depuis 2003, la quasi unanimité de l’équipe enseignante du collège Frédéric Chopin où j’enseigne, a voté la grève le vendredi 30 mai et la reconduite trois fois de suite en assemblée générale depuis.
Certains pourraient regretter que cette manifestation du ras le bol et du refus de l’autoritarisme de l’administration ne se soit pas exprimée avant, lors du refus de la proposition de DHG notamment. D’autres pourraient s’étonner de prime abord qu’elle s’exprime contre la transformation (...)

En savoir plus »
 

Subvertir la pédagogie... en BD !

En avant-première pour préparer la sortie du numéro Commun N’Autre école consacré au stage "Subvertir la pédagogie", une BD pour se replonger dans l’ambiance de ces 2 journées... (dessin Éric Zafon)

En savoir plus »
 

Conscience de classe VS colère réactionnaire...

Cette information toute fraiche sur la mobilisation unitaire à Montpellier contre la manif du collectif "jour de colère" n’est pas sans rapport avec le texte de une, Depuis ce matin je travaille dans une ville FN, écrit par Greg.
Ce n’est certes pas une réponse directe car il y a fort à parier que les seules contre manifs en réponses à celles appelées par les différents collectifs réactionnaires ne soient pas suffisantes, ni même assez efficaces pour transformer dans l’opinion publique, l’attrait pour (...)

En savoir plus »
 

Éducation prioritaire : une concertation mal assise ?

Académie après Académie, le ministère de l’Éducation nationale organise des Assises d’une demi journée banalisée pour consulter les enseignants des RRS (anciennement ZEP) et autre ÉCLAIR sur l’avenir de l’Éducation prioritaire. Sur la base d’un rapport datant du mois de juillet, les équipes pédagogiques sont invitées pendant quelques heures à faire remonter des propositions pour améliorer l’efficacité des dispositifs luttant contre l’inégalité des élèves face aux savoirs et enseignements. C’est presque une (...)

En savoir plus »
 

Le facisme et le racisme frappent, et tuent !

Je poste ces messages qui n’ont pas un rapport direct avec l’éducation (bien que la lutte concrète contre le racisme et le fascisme puisse être porteuse d’enseignement) mais qui sont malheureusement d’actualité. ÉricZ
[rouge]Solidarité avec Ibrahima Dia, victime d’une agression raciste. Ne pas accepter l’intolérable ![/rouge]
Ibrhima Dia, un militant syndical de Sud santé, a été victime d’une odieuse agression raciste en Dordogne pendant ses vacances. Ses agresseurs ont été arrêtés et seront jugés début (...)

En savoir plus »
 

Appel au boycott du LPC

Des critères d’évaluation s’appuyant sur un socle commun problématique, un outil imposé par la hiérarchie et ne convenant que très rarement aux usages des équipes enseignantes et encore moins aux évaluations pédagogiques de compétences telles qu’elles se pratiquaient déjà, un travail de coordination transdisciplinaire inexistant ou difficile faute d’heure de concertation, un enregistrement bureaucratique et informatisé (et heureusement) peu synchronisé avec les usages et les séquences de travail... Au bout (...)

En savoir plus »
 

Veille pédagogique, veille politique...

Le n° 33 de N’autre école évoquait dans un dossier spécial et aux travers des photos du collectif Sileks, les interventions de l’association Intermède-Robinson sur les camps de Roms de Moulin Galant à Corbeil Essonne et de Longumeau.
Les abonnés de la liste essonnienne de RESF ont depuis été informés et mobilisés par le sort de certains des parents et des enfants qui avaient participé à cette expérience de tissage de lien social entre leur communauté et les habitants des quartiers alentours.
Le 28 mars (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie du doigt dans l’oeil ?

Framasoft, le fameux réseau de sites collaboratifs promouvant les logiciels libres vient de publier la traduction française d’un long article de Donald Clark édité le 24 février sur son Blog personnel. Il y développe un long argumentaire en sept points contre l’achat et l’usage à destination des collégiens de la tablette numérique, notamment l’ipad, comme support aux activités pédagogiques et didactiques.
Destiné initialement à nourrir le débat américain, cet argumentaire semble répondre parfaitement (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don