mardi, 21 novembre 2017|

34 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de Catherine Chabrun


Envoyer un message

Un ministre en marche.. arrière

En arrivant au ministère de l’Éducation nationale en mai 2017, monsieur Blanquer déclare qu’il ne veut pas tout réformer et souhaite « ne garder que ce qui marche ». Mais très vite, et tout l’été, des annonces de mesures innovantes se succèdent. Des articles fleurissent dans toute la presse, des interviews se multiplient sur les plateaux télévisés, il n’arrête pas.
à lire aussi sur le sujet... Exercice de révisionnisme : la philosophe et le ministre critiquent la pédagogie active...
Ses premières (...)

En savoir plus »
 

Les devoirs, un travail au noir

Les « devoirs faits », une mesure de Jean-Michel Blanquer pour le collège va s’appliquer en novembre. Une facilité de travail pour de nombreux élèves. Mais la réflexion sur le pourquoi de ces « devoirs » n’est toujours pas au programme. Est-ce des compléments au cours (ce qu’on n’a pas eu le temps de faire) ? Est-ce des entraînements, des exercices ? Est-ce des recherches pour aller plus loin ? Et je ne parle pas de la concertation entre les professeurs pour éviter les demandes cumulées et bien sûr le (...)

En savoir plus »
 

Salon de la pédagogie Freinet

Huitième édition ICEM 75 - pédagogie Freinet Mercredi 8 novembre 2017 à la Maison des Métallos : 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e Métro : Couronnes (ligne 2) ou Parmentier (ligne 3), Bus 96 Entrée libre (sous-réserve du nombre de places disponibles)
PROGRAMME
13 h - Accueil 13 h 15 - Ouverture
13 h 30/15 h - Ateliers Découvrir la pédagogie Freinet Place de la communication en pédagogie sociale - utilisation de l’image et du spectacle Les moments d’expression en PF Gestion des émotions
15 (...)

En savoir plus »
 

L’inhumanité encore...

« Soyons humains ! » appelais-je dans un billet en juillet, puis un mois plus tard avec dans « Les sens du temps » je souhaitais que chacun regarde l’humain dans l’autre avant qu’il ne soit trop tard. L’actualité de l’été sans doute a nourri ces réflexions. Et une certitude s’accroche en moi : lorsque l’’on ne voit plus l’humain dans les êtres vivants qui nous entourent, la porte est ouverte aux inhumanités de toute sorte comme le nazisme, le fascisme et aujourd’hui les actes terroristes. Être terroriste, (...)

En savoir plus »
 

Soyons humains

« Hommes soyez humains, c’est votre premier devoir » (Jean-Jacques Rousseau, 1762, Émile ou de l’éducation).
Être humain, une manière d’être qui réunit notamment : la dignité, le respect, la justice, la réciprocité, l’identité individuelle et collective qui permet la sociabilité dont l’échange et le partage, l’empathie qui relie chacun à ce qui l’entoure, le comprend, la limite de ses désirs pour se préserver et préserver les autres… Des principes que chaque individu peut développer tout au long de sa vie à (...)

En savoir plus »
 

Rentrer avec la pédagogie Freinet

Les vacances d’été commencent, et le temps de lire avec elles. Pour les enseignants qu’ils débutent ou tout simplement se questionnent sur une autre pédagogie, ce petit livre ouvre des portes. Bien sûr la pédagogie Freinet, bien qu’octogénaire est méconnue dans notre système éducatif. Elle ne franchit guère les portes des ESPÉ… et elle est donc peu utilisée par les enseignants. Et ce n’est pas notre nouveau ministre qui va changer les choses, préférant les apports des experts en neurosciences à ceux des (...)

En savoir plus »
 

Les chemins de l’émancipation

Le Nouvel Éducateur n° 233, juin 2017
Les chemins proposés par le mouvement Freinet en visant l’émancipation de chacun dans une société humaniste et coopérative où les droits de l’Homme et de l’enfant ne sont pas des objets historiques sont très éloignés de ceux qui nous gouvernent. Un nouveau ministre de l’Éducation nationale est nommé, mais les chemins qu’il propose sont inaccessibles pour une grande partie des enfants et des jeunes. L’Éducation de tous les enfants et des jeunes est-elle vraiment une (...)

En savoir plus »
 

Méfiance pour l’École de la confiance

Après la lecture des quatre mesures[1] de Jean-Michel Blanquer pour bâtir l’école de la confiance pour la rentrée de 2017, publiées le 13 juin. Je me suis arrêtée sur la première mesure « Dédoubler les classes de CP en REP+ ».
« Pourquoi dédoubler les classes de CP en REP+ ? »
« Il faut agir à la racine pour combattre la difficulté scolaire, c’est-à-dire dès les premières années des apprentissages fondamentaux (CP et CE1). À la rentrée 2017, le choix est de concentrer l’effort là où c’est le plus nécessaire : (...)

En savoir plus »
 

Jeunesse

La jeunesse a plusieurs visages, quelques-uns seulement dans ce poème. Délaissée par la société, elle n’a même plus de ministère dans le nouveau gouvernement...
Jeunesse
Dans l’École de la République Derrière ses portes et ses fenêtres Tu questionnes « Liberté, Égalité, Fraternité » Sur la page blanche que tu ouvres devant toi Dans ton journal, sur un écran… pour toi, pour nous Tu écris l’avenir. Dans la gare aux destinations lointaines Ou par la fenêtre de la rame du RER Tu rêves de voyages sans (...)

En savoir plus »
 

1927... 2017, instruction ou éducation ?

L’instruction avec son retour aux fondamentaux réduits aux seuls « lire, écrire, compter » est fortement recommandée par nombre de programmes politiques. L’éducation au ban de l’école ! Avec ses ouvertures à la complexité du monde, elle serait responsable de son mauvais état et de l’ignorance de la jeunesse ! Les « hussards noirs », les anciens « maitres d’école » sont fantasmés… Pourtant déjà en 1927, de nombreux pédagogues officiels ou non ne défendaient plus la seule instruction.
Célestin Freinet, dans un (...)

En savoir plus »
 

Apprendre dans la jubilation

Le Nouvel Éducateur n°232, avril 2017
Revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet
Un numéro printanier
où la joie bourgeonne au fil des pages !
Se croisent, se tissent différentes expressions :
Le philosophe, avec Frédéric Lenoir dans une interview.
Le pédagogue exprime le bonheur d’enseigner avec Philippe Meirieu.
Le Laboratoire de recherche coopérative de l’ICEM envisage la joie avec sa manifestation ponctuelle, la jubilation avec Catherine Mazurie et Danielle Thorel.
Le travailleur social (...)

En savoir plus »
 

Je-Nous : Une articulation délicate

« Des pratiques pédagogiques dites innovantes sont expérimentées depuis des décennies, mais ne profitent qu’à un tout petit nombre d’enfants. Pourtant on sait – par différentes études universitaires et certains systèmes éducatifs étrangers –, que la coopération, l’absence de compétition, le droit à l’erreur, le choix d’une évaluation qui valorise au lieu de juger et de sélectionner, la continuité d’enseignement tout au long d’un cycle, le mélange des âges et des niveaux scolaires, des disciplines qui se (...)

En savoir plus »
 

La neige, un privilège de classe

Et même les « Fillon Gate », « Pénélope » folies de Trump… n’arrivent pas à recouvrir les nouvelles quotidiennes sur les sports d’hiver. Entre les inquiétudes sur l’enneigement – vite stoppées par les canons à neige, bonjour l’environnement –, le mauvais temps, les chutes de neige qui cachent le soleil et dépriment les touristes, les dangers d’avalanche, les nouveaux sports, les bons plans resto… en passant par les gares surpeuplées, les bouchons sur les routes, les chaînes à mettre, le bonheur de l’arrivée (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet, une boussole éducative et politique

La dimension et l’ambition politique de Célestin Freinet est encore méconnue, les éléments de la pédagogie Freinet qui ont essaimé dans l’Éducation nationale sont le plus souvent réduits à des techniques pédagogiques : le texte libre, la correspondance et le journal scolaire à de l’expression écrite, l’entretien ou le « Quoi de neuf ? » à de l’expression orale, le Conseil de coopération à de l’éducation civique, etc. La visée émancipatrice de compréhension du monde et de construction de citoyens auteurs de la (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur « Le sport, le corps, mais encore ? »

Décembre 2016, n° 230, revue pédagogique de l’ICEM-pédagogie Freinet. « En pédagogie Freinet, nous n’avons pas attendu les découvertes récentes des neurosciences pour considérer l’enfant dans sa globalité et pour savoir qu’en matière d’apprentissage, il est vain de ne solliciter que son cogito : avec lui le corps, le relationnel, le sensible, l’affectif, le social, le vécu…, tout est partie prenante, tout participe du processus, comme l’affirme l’invariant 14 : " L’intelligence n’est pas, comme l’enseigne la (...)

En savoir plus »
 

Le lycée expérimental de Saint-Nazaire à la rue ?

Une expérience éducative reconnue par l’Éducation nationale, ses enseignants, ses élèves et leurs parents et pourtant... chacun sur le territoire renvoie à l’autre ses responsabilités.
Le courrier explicatif du lycée : Soutenu par le ministère d’Alain Savary, ce lycée est né d’une volonté locale d’une équipe déterminée à expérimenter la cogestion pédagogique et politique avec les élèves. Depuis bientôt 35 ans, cette structure alternative démontre que l’expérimentation de structure est possible dans le (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n ° 229 « Cinquantenaire... Freinet toujours debout ! »

Ce numéro exceptionnel de 140 pages présente le mouvement Freinet, une actualité ancrée dans l’Éducation nouvelle qui en ce début du 21e siècle demeure une force vive de propositions pour l’École populaire, celle de tous les enfants : l’École de la République. Octobre 2016, c’est le cinquantenaire de la disparition de Freinet, mais c’est aussi 90 ans de pratiques, d’expérimentations et de recherches à l’école et hors de l’école, de la maternelle au lycée. Elles sont à retrouver dans les trois parties de ce (...)

En savoir plus »
 

Dangereux pédagogues !

Quand j’ai vu cette page de la revue Le Point, j’ai tout de suite pensé aux avis de recherche de criminels, ces affiches placardées sur les murs avec des récompenses en monnaie trébuchante… « Wanted dead or live ». Cet affichage sur le « tableau noir du malheur » des cancres assassins de l’école avec la brosse pour les effacer à la disposition du lecteur est un jugement arbitraire sans preuve scientifique et sans doute un coup médiatique.
Ensuite, mes yeux sont remontés sur le titre de l’article : « (...)

En savoir plus »
 

Collectifs, offensifs, créatifs !

N’Autre école-Questions de classes(s) n° 4
Le nouveau numéro de la revue papier N’Autre école - Questions de classe(s) vient d’arriver et sera d’ici quelques jours dans les boites aux lettres des abonné.e.s...
On peut déjà en découvrir des extraits en ligne...
Un extrait de l’Éditorial « Définir la notion de “projet” n’est pas chose aisée, tant ce mot a été galvaudé depuis Freinet pour en arriver à une définition institutionnelle, vidée de tout contenu politique, voire pédagogique. Le projet s’apparente (...)

En savoir plus »
 

Dans la classe de Sophie

Tourné en février 2016 à Saint-Ouen (93) dans une école élémentaire de 15 classes située en Réseau d’Éducation Prioritaire, le film montre une classe de CP-CE2 avec des enfants autonomes, coopératifs, apprenant parce qu’ils ont des projets, des envies.
Le film est structuré autour d’une journée dans la classe, avec les commentaires de l’enseignante expliquant les outils mis en place pour tendre vers un espace éducatif du 3e type. Cette pédagogie différente se pense comme un système vivant en développant (...)

En savoir plus »
 

« Du pain et des jeux »

Depuis quelques jours, et ça monte en puissance en ce jour d’ouverture, les médias se concentrent sur les Jeux olympiques, les sportifs français, sans oublier les interdits de jeux russes pour dopage, la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, la présence de François Hollande à la cérémonie d’ouverture, et sans oublier… le succès planétaire de Pokémon Go.
Ils ne seront pas nombreux d’ailleurs, les chefs d’État occidentaux à Rio ce 5 août 2016, sans doute le président français veut-il faire (...)

En savoir plus »
 

La jeunesse, on l’aime…

La journée du 14 juillet 2016 était sous le signe de l’engagement de la jeunesse. Lors du défilé, cinq cents jeunes ont ainsi représenté « la jeunesse » et ont chanté La Marseillaise lors du tableau final. Et les autres ?
La jeunesse, un mot qui fait rêver… un temps spécifique mêlé d’incertitudes et de certitudes, d’indécisions et de décisions, de dépendance et d’indépendance, ce temps indispensable d’expérimentations, d’allers et retours entre les rêves et la réalité.
Mais depuis une trentaine d’années, la (...)

En savoir plus »
 

Fête nationale, pour quelle France ?

Quelle image donne-t-on de la France aujourd’hui dans le monde ? Un pays des droits humains ou un pays belliqueux et vendeur d’armes ?
La journée nationale est instituée en 1880 avec deux références : la prise de la Bastille du 14 juillet 1789 et le jour d’union nationale, lors de la Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790. Cette double référence a permis le consensus de tous les républicains.
Le rapport du Sénat, préalable à l’adoption de la proposition de loi :
« Mais, à ceux de nos collègues que (...)

En savoir plus »
 

1936, premiers départs en vacances, 80 ans après ?

2016, le gouvernement « socialiste » commémore le Front populaire sans complexe bien qu’il s’attaque aux conditions de travail avec la Loi El Khomri depuis plusieurs mois. Le pouvoir d’achat, préoccupation du gouvernement de 1936 n’en est pas une pour celui de 2016, alors n’oublions pas ceux qui ne partent pas en vacances... et ils sont nombreux.
Printemps 1936
Au lendemain de la victoire électorale du 3 mai 1936, la réflexion sur les « congés payés » n’est pas une priorité du Front populaire qui (...)

En savoir plus »
 

Les écoles privées Freinet, ça n’existe pas, ça n’existe pas !

Les médias se sont emparés du projet de réforme pour l’ouverture des écoles privées hors contrat, l’instruction à la maison et leur contrôle.
Certains se concentrent sur l’instruction à la maison, d’autres sur les écoles confessionnelles, notamment les écoles musulmanes, d’autres se penchent sur le pourquoi de cette réforme si près de la fin du quinquennat… D’autres citent les pédagogies alternatives pour expliquer l’attrait de certaines écoles privées.
Les écoles privées Montessori existent, mais les écoles (...)

En savoir plus »
 

Une école privée populaire

Ce petit condensé pour comprendre le contexte de la création de l’école privée de Freinet. Ce sera à Vence (Alpes-Maritimes) en 1935. Elle est rachetée en 1991 par l’Etat sur l’ordre de Lionel Jospin, elle devient ainsi école publique. Pour approfondir, il faut cliquer sur les liens.
La tempête qui secoue Freinet en 1932, n’est pas le fruit du hasard. Elle provient à la fois de tensions locales accumulées et du développement national et international de la pédagogie et du militantisme des enseignants (...)

En savoir plus »
 

« L’école change avec vous »

Les journées de la Refondation qui se sont déroulées à Paris les 2 et 3 mai 2016 portaient haut et fort le titre « L’école change avec vous ». Ce « vous » s’adressait-il aux acteurs de l’école et de l’éducation du terrain, aux enseignants et aux professionnels des établissements scolaires ? Difficile pour ces derniers, les journées se déroulaient pendant deux jours de classe et seuls les invités du ministère pouvaient s’y inscrire : des élus nationaux et locaux, des recteurs, des inspecteurs, des chercheurs (...)

En savoir plus »
 

« Refondation », terminus tout le monde descend !

Après quatre années de « refondation », c’est presque la fin la fin du voyage.
Soit la ligne sera maintenue et entretenue si nouveau quinquennat « socialiste », soit elle sera supprimée et remplacée par la remise en service de l’ancienne ligne ou par la construction d’une nouvelle… selon la nature plus ou moins libérale ou réactionnaire du nouveau ou de la nouvelle présidente.
Le terminus se rapproche : « Présidentielle de 2017 ». Un an pour parcourir ce dernier tronçon avec quelques petites gares pour (...)

En savoir plus »
 

Tous en scène !

Le Nouvel Educateur n° 228, avril 2016
« La pratique musicale à l’école se résume bien souvent au chant choral faute de place, faute de matériel et surtout faute de formation des enseignants à l’écoute des productions enfantines. On peut dire la même chose dans le cadre de l’animation ou du périscolaire où les projets musicaux sont initiés par des intervenants en lien avec le conservatoire municipal, projets qui sont rarement prolongés par les animateurs qui sont par ailleurs de moins en moins bien (...)

En savoir plus »
 

De nouveaux temps éducatifs

Célestin Freinet apprécie les objectifs de formation du ministre Jean Zay : une introduction progressive des méthodes de l’École nouvelle. Il salue sa ténacité ministérielle face à la réaction, mais met en garde à propos de l’utilisation de ces nouveaux temps qui ne doivent pas se réduire à du bricolage, de l’occupationnel et être un vrai travail en lien avec le temps d’enseignement.
« Les activités dirigées », texte paru dans l’Educateur prolétarien en juin 1939
La question est à l’étude pour les (...)

En savoir plus »
 

Le temps des bilans

Que ce soit dans ses interviews, ses articles ou ses interventions, la ministre de l’Éducation nationale dresse le bilan de la Refondation de l’école, elle prépare ainsi la fin du quinquennat et la possible réélection de François Hollande. La Refondation serait terminée… et réussie. Dans son dernier article paru dans Les Échos, Najat Vallaud-Belkacem ne présente pas le catalogue des mesures réalisées comme elle l’a fait dans ses interventions et entretiens précédents, mais elle défend clairement le (...)

En savoir plus »
 

Et si on arrêtait d’expulser les enfants

Comme chaque année, la trêve hivernale prendra fin le 31 mars . Avec elle s’annonce le retour des expulsions pour beaucoup de familles en situation de précarité. Et pourtant, un toit, c’est un droit, même aux beaux jours ! Le collectif AEDE rappelle que ces expulsions comme les évacuations et destructions de bidonvilles, qui elles n’attendent même pas la fin de l’hiver, sont un traumatisme particulièrement grave pour les enfants qui les subissent comme pour leurs parents. AEDE rappelle l’article 27 de (...)

En savoir plus »
 

Pédagogie Freinet et Education nouvelle

La pédagogie Freinet est un mouvement œuvrant pour l’École dans une société aussi en mouvement... ce n’est pas une méthode, c’est ce qui a caractérisé et ce qui caractérise toujours l’Éducation nouvelle. Du 20e siècle au 21e siècle, toute une histoire.
1. Au départ un fond commun de résistances et d’espérances
En France, les courants pédagogiques émergent au fur et à mesure qu’une certaine forme scolaire se met en place, très rapidement : AU XVIIe siècle : la « méthode simultanée » de Jean-Baptiste de la Salle (...)

En savoir plus »
 

Réfléchissons ensemble

Après la victoire du Front populaire, de grands espoirs pour l’Éducation naissent. Le mouvement Freinet doit être au premier rang pour demander des réalisations concrètes. Freinet lance un appel à réflexion collective pour une autre école, non seulement aux adhérents, mais aussi aux organisations de l’enseignement, aux revues pédagogiques, aux journaux amis et aux syndicats.
Les préconisations pour cette réflexion résonnent encore en 2016 : fournitures gratuites ; ouvertures de classes et recrutement de (...)

En savoir plus »
 

Mille et un territoires se mobilisent

Lancement de la campagne : « Mille et un territoires se mobilisent avec les parents pour la réussite de tous les enfants » Mardi 26 janvier 2016 de 9h30 à 16h30
Maison de quartier Pierre Sémard à St Denis (93) 9/11 rue Emile Chrétien (Bus 268 Tramway T5 arrêt Guynemer Stade A. Delaune)
Le Collectif national s’indigne de l’inégalité scolaire et éducative liée à l’origine sociale. Plusieurs grands réseaux associatifs ont unis leurs forces pour que tous les enfants puissent réussir, en associant leurs (...)

En savoir plus »
 

La force médiatique au cœur de la société

L’univers médiatique dans lequel enfants, jeunes et adultes vivent quotidiennement perturbe leur perception du monde, la place que chacun pourrait y avoir, les relations entre individus et avec la nature.
La marchandisation à l’œuvre ! L’univers médiatique aurait pu avoir comme préoccupation la transmission, la valorisation de la culture, la mutualisation de savoirs, la connaissance de l’autre. Mais soumis à la loi du marché et à sa recherche de profits à court terme, il réduit la nature, l’humain (...)

En savoir plus »
 

Dérèglement démocratique

Lorsque j’écrivais, il y a peu de temps, que les conquêtes des droits humains et sociaux pourraient être anéanties plus rapidement que les hectares de terre recouvertes par les océans avec le réchauffement climatique, je pensais au rejet des réfugiés et des retombées sur les choix politiques des citoyens. Les résultats de ce premier tour des élections confirme que nous vivons un véritable dérèglement démocratique. Il ne date pas d’aujourd’hui, mais ses effets s’amplifient.
Si le pourcentage du Front (...)

En savoir plus »
 

Pour vivre ensemble à 10 milliards, changeons l’éducation

Manifeste pour une éducation à la citoyenneté planétaire du Collectif Paris-Education 2015
Voilà bientôt vingt ans que, chaque année en décembre, les représentants de toutes les nations se réunissent pour tenter de faire face au changement climatique, qu’ils tentent de s’accorder sur les moyens d’inverser les courbes exponentielles des émissions de gaz à effet de serre et de s’adapter aux bouleversements qu’elles entraînent. Leurs débats portent, chaque fois, sur les solutions techniques, économiques, (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet en milieu populaire

Le Nouvel Éducateur, n° 225, décembre 2015. Les représentations sur la pédagogie Freinet sont parfois étonnantes : elle serait pratiquée à la campagne dans les petites écoles des villages ou alors dans l’enseignement privé comme Montessori ou Steiner. Difficile pour un certain nombre de personnes d’imaginer une classe ou une école Freinet en 2015 en milieu populaire et dans l’enseignement public. Tous les établissements en milieu populaire ne sont pas en zone d’éducation prioritaire. La mixité y existe (...)

En savoir plus »
 

D’autres jours sont possibles

Pendant que l’État préfère l’état d’exception à l’état de droit, les citoyens eux, sont écartés, invités à s’isoler et sommés de ne pas se rassembler, se réunir et manifester. Être citoyen de France devient un délit, juste le droit d’avoir peur !
Les interdictions liées à la COP21 sont les prémisses de toutes celles qui vont se répéter lorsque les citoyens auront à exprimer leurs critiques, leurs défiances et leurs dissidences.
Malgré ces mesures liberticides, je reste confiante dans la possibilité des citoyens (...)

En savoir plus »
 

Conférence « l’Éducation, levier pour la transition »

Vendredi 4 décembre 2015 de 17h45 à 19h15 dans l’espace "génération climat" de la COP21 au Bourget.
La proposition est portée par un ensemble de collectifs mobilisés pour les questions d’Éducation : Collectif français pour l’éducation à l’environnement (CFEEDD), Comité national des associations de jeunesse et d’éducation populaire (CNAJEP), Collectif des associations complémentaires de l’École (CAPE), Collectif Paris Éducation 2015, la revue Alter mondes et Solidarité laïque.
Des enjeux partagés
Le défi (...)

En savoir plus »
 

Un autre jour est possible

Après le choc, l’horreur de ces attentats, la tristesse, les larmes ont envahi chacun de nous. Impossible de penser à autre chose, voire de penser tout court.
Quelques jours après, les images sont toujours présentes, mais les annonces, les attitudes, les petites phrases assassines de certains politiques, heurtent, indignent et poussent à l’expression. Alors je jette ces quelques mots.
Ce qui a été visé vendredi soir, c’est un quartier qui symbolise les Lumières et les connaissances.
Ce qui a été (...)

En savoir plus »
 

Sur le tableau noir du malheur…

Une leçon est à tirer du clip ministériel sur le harcèlement à l’école : la pédagogie frontale au tableau avec les enfants assis les uns derrière les autres n’est pas bonne pour construire une communauté coopérative et humaine.
Chacun à sa place, les yeux devant être dirigés vers l’enseignant qui peut-être interrogera ou pas… avec une main levée… ou pas. La rêverie s’installe pour certains, l’ennui avec l’envie de s’occuper pour d’autres – même si c’est au détriment de l’écoute des autres – et ceux qui suivent. (...)

En savoir plus »
 

Freinet et le Front populaire

Recueil d’écrits de Célestin Freinet parus dans l’Éducateur Prolétarien
1936, 1966, 2016
Pourquoi ces dates ?
C’est simple : l’année 2016 verra les 80 ans de la victoire électorale du Front populaire (le 3 mai 1936) et le cinquantenaire de la mort de Célestin Freinet (le 8 octobre 1966).
Je souhaite donc rendre hommage à Célestin Freinet en m’arrêtant sur ses écrits en lien avec cette période particulière du Front populaire (1935-1938). Dès 1935, on y perçoit les espoirs de changement avec l’alliance (...)

En savoir plus »
 

Journée du refus de la misère

Depuis 1987, tous les ans, le 17 octobre, la journée mondiale du refus de la misère vise la prise de conscience des citoyens sur le combat quotidien contre la misère et espère ainsi leur engagement aux côtés des militants. Elle s’adresse également aux dirigeants, aux élus pour leur rappeler leurs obligations et leurs promesses. Cette année, le parvis des libertés et des droits de l’homme du Trocadéro – lieu habituel du rassemblement parisien – n’était pas disponible. A surgi alors l’idée de valoriser les (...)

En savoir plus »
 

L’école pour tous jusqu’à 18 ans ?

Chaque année, de nombreux lycéens se retrouvent sans établissement, on leur propose même de redoubler leur troisième pour ne pas être déscolarisés… Les médias s’en sont emparés cette année, mais combien de jeunes de plus de seize ans se retrouvent sans école à chaque rentrée dans la plus grande indifférence ? Il faut dire que le plus souvent cela concerne les élèves aux résultats incertains, aux orientations moins gratifiantes ou issus de familles en situation précaire. Des élèves invisibles pour le (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet, c’est bon pour la planète

Les représentations sur la pédagogie Freinet sont parfois étonnantes : elle serait pratiquée à la campagne dans les petites écoles des villages ou alors dans l’enseignement privé comme Montessory ou Steiner. Quant aux « experts » de l’éducation, ils la rangent dans leur bibliothèque sur l’étagère de la belle époque de l’éducation nouvelle du début du 20e siècle. Freinet rangé entre Decroly et Rousseau ! Difficile alors pour un certain nombre de personnes d’imaginer une classe ou une école Freinet en 2015 en (...)

En savoir plus »
 

Une école pour et à tout le monde, une utopie ?

Mixité sociale et scolaire, on en parle beaucoup...
Comme l’École est mère et fille de la société, on ne peut que l’évoquer même rapidement quand on parle d’école…
Dans notre société actuelle, le terrible « chacun pour soi » a le vent en poupe et le « à tout le monde » bat de l’aile. Ce « à tout le monde » qui fait peur, ne serait-ce pas le concept d’intérêt général ? Pour rassurer nos contemporains, il faudrait montrer qu’il peut se concevoir comme complémentaire à l’intérêt particulier et non en opposition. (...)

En savoir plus »
 

Informations invisibles

Entre le latin et le grec, les classes bilangues, les craintes de l’abaissement du niveau… les médias n’ont pas été avares de titres-chocs sur l’éducation, titres souvent indécents. À l’inverse, les articles de fond se sont faits rares ou tout simplement invisibles dans cette déferlante médiatique.
Quelle place pouvait trouver la réflexion d’une école qui prenne en compte tous ses enfants dans ce brouhaha de polémiques caricaturales ?
Le constat est pourtant simple, notre École fonctionne au plus pour 50 (...)

En savoir plus »
 

Pédagogie Freinet et Education nouvelle

1. Au départ un fond commun de résistances et d’espérances
En France, les courants pédagogiques émergent au fur et à mesure qu’une certaine forme scolaire se met en place, très rapidement : AU XVIIe siècle : la « méthode simultanée » de Jean-Baptiste de la Salle où l’on commence à regrouper les enfants par niveaux et l’on segmente les savoirs avec des progressions délimitées par année et des évaluations régulières… Ce qui fait déjà dire au XVIIIe siècle à Pestalozzi « Comment enseigner à des enfants, à des (...)

En savoir plus »
 

Grammaire, orthographe... peut mieux faire !

« Modestement et en conformité avec nos idéaux, nous devons tenter d’équiper chaque enfant de ce qui fera aussi sa force : une vraie culture, une culture dont l’orthographe est à la fois la marque et, dès le départ, un instrument d’accès. […] Ignorer l’orthographe [...], c’est jouer le jeu des déterminismes sociaux, c’est creuser encore davantage le fossé des inégalités sociales. […] La vraie question pour nous, enseignants, réside dans le comment. Comment ne pas perdre le cap d’une orthographe maitrisée, (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - décembre 2014

La Convention internationale des droits de l’enfant a soufflé ses bougies
Quelques articles dans la presse, quelques témoignages sur les radios, quelques images dans les journaux télévisés… bref un anniversaire en sourdine.
Seules les maltraitances ont motivé quelques articles, quelques reportages : les enfants Roms, les enfants battus, les enfants en situation de handicap, les enfants retirés de leur famille… Quelques minutes précédant la Coupe Davis, ou suivant la réforme territoriale. On peut (...)

En savoir plus »
 

Guerres... et paix

En cette fin de mois d’août, tout le monde pleure sur la météo : les heureux vacanciers (car ceux qui ne partent pas…), les cafetiers et restaurateurs des villes touristiques, les agriculteurs, les vendeurs de maillots de bain et de crèmes solaires, etc. Des images tristes de retours de vacances scandent les journaux télévisés : aéroports, gares, autoroutes…
En cette fin de mois d’août, moi je pleure. Pas sur la météo, mais sur cet horrible été 2014 où chaque jour ajoutait au précédent son nombre de (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - Eté 2014

La lettre sur le site de l’ICEM
Quelques extraits
Édito : Évaluation, cause toujours !
Le 24 juin 2014, Benoît Hamon lance la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves. Pour le ministre, il ne s’agit pas de se focaliser sur la notation, mais de réfléchir à une évaluation au service des progrès et des apprentissages pour ne plus « ventiler » les élèves selon des résultats chiffrés. La recherche du consensus est annoncée, mais difficile à imaginer tant les contradictions sont immenses déjà entre eux : (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur 218 est paru

Des outils numériques Pourquoi ? Comment ? « La pédagogie Freinet, à chaque époque, a exploité les possibilités technologiques les plus récentes, sans s’éloigner de ses axes fondamentaux : favoriser l’expression personnelle et la communication, dans l’échange avec les autres ; permettre le développement de l’individualité, en même temps que la convivialité et la coopération ; contribuer à la construction des structures mentales permettant vie personnelle riche et vie sociale ; faire émerger la créativité et (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - pédagogie Freinet

Circulaire de rentrée : quelques rustines, mais…
La bienveillance inscrite dans la loi de refondation de l’École demande de changer les pratiques d’évaluation : « Elle doit faire l’objet d’une réflexion accrue des équipes pédagogiques. L’évaluation formative doit être conçue comme un moyen de faire progresser les élèves, au service des apprentissages », mais la circulaire demande la cohabitation de la notation chiffrée avec l’évaluation par compétences.
La lutte contre les inégalités sociales à l’école (...)

En savoir plus »
 

Difficile de survivre pour une association en 2014

La suppression des mises à disposition avec leur remplacement par des enseignants détachés sans réelle compensation financière, les baisses successives des subventions mettent à mal l’ICEM. L’austérité est un cercle vicieux qui rogne l’activité et crée une spirale de baisse des ressources.
Plus on tente de restreindre le déficit, plus on se sépare de moyens indispensables à l’activité (réduction des rencontres de travail pour la production d’ouvrages ou de la préparation de stages, suppression de détachés, (...)

En savoir plus »
 

« Maternelle », Le Nouvel Educateur 216

Maternelle
Voici un numéro du Nouvel Éducateur spécialement consacré à l’école maternelle. Le secteur Maternelle de l’ICEM mène depuis des années une réflexion sur la spécificité de cette école et sur la différenciation entre pédagogie Freinet et pédagogies « actives ». N’entend-on pas trop souvent cette affirmation qu’au fond, « à l’école maternelle, tout le monde fait un peu de pédagogie Freinet » !
Or, dans un contexte où l’école maternelle, que l’on prétend encore exemplaire, oublie tant d’enfants, les (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information - Février 2014

Édito : La bienveillance, promouvoir est insuffisant !
Lors de la conférence de presse du 22 janvier 2014, Vincent Peillon a exposé ses souhaits et priorités pour 2014. Il s’agit de promouvoir « le bien être et la bienveillance » à l’école et « l’enjeu, c’est une transformation réelle des pratiques en classe ». L’incitation au changement des pratiques se fera par voie de circulaires.
Nous le savons, les circulaires circulent et ne s’arrêtent guère dans les écoles et les établissements. La formation (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - pédagogie Freinet

Et 2014 ?
L’année 2013, une année chaotique qui a vu se succéder espérances et promesses, déceptions et renoncements, démagogie et manipulations politiciennes dans tous les domaines : éducation, santé, logement, droits de l’enfant, emploi, transition écologique, paradis fiscaux…
Une année où le taux d’accroissement des richesses de quelques-uns a explosé pendant qu’un nombre toujours plus grand de personnes sombrait dans la pauvreté. L’austérité pour le peuple ! L’opulence pour les grandes fortunes et les (...)

En savoir plus »
 

Monsieur Peillon, ne reculez pas sur « le bon temps scolaire » !

Le 17 décembre 2013, répondant à une question à l’Assemblée nationale, vous vous exclamiez : « Pour bien apprendre, il faut du bon temps scolaire pour tous les enfants de France, c’est meilleur surtout pour ceux qui ont le plus besoin de l’école, car ils n’ont que l’école pour réussir ! »
Et le lendemain, vous rassuriez les élus de montagne qui s’inquiétaient pour l’équilibre pédagogique, économique et de l’emploi menacé par le nouveau calendrier scolaire. Après avoir dit « Vous avez raison », vous déclariez : (...)

En savoir plus »
 

PISA 2012 : les inégalités se creusent

PISA est arrivé, sans surprises, avec pour la France des scores moyens et guère changés depuis 2003, des résultats qui pourtant ne masquent pas l’écart aggravé entre les élèves très performants et les élèves peu performants. Le constat reste identique à 2003, notre école est performante… pour les bons élèves.
La France se situe dans la moyenne des pays consultés, il y a mieux et moins bien ! Ces comparaisons entre pays n’éclairent guère, c’est comme en classe, que veut dire être moins bon ou meilleur que (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - pédagogie Freinet

Décembre 2013
Édito : Le CAPE, une intelligence collective
Le mois de novembre a effeuillé tous les jours des paroles et des images indignes : racisme, xénophobie, homophobie, stigmatisation du citoyen assisté… peur de l’autre qu’on ne reconnait plus comme être humain. Dans ce climat malsain, confus, on tente encore de penser l’école et c’est difficile de se faire entendre dans le brouhaha médiatique sur les rythmes !
Au Salon de l’éducation, le collectif des associations partenaires de l’école (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - pédagogie Freinet

Novembre 2013
Edito : Penser et agir ensemble
Les médias friands de ce qui frappe le citoyen dans ses émotions immédiates font beaucoup de bruit : des unes racoleuses, des sondages sans surprises, des radio-trottoirs ciblés, des éditions spéciales… un tapage quotidien qui a recouvert les initiatives citoyennes. Pendant ce temps, de nombreuses associations agissent ; seraient-elles les seules à penser, écouter, regarder, proposer ?
Deux initiatives citoyennes ont réuni plusieurs dizaines (...)

En savoir plus »
 

Agir ensemble pour les droits de l’enfant

Le 22 octobre 2013, 34 organisations françaises actives dans le secteur de l’enfance se sont engagées à travailler ensemble, sur la période 2013-2015, à la production collective d’un rapport sur l’état des droits de l’enfant en France.
Ce projet dénommé « AEDE » (Agir ensemble pour les droits de l’enfant), initié par la branche française de l’ONG Défense des enfants international (DEI–France), s’inscrit dans le cadre du contrôle de l’application par la France de la Convention des Nations unies relative aux (...)

En savoir plus »
 

Les programmes 2008 seront-ils bientôt un mauvais souvenir ?

Nous aurions tant aimé qu’en septembre 2012, il y eut la suppression des programmes 2008, au moins un moratoire, mais le projet des rythmes scolaires du ministère a mobilisé tous les acteurs éducatifs jusqu’en juin 2013... et ce n’est pas fini.
Aujourd’hui, tout le monde semble d’accord pour décrier ces programmes et les qualifier de passéistes. En effet, n’expriment-ils pas la nostalgie de l’école du début du 20e siècle avec ses apprentissages fondés sur des textes « sacrés » et appris par cœur, avec (...)

En savoir plus »
 

Charte de la laïcité

Le ministre de l’Éducation nationale dévoile lundi 9 septembre la Charte de la laïcité qui sera affichée dans toutes les écoles de la maternelle au lycée.
De bonnes intentions…
Infatigable, Vincent Peillon répète dans ses discours, ses entretiens que l’école ne sert pas qu’à instruire, mais aussi à transmettre les valeurs de la République. Cette Charte appuiera l’enseignement de la morale laïque qui vise selon lui « une construction du citoyen avec certes une connaissance des règles de la société, de (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie Freinet en congrès

Pendant quatre jours, du 20 au 23 août, plus de 600 congressistes – enseignants, éducateurs, animateurs, parents… – se sont retrouvés au congrès de l’ICEM-pédagogie Freinet.
Militants, sympathisants, jeunes et… moins jeunes, représentants des associations amies ont arpenté les longs couloirs de l’université de Caen pour présenter, exposer, échanger leurs pratiques, leurs expérimentations et leurs réflexions dans les nombreux ateliers ; ils ont écouté, applaudi les conférences ; ils ont participé aux tables (...)

En savoir plus »
 

Soutenez Le Nouvel Éducateur

Le Nouvel Éducateur
Vous êtes enseignant, éducateur, animateur
Vous êtes formateur, chercheur
Vous êtes parent
Vous êtes passionné d’éducation et de pédagogie
Le Nouvel Éducateur est une revue pour vous
Soutenir Le Nouvel Éducateur, c’est soutenir la pédagogie Freinet
Abonnez-vous ! Réabonnez-vous ! Faites abonner vos collègues, vos amis... !
Pour qu’elle prenne plus de place dans les écoles, les collèges, les lycées et dans tous les espaces éducatifs
(40 euros les 5 numéros pour la France - 50 (...)

En savoir plus »
 

Quatrième salon de la pédagogie Freinet à Paris

Salon organisé par l’ICEM – pédagogie Freinet et l’IPEM, son groupe départemental parisien Avec le partenariat de la Maison des métallos et les groupes départementaux de l’ICEM des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis
Mercredi 18 septembre 2013 14 heures - 22 heures
Maison des métallos 94, rue Jean-Pierre Timbaud Paris 11e
Programme
14 h : Ouverture du Salon
14 h 30 : Cinq ateliers d’une heure en deux temps (14 h 30 - 15 h 30 puis 16 h 10 – 17 h 10) :
Connaître la pédagogie Freinet dans (...)

En savoir plus »
 

Des discours... à la réalité

Le 26 juin 2013, j’émettais quelques doutes sur la place des mouvements pédagogiques dans le projet de refondation de l’École dans ce billet : La pédagogie est au centre, mais sans les pédagogues.
Le 8 juillet, l’ICEM-pédagogie Freinet, comme les autres associations agréées par l’Éducation nationale et reconnues partenaires de l’École, reçoit la notification qui précise le montant de la subvention attribuée en 2013.
Déception ! Une baisse de 17 % et pour une petite association, l’effet est désastreux. (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - pédagogie Freinet

Dans cette nouvelle lettre d’information
Édito
Le 25 juin 2013, les sénateurs ont adopté en seconde lecture, la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École dans la plus profonde indifférence.
Et pourtant tout est à faire ! La « pédagogie » est au cœur des textes, certes... mais aucune place pour les mouvements pédagogiques dans la formation des enseignants et dans les ESPÉ... !
La pédagogie au centre, mais sans les pédagogues
Une vingtaine de décrets sont à venir ! Les (...)

En savoir plus »
 

La pédagogie au centre, mais sans les pédagogues

Depuis le rapport sur les travaux de la concertation en octobre 2012, le mot « pédagogie » est au centre des discours de Vincent Peillon et jalonne le texte de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école. Ce terme se limite parfois à des dispositifs comme « plus de maîtres que de classe » ou les « activités pédagogiques complémentaires », mais le plus souvent « la pédagogie » est juste égrenée dans les discours. On a même entendu récemment, l’affirmation que les « pédagogies (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n°213 « Aimer »

Aimer
« On l’a tous déjà entendu mille fois. Mille fois, en tant que collègue, adjoint, directeur, formateur, chercheur, juré, parent, lecteur, accompa-gnateur, mille fois entendu cet argument présenté comme incontournable, premier, imparable, une fois qu’on l’a dit on a tout dit, c’est la panacée, le suprême viatique : “ Je fais, je veux faire, j’aimerais faire ce métier par amour des enfants”. En tant que collègue, formateur, (...)

En savoir plus »
 

Evaluer n’est pas noter

« Les notes et les classements sont toujours une erreur » Invariant n° 19, Célestin Freinet, 1964
A l’opposé de ce principe, une certaine idée de l’évaluation perdure de nos jours à l’École. C’est l’idée qu’évaluer c’est contrôler et estimer une performance. Alors, on la quantifie, on mesure les écarts entre différentes performances ; on recherche une conformité ; on met au point des critères, des dispositifs.
On compare, on fait des statistiques : les bons élèves, les bonnes classes, les bons (...)

En savoir plus »
 

Lettre d’information de l’ICEM - pédagogie Freinet

L’édito : Et la loi d’orientation ?
Le spot médiatique sur les rythmes scolaires s’est éteint, la loi de programmation et d’orientation pour la refondation de l’école vient d’être approuvée par le Sénat sans trop de remous dans les journaux. Pourtant, elle en est sortie avec quelques petites réparations... dont le nouvel article 3 qui précise les missions de l’école où sont ajoutées cinq phrases : « Il reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser. Il veille à l’inclusion (...)

En savoir plus »
 

L’engagement éthique et pédagogique

Lorsque j’ai été invitée par ATD Quart Monde à la présentation du livre « Tous peuvent réussir – Partir des élèves dont on n’attend rien », on m’a demandé de réfléchir à l’engagement éthique et pédagogique des enseignants. Lorsqu’on choisit d’être enseignant, la formation lorsqu’il y en a, ne propose aucun temps pour réfléchir au pourquoi de son choix. Très vite, en sortant de formation on se retrouve dans une situation surréaliste : devant soi une petite trentaine d’enfants tous différents, avec des histoires (...)

En savoir plus »
 

Le 51e Congrès de l’ICEM - pédagogie Freinet

Du 20 au 23 août 2013 Université de Caen (Calvados
Un fil rouge traversera ce 51e congrès : « L’enfant est de la même nature que nous » (C. Freinet, Invariant n°1 dans Les invariants pédagogiques). Il permettra de questionner les effets de la pédagogie Freinet :
– sur l’enfant : désir de savoir, apprentissages scolaires et sociaux, sa place dans l’école et dans la société, compréhension du monde et de l’humanité… – sur l’adulte : regard et accueil de l’enfant ou de l’adolescent dans toute sa singularité, (...)

En savoir plus »
 

L’éditorial du N° spécial "Refondation" du Nouvel éducateur :

Refondation…
Et pourquoi pas : réforme, transformation, révolution, réfection, recomposition, correction... ?
Il y a dans ces synonymes un concentré des attentes du milieu enseignant quand il s’agit de penser la transformation idéale du système éducatif. Toutefois, ces mots montrent bien que l’idée du changement s’inscrit dans des représentations bien différentes. Réformer un système éducatif suppose l’infléchissement du plus grand nombre pour le conduire à adhérer à des représentations nouvelles. (...)

En savoir plus »
 

Le temps de l’enfant ne se réduit pas à celui de l’école

Lorsqu’on sait que la plupart des enfants passent 45 heures par semaine en dehors de leur famille (hors vacances), je pense qu’il est essentiel de considérer le temps de l’enfant dans sa globalité. Dans ce temps, il y a bien sûr les temps éducatifs, les temps de repas et de repos (dormir, ne rien faire, être seul, rêver…). Le plus souvent, ce qui se passe en dehors de ses murs n’intéresse guère l’école. Pourtant, l’avant, l’entre et l’après sont aussi longs que le temps de classe. Tous ces temps se (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur, numéro spécial

Refondation ?
Ce n’est pas la première fois que le mouvement Freinet se trouve concerné par une réforme portée par un gouvernement de gauche.
Dès 1936, L’Éducateur polétarien, revue du mouvement, consacre un numéro spécial sur le projet du ministre de l’Éducation nationale, Jean Zay : « Nouveau plan d’étude français ». Célestin Freinet y propose un grand nombre de réformes portant sur l’organisation de la classe, de l’école et la création d’écoles expérimentales.
Avril 2013, l’ICEM-pédagogie Freinet (...)

En savoir plus »
 

Le Nouvel Educateur n° 211

L’histoire-géo… pas sans nous !
À lire les programmes officiels d’histoire et de géographie, nul doute que ceux-ci couvrent des périodes historiques et des parties géographiques qui en elles-mêmes ne déplaisent pas… sauf que les connaissances proposées aux enfants devront être accumulées et programmées dans un ordre précis ! Quid de l’imprévu, de la rencontre, des questionnements et recherches qu’ils provoquent, de l’étude du milieu proche. L’empilage méthodique, couche après couche, de savoirs qui n’ont (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don