dimanche, 22 octobre 2017|

10 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Liberté pour Alexandr Koltchenko et Oleg Sentsov, activistes de Crimée, kidnappés et emprisonnés par l’Etat russe !

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF
PDF - 305.1 ko
Poutine n’est pas le bienvenu en France !

L’État russe a condamné Alexandr Koltchenko à 10 ans d’emprisonnement et Oleg Sentsov à 20 ans de la même peine.

L’accusation de « terrorisme » qui a servi à couvrir ces ignobles décisions d’un tribunal qui exécute les ordres du pouvoir politique russe n’a aucun fondement. Depuis plusieurs mois, nos organisations ont lancé une campagne pour informer de la situation faite notamment à A. Koltchenko, militant qui se considère comme ukrainien, connu en Crimée pour ses engagements antifascistes, syndicaux, anarchistes, écologistes et qui a participé, dans le camp clairement antifasciste, aux manifestations de la Place Maïdan. Nous soutenons bien entendu aussi le cinéaste O. Sentsov, ainsi que et toutes celles et tous ceux qui sont victimes de la répression du régime de Poutine.

Alexandr Koltchenko et Oleg Sentsov sont condamnés à des années de camps de travail parce qu’ils luttent contre l’oppression exercée par l’Etat russe ; tant sur le territoire russe qu’en Crimée, celle-ci est inadmissible.

Koltchenko est étudiant et militant syndical ; il travaillait aussi comme postier, en parallèle de ses études. Il défend activement, par sa pratique, le droit de s’organiser librement, le droit de créer et faire vivre des organisations associatives, syndicales, écologistes ou politiques. Il fait partie des hommes et des femmes qui luttent contre l’extrême droite, qu’elle soit ukrainienne, russe ou autre. Parce qu’il lutte contre la corruption et pour l’égalité des droits entre tous et toutes, il est la cible des clans oligarchiques, en Russie et en Ukraine. A. Koltchenko milite pour le droit de chaque peuple à décider de son avenir.

A travers A. Koltchenko, ce sont les libertés démocratiques de tous et toutes que nous défendons. Notre démarche, comme celle d’A. Koltchenko, s’oppose donc à celles et ceux qui veulent restreindre ces libertés.

Poutine sera reçu en visite officielle par l’État français, mi-octobre.
La venue du dictateur russe ne doit pas être banalisée.

• Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko, d’Oleg Sentsov,
• Pour dénoncer leur enlèvement et leur détention par les autorités russes,
• Pour exiger la libération immédiate de tous les prisonniers politiques,
• Pour les libertés démocratiques dans tous les pays,
Manifestons, rassemblons-nous, lors de la venue de Poutine !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114