jeudi, 14 décembre 2017|

75 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Derrière la com d’Espérance banlieues, Episode 4 : la laïcité ?

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Suite de nos éclairages sur les écoles privées hors contrat de la Fondation Espérance banlieues, liées aux réseaux traditionalistes.

Retrouvez l’épisode 1 : Derrière la com d’Espérance banlieues... chronologie

Retrouvez l’épisode 2 : géographie... politique...

Retrouvez l’épisode 3 : le financement

Épisode 4 : Avec Espérance banlieues, une certaine idée de la laïcité...

Cliquez sur les images pour les agrandir

« A-confessionnelles, les écoles Espérance banlieues se veulent fondées sur une conception ouverte de la laïcité, où neutralité ne signifie pas ignorance. Elles n’affichent­ ni ne conduisent aucun enseignement religieux, mais affirment que les appartenances religieuses des élèves ne sauraient être mises « entre-parenthèses » à l’école, tant qu’elles sont respectueuses de celles des autres et qu’elles ne viennent pas peser sur la vie de l’école toute entière. » (« Charte des écoles Espérance banlieues »).

La notion de laïcité, à en croire la Charte des écoles EB, n’est pas sans poser problème aux fondateurs d’EB (sans parler du style particulièrement pesant de la prose des auteurs...). « L’image qu’ils essaient de véhi­cu­ler, rapporte Alicia Bourabaa, est celle d’une petite fondation apolitique, a-religieuse, un peu comme une start-up nourrie de bonnes volontés. Tout est pourtant ultra-professionnel. Les éléments de langage sont ciselés. Ils parlent par exemple d’écoles non pas laïques mais “a-confessionnelles”. » Ce concept d’écoles « a-confessionnelles » est un pilier de la rhétorique du réseau. Il est pourtant très peu usité en France si ce n’est… dans les rangs de la Manif pour tous* ou d’associations anti-IVG** (pour s’en convaincre, une requête « a-confessionelles sur un moteur de recherche).
« Tout cela participe d’un plan de communication beaucoup plus large, poursuit la journaliste de Causette. Ce qui permet tout autant de toucher un public de parents de confession musulmane que de prévenir les accusations de prosélytisme. Le personnel encadrant est pourtant majoritairement de confession catholique, pratiquant. Et la religion a un impact certain dans l’enseignement. » Ainsi, lors d’une émission sur LCP, le présentateur parle d’« écoles laïques mais de culture catholique », fallait oser !
Le journal Les Échos relevait également que « Cela n’empêche pas une prière chrétienne d’être accrochée sur les murs de la salle des profs à Asnières comme à Montfermeil… » (« Espérance Banlieues, une école en terre de mission », Nathalie Silbert, 21 octobre 2015). Quant au site de l’Obs, traçant le portrait d’Albéric de Serrant, direc­teur du Cours Alexandre-Dumas, ancien­ de la Fondation d’Auteuil et des Frères hospitaliers de Saint-Jean de Dieu, il remarque que « La République, la laïcité n’est pas dans son vocabulaire. En revanche, il veut inculquer “l’amour de la France” à ses “enfants”. Et le sens du sacré. » (« À Montfermeil, un cours privé prospère sur les ratés de l’école publique » 23 janvier 2015).
Les liens avec les milieux catholiques radi­caux sont avérés : les écoles EB y sont encen­sées (Salon Beige, Radio courtoisie, etc.) et les principales personnalités d’EB servent de têtes d’affiche aux rassemblements traditionalistes (entretiens dans la presse ultra-catholique – La Nef, L’Homme nouveau, Secours de France, etc. –, pèlerinages, conférences, veillées de prières, etc.) Jusqu’au financement direct (20 000 €), par la Fondation pour l’école, maison mère d’EB, de l’Institut Ichtus, héritier de la Cité Catholique fondée par Jean Ousset.

* « Le vrai visage de la Manif pour tous », 21 mars 2013 - L’Obs « Sa porte-parole Frigide Barjot se plaît à dépeindre un mouvement apolitique, a-confessionel et ouvert à toutes les sensibilités. »
* * Voir, par exemple, la page Wikipédia « Mouvement Pro-vie » où sont présentées comme « Associations a-confessionnelles » des mouvements comme Choisir la vie, le Comité pour Sauver l’Enfant à Naître ou Les Survivants.



Prochain épisode : Plongée au cœur des réseaux d’Espérance banlieues et de la Fondation pour l’école...

PS : nous continuons à collecter les infos sur EB, ses réseaux, son fonctionnement, nous pouvons également fournir des infos utiles si vous souhaitez vous mobiliser contre l’implantation de ces écoles, n"hésitez pas à nous contacter : admin chez questionsdeclasses.org


Pour aller plus loin...



Dans la presse : articles & enquêtes
– « L’école de l’anti-république prend ses aises », Alicia Bourabaa, Causette, mars 2017. À ce jour l’enquête la plus aboutie sur Espérance Banlieues. (Voir notre entretien sur le site Q2C)
« Innovantes ou réac ? 5 questions sur les écoles Espérance banlieues », Agathe Ranc, sur le site L’Obs, mars 2017.
« Uniforme, vouvoiement, levée des drapeaux... le retour de l’école à l’ancienne », Aurélie Collas, Le Monde Éducation, mars 2017

Sur le net

L’édition La guerre scolaire qui vient, Mediapart Rédactrices/eurs : Laurence De Cock,
Amélie Hart-Hutasse, Christophe Cailleaux, Jean-Charles Buttier, Grégory Chambat

"Du Figaro à la Fondation pour l’école, il n’y a qu’un pas", Bernard Girard, Rue89, 3 juin 2010

Claude Lelièvre « Financer les écoles hors contrat : une rupture majeure » post du blog Histoire et politiques scolaires hébergé par Mediapart.fr


Ouvrages de référence

Khaldi Eddy et Fitoussi Muriel, Main basse sur l’école publique, Demopolis, 2008 et La République contre son École, Demopolis, 2011. Une plongée dans les réseaux des "Créateurs d’écoles" - et leurs relais au plus haut niveau - qui veulent en finir avec le service public d’éducation. Portrait d’Anne Coffinier, présidente de la Fondation pour l’école.

Rémy Langeux et Matthieu Maye, Voyage au cœur d’une France fasciste et catholique intégriste, Le Cherche Midi, 2013. Récit d’une infiltration par un journaliste des milieux intégristes bordelais qui avait donné lieu à un reportage sur France 2 dans l’émission Les Infiltrés. L’auteur est parvenu à se faire embaucher dans une école de l’Institut du Bon Pasteur et raconte de l’intérieur le conditionnement idéologique... glaçant.

Présentation de l’éditeur
De ces écoles où des enseignants, ouvertement racistes, apprennent à nos chères têtes blondes que Pétain est un sauveur, que Dreyfus est coupable, que les SS sont de simples CRS et que l’Holocauste est une pure invention, il y en a environ 80 en France. Des établissements qui ne sont autres que le berceau de recrutement de réseaux d’extrême-droite, un groupement fasciste au sein duquel la foi chrétienne se mélange aux entrainements paramilitaires et dont la base, Dies irae, est à Bordeaux, proche de l’institut du Bon Pasteur où œuvre l’abbé Laguerie, ancien curé de saint Nicolas du Chardonnet à Paris. Deux journalistes les ont infiltrés, au péril de leurs vies. Voici le travail en profondeur d’un documentaire qu’ils ont réalisé, À l’extrême-droite du Père (France 2), et qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Un document choc, hallucinant.

Chambat Grégory, L’école des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs, Libertalia, 2016.

Du Figaro à la Fondation pour l’école, il n’y a qu’un pas, Bernard Girard, Rue89, 3 juin 2010
Claude Lelièvre « Financer les écoles hors contrat : une rupture majeure » post du blog Histoire et politiques scolaires hébergé par Mediapart.fr

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1152