dimanche, 24 septembre 2017|

15 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Le FN, les réacs et l’école... petite revue de presse (4)

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Une nouvelle revue de presse sur le blog L’école des réac-publicains (qui a fait peau neuve, allez le visiter ici).

Allégeances, convergences, résistances...

-* Retour de la petite revue de presse sur le FN, les réac-publicains et l’école

Quand Brighelli (re)touche le Front...

La défense du programme éducatif du FN par Jean-Paul Brighelli n’a rien de nouveau (voir son hommage appuyé au Collectif Racine dans Le Point du 4 juin 2013)

C’est dans le même hebdomadaire, décidément bien complaisant, que l’auteur de la Fabrique du crétin remet le couvert et ressert la soupe au parti lepéniste avec une interview de Florian Philippot ...

L’entretien en lui-même ne vaut vraiment pas grand chose, si ce n’est pour se rendre compte de la complaisance et de la servilité de Brighelli face à Philippot. On ne sait plus très bien qui pose les questions et qui y répond, tant on perçoit un amour naissant et réciproque entre nos deux souverainistes « de la même rive »... ce serait émouvant si ce n’était terrifiant.

Mais ce sont surtout les coulisses de cet entretien qui valent le détour, au point que Le Figaro en a même fait un article (vertigineuse mise en abyme...). Ainsi on y lit que « Jean-Paul Brighelli adhère à "80 %" au programme du FN sur l’école », en ajoutant ne pratiquer « ni admiration, ni dénigrement ». » Et le quotidien de préciser « Se défendant de tout « appel du pied » en direction de Marine Le Pen, l’enseignant marseillais se dit très préoccupé par la situation actuelle de l’Éducation nationale. « C’est extraordinairement grave et cela appelle de plus en plus de gens à renforcer leurs opinions dans un sens souverainiste ». Pour lui, les réformes de Najat Vallaud-Belkacem, qu’il qualifie au passage de « danger public », « tuent les plus déshérités ». Il dénonce un « double langage immonde » et un « mensonge permanent » du gouvernement. »

On ne saura pas ce qu’il manque – les fameux 20 % - pour que Brighelli adhère pleinement aux thèses du FN (il semble attendre le rajeunissement de la direction, visiblement « Jean-Paul Brighelli confie trouver « encore » un « certain nombre de gens répugnants » au FN, notamment au sein de la « vieille garde ». ») A chacun de faire ses hypothèses. En tout cas, il y a bien une rage à être dans l’air du temps et surtout à ne laisser passer aucune « opportunité » : « Je me mets dans la perspective d’un parti qui, d’après les sondages, pèse 30 % en moyenne nationale et plutôt 45 % dans ma région (en Paca, ndlr). Je ne sais pas s’il arrivera au pouvoir un jour, je n’en sais rien, mais aujourd’hui, dans les urnes, il est le premier parti de France. Et en matière d’éducation, il pose d’excellentes questions ».

« Barbarie souriante »

Brighelli, encore lui, annonce qu’il va défiler le 10 octobre contre la réforme du collège. En première ligne, on trouvera le Snalc dont la section de Versailles vient de pondre un tract diffusé dans les établissements intitulé sans aucune retenue « La barbarie en souriant »
Par cette seule expression, mêlant sexisme et arrogance de classe, le Snalc nous confirme ce que disait Claude Levi-Strauss : « Le barbare c’est celui qui croit à la barbarie ». Sur cet usage du mot barbare par les réac-publicains, ce blog avait consacré un petit billet « Car la haine de l’autre, du barbare, c’est la haine de la démocratie, du peuple. » (Albert Thierry).

10 octobre : "SOS manifestation" ?

En mars dernier, lors d’une des journées de grève et de manifestations contre la réforme du collège, le groupe ultra-libéral-réac "SOS éducation" s’était fait plaisir en défilant avec les opposants, à quelques mètres du cortège syndical... Le Figaro y avait trouvé une belle occasion de mettre en Une de son édition du lendemain la banderole de SOS éducation pour illustrer l’article sur la manif...
À la veille de la manif du 10 octobre, SOS éducation s’est fendue d’une lettre où elle conseille à ses "sympathisants (enfin, celles et ceux à qui elle tente de soutirer le maximum de soutien financier...) : "je vous encourage à aller grossir les rangs du cortège qui partira à 13h30 de Port-Royal à Paris" écrit la présidente Claire Polin, juste après avoir dit le contraire !!! "Inutile d’aller battre le pavé une fois de plus en ordre dispersé, qui plus est aux côtés de syndicalistes qui gangrènent l’Éducation nationale depuis tant de décennies ! Le temps viendra, et peut-être plus vite que nous l’espérons, où nous pourrons nous débarrasser de tous ces idéologues qui ont fait tant de mal à l’école de notre pays." Nous voilà prévenus...

Des programmes scolaires signés Marianne...

L’hebdo Marianne, toujours en pointe dans le déclinisme scolaire et les recettes de grand-mère, nous livre « son » programme idéal pour éduquer nos chères têtes (forcément !) blondes à la maison.
Difficile de faire plus niais : en géographie, une « carte en relief » (!) en Histoire, « Des CD pour assimiler la chronologie »... et en orthographe « La bonne vieille méthode Boscher pour apprendre à lire »... Voilà une vraie, saine et belle pédagogie... !

Voilà leur école...

On ne sait pas si on est dans les 20 % qui séparent encore Brighelli du FN ou pas... mais France 3 a mené une Enquête sur l’école ultra-catholique de Castres et ses liens avec l’extrême-droite... édifiant, à voir ici :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn/castres/enquete-sur-l-ecole-ultra-catholique-de-castres-et-ses-liens-avec-l-extreme-droite-818761.html

Résistances

Les résistances, on les lit dans la dernière livraison de la Lettre Visa (Vigilance initiative syndicale antifasciste)

Concernant l’école, on y découvrira la dénonciation du syndicat Sud Éducation Créteil :
Les ouvrages d’auteurs d’extrême droite ne sont pas des ressources pédagogiques

Le syndicat sud éducation de l’académie de Créteil a été informé par des enseignants et une association de parents d’élèves de la chronique de 2 ouvrages, présentés comme "ressources pédagogiques" sur le site du rectorat : "le roman de Jeanne d’Arc" de Philippe de Villiers, et "nos limites", co-écrit par 3 membres des "veilleurs" qui se sont illustrés dans leur lutte contre l’égalité des droits lors des "manifs pour tous".

Une autre affaire, celle de ce professeur d’Histoire-géographie calomnié par le FNJ :

Quand le FNJ joue le grand air de la calomnie

Mais qui est au pouvoir ?

On se le demande... comme le disait Jacques Rancière, la lepénisation des esprits, le retour de la pensée réactionnaire est une affaire qui touche les élites (l’actualité nous le rappelle) et les gouvernants... ("Jacques Rancière, les Idiots utiles du FN à la lumière de la question éducative") Deux exemples éloquents cette semaine :

Le courrier adressé par la Rectrice de Toulouse aux chefs d’établissements qui ressemble à un fichage en règles des positions des enseignants (Toulouse, c’était aussi la lutte de Bellefontaine !)

La situation de Gari Pham et Oscar Roman en grève de la faim pour protester contre la procédure disciplinaire mise en place contre eux pour avoir participé à la mobilisation des personnels des Hauts-de-Seine contre la redéfinition de la carte de l’éducation prioritaire à l’hiver dernier.
http://www.questionsdeclasses.org/?Communique-intersyndical-de

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1104