mardi, 22 août 2017|

13 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

1789 le roi accusait déjà les casseurs !

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Petit rappel de l’histoire...

Prise de la Bastille Le roi accuse les casseurs.

Communiqué, depuis Versailles, le 15 juillet 1789

En marge des manifestations pacifiques pour soutenir l’examen des cahiers de doléances, des groupes de casseurs ont attaqué la Bastille, se livrant à de nombreuses dégradations et se payant, de manière inadmissible, la tête du gouverneur.

Ce sont les mêmes casseurs qui avaient auparavant brûlé les guichets des Fermiers Généraux et pillé les manufactures Henriot et Réveillon.

Sous prétexte de vouloir abolir les privilèges et même instaurer une république (aberrante utopie !) ces groupes ultra-minoritaires et hyper-violents ne cessent de harceler les soldats du guet, ainsi que les dragons et hussards des troupes royales, proférant contre eux des messages de haine (« Tout le monde déteste les soudards ») et les agressant à chaque fois qu’ils occupent la rue pour faire respecter notre droit à régner sans partage.

Malgré les interdictions de manifester décrétées par nos autorités, ces enragés continuent à exprimer leur haine des institutions et cherchent à dresser la populace contre les troupes qui défendent nos palais avec un grand sang froid et un professionnalisme admirable.

Suite à ces exactions, dénoncées aussi bien par la plus respectable noblesse que par les sages élus du Tiers-état, le procureur de Paris à ouvert une enquête pour tentative de régicide.

Nous Roi des François, ne tolérerons pas que des zones de non droit divin s’établissent dans le royaume. Nous confions au Maréchal en chef des troupes royales la mission de renforcer les 30 000 mercenaires déjà affectés à la défense de la paix sociale et des privilèges qui la garantissent.

Les casseurs seront traités avec la plus grande fermeté.

Le royaume ne cèdera pas.

Versailles, le 15 juillet 1789

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1086