mercredi, 26 avril 2017|

107 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de ÉricZ


Envoyer un message


Éric Zafon : militant anarcho-syndicaliste, graphiste d’occasion, membre du comité de rédaction de N’autre école, enseignant.

Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !

Ce dimanche, le collectif Q2C a une pensé émue pour Dante Sauveur Gatti dit Armand, mort ce jeudi 6 avril. Nous tenons une table au Salon du Livre antifasciste qui a déposé ses tréteaux à la Parole Errante, le lieu qu’il a créé et animé depuis des décennies, dans les anciens ateliers de Georges Méliès à Montreuil.
Il ne s’agit pas seulement aujourd’hui de remercier de façon posthume Gatti pour sa générosité, jamais démentie, mais surtout de saluer un camarade engagé politiquement, artistiquement et (...)

En savoir plus »
 

Peut-il y avoir une esthétique sociale ?

KroniKs des Robinsons du 06 Avril2017.
Peut-il y avoir une esthétique sociale ? Le simple fait de poser la question déclenche la polémique et met en colère les spécialistes et les défenseurs de la Culture. Nous retrouvons étrangement dans ce questionnement le même type d’hostilité que déclenche le concept de Pédagogie sociale. D’un coup on réfute la question, on interdit la pensée. Le social serait partout et donc nulle part. Circulez !
Le Social, c’est sale
Dans la pédagogie, dans les institutions (...)

En savoir plus »
 

La Gazette des Centres d’animation n°2 : vers une privatisation des centres d’animation ?

Le 13 février dernier, nous avons publié le 1er numéro de la Gazette des centres d’animation de la ville de Paris dans laquelle le collectif de lutte des animateurs dénonçait la restructuration des cours artistiques et musicaux et la précarisation généralisée de leur travail qu’elle impliquait. Il ne faut pas être devin pour voir dans cette logique de rentabilisation et de privatisation de l’offre culturelle sur la ville de Paris, le modèle du marché périscolaire et de l’enseignement que de nombreux (...)

En savoir plus »
 

Les louangeurs du travail

En cette période de campagne électorale et de préparation au BAC, Nestor Roméro fait sur Médiapart, un vrai cours de philo sur la problématique définition du mot travail et de ses non moins problématiques finalités civilisationnelles. Nestor nous propose une révision pleine de détours et d’analyses critiques qui se révèle aussi utile qu’approfondie. Vous pouvez lire un large extrait ci dessous et apprécier pleinement l’article sur son blog au lien suivant : (...)

En savoir plus »
 

LES MURS NE SERVENT À RIEN

Les nouvelles KroniKs sont publiées...
Nous ne sommes plus, et depuis longtemps, dans la période des appels à la libération, au franchissement des barrières, à l’appel de l’aventure et des libérations.
Celui qui ose aujourd’hui s’élever contre les murs, les forteresses , les frontières ressemble à doux rêveur et à un fossile, rescapé des temps anciens et révolus.
Les seules révolutions qu’on nos propose aujourd’hui sont intérieures et les seules libérations, sont condamnées à l’enfermement dans des vies (...)

En savoir plus »
 

La superfluité

Les KroniKs Robinson, mars 2017. Hugues Bazin, Laurent Ott
Les XX ème et XXIème siècles n’ont certes pas inventé les rapports sociaux de domination et d’exploitation. Il n’en reste pas moins que la fin du XXème siècle a vu l’instauration de masse d’un rapport social spécifique , qui est aujourd’hui au coeur des crises et des tensions : la superfluité.
Défini par P. Vasseur et H. Bazin comme un « sentiment d’inutilité sociale », collé et infligé aux milieux populaires » (voir texte ci dessous) , la (...)

En savoir plus »
 

Le collectif "Nos droits contre leurs privilèges" a occupé en fanfare l’ancien CCI de Paris

Nous y étions... Deux membres du collectif Q2C ont participé sous d’autres étiquettes, à la première action du collectif inter-organisationnel "Nos droits contre leur privilèges" qui consistait à appuyer une action d’occupation du DAL dans la Chambre de commerce et de l’industrie désaffectée du 10e arrondissement de Paris le dimanche 26 février dernier.
Les actions planifiées par ce collectif de lutte sont elles liées à l’éducation ? Notre participation et le relais du communiqué, le confirment. Ce (...)

En savoir plus »
 

LES CORPS FANTÔMES (II) : autopsie de la violence sociale...

Les KroniKs de février publie :
Dans les contexte sociaux que nous connaissons, certaines violences sont sur-sensibilisées et certaines autres sont insensibilisées. Il en est ainsi des violences économiques et sociales qui se banalisent de plus en plus , et qui font en quelque sorte « partie du paysage ».
Mettre en avant que les violences individuelles ou groupales sont les inventions et les créations de ceux qui les mettent en œuvre. Insister sur le fait qu’elles seraient l’effet d’un choix de (...)

En savoir plus »
 

La Gazette des CA de paris : les animateurs culturels luttent contre leur précarisation

La "gazette des centres d’animation" est une publication liée au collectif des centres d’animation née dans le contexte de différentes mobilisations dans le secteur de l’animation culturelle sur la ville de Paris (Paris Anim’), auxquelles participe entre autres la CNT-SO. Cette mobilisation témoigne encore une fois, qu’au delà du discours sur l’égalité d’accès à la culture, de l’ouverture plus grande de service public culturel aux concitoyens, nous assistons sur Paris (et dans les grandes communautés (...)

En savoir plus »
 

Un Autre Futur pour le KURDISTAN ?

Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique ?
A la frontière de pays en guerre, à cheval sur leurs frontières, le Kurdistan lutte contre Daech, parfois contre l’armée Syrienne et malgré les bombardements russes, cherche une reconnaissance internationale de son existence. Son peuple manie les symboles émancipateurs. Ses milices semblent porteuses dans la région, d’un idéal universaliste qui va au delà de la lutte contre l’Etat islamique ou de ses revendications nationales. Comme dans (...)

En savoir plus »
 

Le 23 février : une soirée pour soutenir Jolie môme !

En 2005, la visite de d’une centaine d’intermittents et chômeurs dont Michel à la Direction Nationale de la CFDT lui a valu 5 ans de procédure avant d’obtenir une relaxe. On en a tiré la chanson Si j’avais su j’y serais allé
L’occupation du siège du Medef le 7 juin 2016 par une centaine d’intermittents et d’opposants à la loi travail, nous vaut deux procédures pour une même action :
La procédure contre Loïc pour un coup imaginaire http://cie-joliemome.org/?cat=124 à l’encontre du directeur de la sécurité (...)

En savoir plus »
 

Un nouveau site pour l’association Intermèdes-Robinson

Laurent Ott, chroniqueur régulier sur la pédagogie sociale dans Questions de classes annonce la création d’un nouveau site pour exposer et faire connaître les activités et les expériences menées par l’association Intermèdes-Robinson.
Bonjour, Nous avons le plaisir de vous faire connaître le nouveau et unique site d’Intermèdes-Robinson, consacré à nos actions et à la Pédagogie sociale et à son nom de domaine.
Ce site, réalisé par Éloïse Daguet, volontaire de notre association, remplace d’ores et déjà notre (...)

En savoir plus »
 

Le pauvre ne manque pas de pouvoir, mais d’organisation

Les KroniKs sont publiées :
« Empowerment » et « Pouvoir d’agir » constituent de nouvelles utopies et valeurs pour une action sociale et éducative en perte de sens. La thématique est en effet attrayante ; est ce qu’il ne s’agit pas de donner, redonner, rendre de l’autonomie ou du pouvoir à ceux qui semblent en être dépourvus, car trop dépendants des structures, des circonstances, trop ballottés par une vie qu’ils ne contrôlent plus ?
Nous renvoyons ainsi sans arrêt ceux que nous jugeons trop peu (...)

En savoir plus »
 

Demeurer jusqu’à ce que vie s’ensuive !

KroniKs des Robinsons 649 du 12 Janvier 2017.
Le politicien a confiance dans le système qui le propulse, le banquier , dans le profit ; le professeur croit à la culture et l’éducateur , à la relation. Le pédagogue, lui a confiance dans le temps.
Peu importe son tempérament ou sa nature : nervosité, impatience, exaspération… Cela n’a pas d’influence : le pédagogue n’est pas patient, il est constant.
Et il s’agit bien d’autre chose ; il s’agit de l’influence dans sa vie, dans son travail, d’une (...)

En savoir plus »
 

Leçons de Pédagogie Sociale : Les trois degrés du Travail de rue

Kroniks Robinson.
De plus en plus , nous sommes sollicités par des institutions, des collectivités, des centres sociaux pour accompagner un travail de « plus grande ouverture », « d’élargissement » des publics ». De plus en plus – et nous ne sommes pas étrangers à cette influence- dans les structures, les dispositifs, on entend promouvoir « l’aller vers », les « animations de rue », de « pied de bâtiment »…
Une unanimité se constitue peu à peu sur ce qui hier encore était exceptionnel : il ne suffit plus (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don