dimanche, 22 octobre 2017|

29 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Conte de Noël

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Il était une fois une ministre de l’Education nationale, prénommée Najat, qui avait envoyé sur Twitter un message aux élèves et aux personnels pour leur souhaiter de « bonnes vacances  » et « de belles fêtes  ». Elle avait même accompagné son message d’un sapin de Noël et d’une vidéo de chatons coiffés de bonnets de Père Noël rouge et blanc.

Dans les heures et les jours qui ont suivi, des internautes se sont déchainés dans des tweets rageurs, non pas parce qu’elle avait, ce faisant, négligé la laïcité de l’école dont elle avait la charge, mais parce qu’elle n’avait pas employé le mot « Noël ». Ça a donné, y compris sur des forums « grand public », une avalanche de messages sarcastiques, du type « Puisque vous n’osez pas le dire, très bonnes fêtes de "Noël" chère Najat ! », mais aussi hargneux ou vindicatifs, et même carrément orduriers, du type « Sale putain maghrébine ! Je me contrefous de ses souhaits ! ».

Mais heureusement, devant l’océan d’indignation soulevé par ces attaques racistes, les propagateurs de haine ont été sanctionné-e-s, le racisme a disparu du Web, et les fachos sont retournés à leurs formations groupusculaires.

Alain

PS : vous l’avez compris, la chute de mon conte est une pure fiction. La réalité montre, elle, l’ampleur de la tâche qui reste à accomplir pour ceux qui, comme moi, combattent la politique de la ministre, mais ne sauraient tolérer les déferlements de haine raciste contre les personnes.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114