mardi, 24 octobre 2017|

23 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Les universités s’effondrent, les étudiant-e-s se lèvent : Commençons le 16 octobre.

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Depuis début septembre, les syndicats Solidaires étudiant-e-s sont submergés par les demandes de soutien d’étudiant-e-s ayant des problèmes d’inscriptions, se retrouvant dans des filières surchargées, ou étant tout simplement refusé-e-s par manque de place.
Malheureusement cette situation n’est pas si surprenante. Comme nous le dénoncions déjà les années précédentes, le gel, voire la diminution du budget de l’enseignement supérieur et de la recherche, combiné à une augmentation tendancielle du nombre d’étudiant-e-s (+ 65 000 rien que pour cette rentrée 2015, soit l’équivalent de trois universités) surcharge les établissements. Les conditions d’étude se dégradent. L’encadrement universitaire diminue et les services administratifs sont débordés.

Ce choix politique d’un désinvestissement financier de l’Etat de l’enseignement supérieur et la recherche n’est pas anodin. Il oblige les universités à se tourner vers des fonds privés et à engager des fusions d’établissements là où au contraire de nouvelles universités sont nécessaires. Et pour contrer la surcharge des effectifs, de plus en plus d’établissements mettent en place des filières sélectives, entrant alors en contradiction avec l’objectif d’une université comme lieu de transmission du savoir, ouvert à toutes et tous.

Si ces processus sont en route un peu partout, (comme la fusion des universités de Grenoble, des universités de Lille, et à Paris de celle des universités Paris 4 et Paris 6...) ils ne sont pas inéluctables, et les étudiant-e-s comptent bien avoir leur mot à dire. Au vu de l’exaspération qui existe dans les facs, la possibilité de créer un rapport de force afin de peser collectivement pour un changement de la politique de l’enseignement supérieur et de la recherche existe bel et bien.

Pour cela, et dans un premier temps, nous appelons avec l’ensemble des organisations syndicales étudiantes et professionnelles à manifester ce vendredi 16 octobre. À Paris, une manifestation partira de Jussieu pour rejoindre le Ministère des finances à Bercy ; et nous soutenons et appuierons aussi toutes les mobilisations locales qui ont ou auront lieu.

Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes
http://www.solidaires-etudiant-e-s.org / contact chez solidaires-etudiant-e-s.org

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1118