dimanche, 28 mai 2017|

12 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de Catherine Chabrun


Envoyer un message

Jeunesse

La jeunesse a plusieurs visages, quelques-uns seulement dans ce poème. Délaissée par la société, elle n’a même plus de ministère dans le nouveau gouvernement...
Jeunesse
Dans l’École de la République Derrière ses portes et ses fenêtres Tu questionnes « Liberté, Égalité, Fraternité » Sur la page blanche que tu ouvres devant toi Dans ton journal, sur un écran… pour toi, pour nous Tu écris l’avenir. Dans la gare aux destinations lointaines Ou par la fenêtre de la rame du RER Tu rêves de voyages sans (...)

En savoir plus »
 

1927... 2017, instruction ou éducation ?

L’instruction avec son retour aux fondamentaux réduits aux seuls « lire, écrire, compter » est fortement recommandée par nombre de programmes politiques. L’éducation au ban de l’école ! Avec ses ouvertures à la complexité du monde, elle serait responsable de son mauvais état et de l’ignorance de la jeunesse ! Les « hussards noirs », les anciens « maitres d’école » sont fantasmés… Pourtant déjà en 1927, de nombreux pédagogues officiels ou non ne défendaient plus la seule instruction.
Célestin Freinet, dans un (...)

En savoir plus »
 

Apprendre dans la jubilation

Le Nouvel Éducateur n°232, avril 2017
Revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet
Un numéro printanier
où la joie bourgeonne au fil des pages !
Se croisent, se tissent différentes expressions :
Le philosophe, avec Frédéric Lenoir dans une interview.
Le pédagogue exprime le bonheur d’enseigner avec Philippe Meirieu.
Le Laboratoire de recherche coopérative de l’ICEM envisage la joie avec sa manifestation ponctuelle, la jubilation avec Catherine Mazurie et Danielle Thorel.
Le travailleur social (...)

En savoir plus »
 

Je-Nous : Une articulation délicate

« Des pratiques pédagogiques dites innovantes sont expérimentées depuis des décennies, mais ne profitent qu’à un tout petit nombre d’enfants. Pourtant on sait – par différentes études universitaires et certains systèmes éducatifs étrangers –, que la coopération, l’absence de compétition, le droit à l’erreur, le choix d’une évaluation qui valorise au lieu de juger et de sélectionner, la continuité d’enseignement tout au long d’un cycle, le mélange des âges et des niveaux scolaires, des disciplines qui se (...)

En savoir plus »
 

La neige, un privilège de classe

Et même les « Fillon Gate », « Pénélope » folies de Trump… n’arrivent pas à recouvrir les nouvelles quotidiennes sur les sports d’hiver. Entre les inquiétudes sur l’enneigement – vite stoppées par les canons à neige, bonjour l’environnement –, le mauvais temps, les chutes de neige qui cachent le soleil et dépriment les touristes, les dangers d’avalanche, les nouveaux sports, les bons plans resto… en passant par les gares surpeuplées, les bouchons sur les routes, les chaînes à mettre, le bonheur de l’arrivée (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet, une boussole éducative et politique

La dimension et l’ambition politique de Célestin Freinet est encore méconnue, les éléments de la pédagogie Freinet qui ont essaimé dans l’Éducation nationale sont le plus souvent réduits à des techniques pédagogiques : le texte libre, la correspondance et le journal scolaire à de l’expression écrite, l’entretien ou le « Quoi de neuf ? » à de l’expression orale, le Conseil de coopération à de l’éducation civique, etc. La visée émancipatrice de compréhension du monde et de construction de citoyens auteurs de la (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur « Le sport, le corps, mais encore ? »

Décembre 2016, n° 230, revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet. « En pédagogie Freinet, nous n’avons pas attendu les découvertes récentes des neurosciences pour considérer l’enfant dans sa globalité et pour savoir qu’en matière d’apprentissage, il est vain de ne solliciter que son cogito : avec lui le corps, le relationnel, le sensible, l’affectif, le social, le vécu…, tout est partie prenante, tout participe du processus, comme l’affirme l’invariant 14 : " L’intelligence n’est pas, comme l’enseigne la (...)

En savoir plus »
 

Le lycée expérimental de Saint-Nazaire à la rue ?

Une expérience éducative reconnue par l’Éducation nationale, ses enseignants, ses élèves et leurs parents et pourtant... chacun sur le territoire renvoie à l’autre ses responsabilités.
Le courrier explicatif du lycée : Soutenu par le ministère d’Alain Savary, ce lycée est né d’une volonté locale d’une équipe déterminée à expérimenter la cogestion pédagogique et politique avec les élèves. Depuis bientôt 35 ans, cette structure alternative démontre que l’expérimentation de structure est possible dans le (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n ° 229 « Cinquantenaire... Freinet toujours debout ! »

Ce numéro exceptionnel de 140 pages présente le mouvement Freinet, une actualité ancrée dans l’Éducation nouvelle qui en ce début du 21e siècle demeure une force vive de propositions pour l’École populaire, celle de tous les enfants : l’École de la République. Octobre 2016, c’est le cinquantenaire de la disparition de Freinet, mais c’est aussi 90 ans de pratiques, d’expérimentations et de recherches à l’école et hors de l’école, de la maternelle au lycée. Elles sont à retrouver dans les trois parties de ce (...)

En savoir plus »
 

Dangereux pédagogues !

Quand j’ai vu cette page de la revue Le Point, j’ai tout de suite pensé aux avis de recherche de criminels, ces affiches placardées sur les murs avec des récompenses en monnaie trébuchante… « Wanted dead or live ». Cet affichage sur le « tableau noir du malheur » des cancres assassins de l’école avec la brosse pour les effacer à la disposition du lecteur est un jugement arbitraire sans preuve scientifique et sans doute un coup médiatique.
Ensuite, mes yeux sont remontés sur le titre de l’article : « (...)

En savoir plus »
 

Collectifs, offensifs, créatifs !

N’Autre école-Questions de classes(s) n° 4
Le nouveau numéro de la revue papier N’Autre école - Questions de classe(s) vient d’arriver et sera d’ici quelques jours dans les boites aux lettres des abonné.e.s...
On peut déjà en découvrir des extraits en ligne...
Un extrait de l’Éditorial « Définir la notion de “projet” n’est pas chose aisée, tant ce mot a été galvaudé depuis Freinet pour en arriver à une définition institutionnelle, vidée de tout contenu politique, voire pédagogique. Le projet s’apparente (...)

En savoir plus »
 

Dans la classe de Sophie

Tourné en février 2016 à Saint-Ouen (93) dans une école élémentaire de 15 classes située en Réseau d’Éducation Prioritaire, le film montre une classe de CP-CE2 avec des enfants autonomes, coopératifs, apprenant parce qu’ils ont des projets, des envies.
Le film est structuré autour d’une journée dans la classe, avec les commentaires de l’enseignante expliquant les outils mis en place pour tendre vers un espace éducatif du 3e type. Cette pédagogie différente se pense comme un système vivant en développant (...)

En savoir plus »
 

« Du pain et des jeux »

Depuis quelques jours, et ça monte en puissance en ce jour d’ouverture, les médias se concentrent sur les Jeux olympiques, les sportifs français, sans oublier les interdits de jeux russes pour dopage, la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, la présence de François Hollande à la cérémonie d’ouverture, et sans oublier… le succès planétaire de Pokémon Go.
Ils ne seront pas nombreux d’ailleurs, les chefs d’État occidentaux à Rio ce 5 août 2016, sans doute le président français veut-il faire (...)

En savoir plus »
 

La jeunesse, on l’aime…

La journée du 14 juillet 2016 était sous le signe de l’engagement de la jeunesse. Lors du défilé, cinq cents jeunes ont ainsi représenté « la jeunesse » et ont chanté La Marseillaise lors du tableau final. Et les autres ?
La jeunesse, un mot qui fait rêver… un temps spécifique mêlé d’incertitudes et de certitudes, d’indécisions et de décisions, de dépendance et d’indépendance, ce temps indispensable d’expérimentations, d’allers et retours entre les rêves et la réalité.
Mais depuis une trentaine d’années, la (...)

En savoir plus »
 

Fête nationale, pour quelle France ?

Quelle image donne-t-on de la France aujourd’hui dans le monde ? Un pays des droits humains ou un pays belliqueux et vendeur d’armes ?
La journée nationale est instituée en 1880 avec deux références : la prise de la Bastille du 14 juillet 1789 et le jour d’union nationale, lors de la Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790. Cette double référence a permis le consensus de tous les républicains.
Le rapport du Sénat, préalable à l’adoption de la proposition de loi :
« Mais, à ceux de nos collègues que (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don