lundi, 23 octobre 2017|

25 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Les Chroniques de Véronique Decker (19) : Les îles lointaines

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Lorsque des gens qui habitent sur des iles lointaines rejoignent la France, ils arrivent tout d’abord dans le 93. Pour deux raisons : la première c’est que Roissy est tout près, l’autre que c’est ici qu’ils ont oncles et cousins pour les héberger dans un premier temps. C’est pour cela que dans beaucoup d’école il y a des « UPE2A », un acronyme invraisemblable pour désigner la classe d’accueil où les enfants apprennent tout d’abord à parler en français, à se poser en France avant de rejoindre progressivement la classe qui correspond à leur âge.
Le souci c’est que dans des îles lointaines, on trouve des papiers d’identité pas cher, pas toujours adaptés à la situation. Ce jour là, entrent dans mon bureau de directrice un papa et deux enfants qui ont la taille d’enfants de 3 et 6 ans. Le père me tend l’inscription mairie et au moment où je m’apprête à l’envoyer à la maternelle : surprise ! Officiellement les enfants ont 7 et 11 ans. Le père m’explique en bafouillant que dans sa famille il y a des nains.... Je ne veux pas le mettre mal. Je prends les deux tout petits. Evidemment, au bout d’une demi journée en classe d’accueil, l’enseignante s’est rendue compte que ce n’est pas possible. Le petit ne sait pas aller au toilettes seul, le grand peine à dessiner un bonhomme... Il ont la taille d’enfants de 3 et 6 ans, les compétences qui vont avec voire moins car ils ne sont jamais allés à l’école, sans doute dans leur pays d’origine. Je hèle le père à l’entrée de l’école le lendemain pour un nouvel entretien dans mon bureau. Je lui explique que je vais demander à l’Inspectrice un « aménagement particulier », mais que si rien n’est fait, le plus grand devra aller au collège l’an prochain et que ce n’est vraiment pas possible, que j’ai besoin d’autres dates de naissance. Il finit pas avouer qu’il y a eu une erreur dans la « fabrication » des papiers mais que les enfants sont bien ses enfants. L’Inspectrice accepte une affectation avec 4 et 6 années de retard... Le petit ira en maternelle et nous gardons le grand... Dans l’année le père obtiendra (je n’ai jamais voulu savoir comment) des documents officiels plus adaptés et nous régulariserons la situation... Aujourd’hui, l’histoire de Dheepan reçoit des palmes d’or à la pelle, mais les différentes interdictions faites aux êtres humains de circuler sur la planète a conduit des milliers de gens à mentir, tricher, et des milliers d’enfants à souffrir des violences physiques et symboliques qui accompagnent ces parcours.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114