Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

Cher pays de notre enfance, enquête sur les années de plomb de la Ve République, Étienne Davodeau, Benoît Collombat (BD)

, par Grégory Chambat

BD : Années de plomb à la française

La couverture annonce la couleur, le portrait présidentiel du général de Gaulle maculé de taches de sang. Car c’est dans l’arrière-boutique du pouvoir gaulliste que Davodeau et Collombat nous conduisent à travers une enquête fouillée, poignante et glaçante. Pour explorer le monde des barbouzes du SAC (Service d’action civique) véritable police parallèle travaillant parfois main dans la main avec policiers et gendarmes, les deux compères ont remonté les pistes, interrogé les témoins et les victimes, travaillé les archives – du moins celles qui sont accessibles – afin de brosser un portrait de ces années de « plomb ». Financements occultes, liens avec la pègre, assassinats politiques, stratégie de la tension mais aussi constitution d’une véritable milice au service du parti et de ses « amis ». Ainsi, tout un chapitre est consacré aux opérations anti-syndicales du SAC, en particulier dans l’industrie automobile, où ils firent régner la violence contre les ouvriers organisés, prêtant main-forte aux syndicats pro-patronaux. À l’expertise du journaliste Benoît Collombat, Étienne Davodeau apporte la force de son trait épuré et simple. Une vraie réussite.

Étienne Davodeau (dessin), Benoît Collombat (scénario), Cher pays de notre enfance, enquête sur les années de plomb de la Ve République, Futuropolis, 2015, 217 p., 24 €.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.