lundi, 23 octobre 2017|

13 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

L’arme de Guerre* !

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF   2 commentaire(s)

Quand on naît fille, c’est un peu naître sur la sellette,

Au début on n’en sait rien et puis la découverte !

Dans mon cas c’est une grande chance, une performance, la résilience !

On chemine et on fulmine de cet état.

Et puis on accepte, de toute façon on n’a pas le choix !

[blanc]
*******************************[/blanc]

De mon état, j’ai de la chance.

Pour moi c’est le plus beau, le naturel, le sensuel,

Celui qui donne la vie.

Bien sûr cela prend du temps, à contretemps !

Ne pas accepter, ne pas se soumettre,

Rien n’est donné, savoir résister.

[blanc]
*******************************[/blanc]

Mais à l’arrivée…

[blanc]
*******************************[/blanc]

Il faut dire que dans mon cas j’avais quelques clefs insoupçonnées,

Que je n’avais pas mesuré.

Mais maintenant la chose est faîte.

Fille d’artiste, déjà une hérésie !

Insoumise et imparfaite.

[blanc]
*******************************[/blanc]

Le danger !

[blanc]
*******************************[/blanc]

Ma chance naître blanche, en France…

Un semblant de permission.

Pourtant de beaucoup de maux je fus accusée,

Sans fondation je dirais même en manque d’imagination.

De ce pouvoir je voulais participer,

Et rien ne pourrait m’arrêter.

[blanc]
*******************************[/blanc]

De ce monde masculin qui ne pouvait l’admettre,

Je me fichais.

[blanc]
*******************************[/blanc]

Et de là j’ai expérimenté…

[blanc]
*******************************[/blanc]

La petite enfance, la connaissance,

La grande nef de la sexualité,

La maternité,

Le devenir et le parvenir

Ce qu’il fallait dire et surtout ne pas dire.

[blanc]
*******************************[/blanc]

Et franchement je n’ai pas compris…

Ce qu’ils disaient.

[blanc]
*******************************[/blanc]

Presque incongru de fréquenter la même planète.

Alors j’en ai cherché une autre,

Qui bien sûr n’existait pas.

[blanc]
*******************************[/blanc]

J’ai essayé et je me suis fourvoyée,

Ils m’avaient tous trompé.

Il m’a fallu du temps pour le comprendre.

Subir quelques violences mettre en berne ma dignité,

Se résigner.

[blanc]
*******************************[/blanc]

Une fois l’épreuve passée,

J’ai affronté

Et là ! ô Bonheur, la liberté !

Celle qu’aucun homme ne connaîtra jamais !

[blanc]
*******************************[/blanc]

Les pauvres ! En prise avec le pouvoir …

Celui que tu ne peux pas décliner.

Quand tu donnes la vie,

Tu déclines, tu transmets,

Quelle liberté !

[blanc]
*******************************[/blanc]

[blanc]
*******************************[/blanc]

FIN

* Titre en l’honneur des femmes congolaises nommées "arme de guerre" (par une partie des hommes de ce pays) et du Docteur Denis Mukwege qui les soigne et se bât pour leur devenir, leur dignité.
http://www.dw.de/nouvelle-distinction-pour-denis-mukwege/a-17116947

*Le slogan de la photo de tête :"Sortir de l’ombre, le témoignage une victoire morale.

2 Messages

  • L’arme de Guerre* ! 15 mars 2014 13:58, par Professeur de psychologie

    Vraiment très bien. Il y a une autre façon d’être une femme et être très bien : c’est d’accepter d’être une femme, une femelle et de pouvoir se dire qu’on est unique, qu’on n’est pas un mâle et donc qu’on n’a pas de comparaison à faire.

    repondre message

    • L’arme de Guerre* ! 15 mars 2014 14:09, par Valérie Guiffrey

      Je suis libre d’accepter ce que je veux comme je le veux
      de faire des comparaisons si cela me chante !
      et ainsi éviter la psychologie mâle de bas étage !

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114