mercredi, 13 novembre 2019|

25 visiteurs en ce moment

 

Pour une histoire du rapport éducatif aux médias

Logo : machine à enfouir et à désinfecter... Éducation, innovation, transmission Qui écrira l’histoire du rapport scolaire aux médias en France depuis, disons, un demi-siècle ? Une telle tentative se heurterait à deux difficultés majeures : la première est l’absence de mémoire précise des efforts réalisés sur de nombreux terrains avant l’arrivée de la (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

2 Messages

  • Pour une histoire du rapport éducatif aux médias 21 septembre 2013 14:21, par Chloé

    Vous écrivez :
    Qui écrira l’histoire du rapport scolaire aux médias en France depuis, disons, un demi-siècle ? Une telle tentative se heurterait à deux difficultés majeures :
    - la première est l’absence de mémoire précise des efforts réalisés sur de nombreux terrains avant l’arrivée de la gauche au pouvoir : les audaces nouvelles de l’époque ne bénéficiaient pas des possibilités techniques actuelles, pour être mises en valeur… ou dissoutes dans le grand tout de l’innovation
    .

    Bizarre : sur la même page d’acceuil de Q2C, le même jour, il y a justement un article : la communication électronique, c’était il y a 30 ans et la référence d’un livre à ce sujet la fabuleuse aventure de la communication. Il y a donc bien des écrits ! Ne sont-ils pas suffisamment universitaires ? Ou ne les lisez-vous pas ? Ou n’ont-ils aucune valeur ?

    repondre message

    • Pour une histoire du rapport éducatif aux médias 22 septembre 2013 09:49, par Jean Agnès

      Bien au contraire, ils ont beaucoup de valeur. Sûr qu’il y a eu des travaux et des écrits. Ceux de Bernard Collot sont remarquables, il y a eu bien d ’autres initiatives plus muettes. L’important est leur mise en évidence, et leur importance dans l’ensemble de la question. Or, malgré de très gros efforts, dans l’institution comme hors institution, le rapport aux médias (et non la seule "communication") officiellement bégaie, et n’a pas la place qui conviendrait : c’est un très riche domaine.La première décennie de son institutionnalisation a été féconde : "Encore tout étonné d’avoir un jour senti le souffle de la créativité venir à bout du monstre froid. Dans cet univers de l’éducation administrée, où le programme est la bible, l’heure/élève une réalité statistique, il était donc possible d’instiller du mouvement et de le placer sur orbite instituée. " (Hermelin 2002). Ce qui m’importe aujourd’hui est ce qui est promulgué par les réunions-vitrines officielles sur le sujet. Il me semble que c’est un terrain clé (et sensible) à ne pas délaisser à l’heure où tout le petit monde de la gouvernance scolaire s’agite sur les "nouvelles donnes" et le numérique. Il y a des initiatives à prendre dans le domaine ! Y compris intellectuelle, tant le "discours universitaire" est faible sur ces questions. Je peux mettre une bibliographie en ligne sur Aléas, mais le mieux serait d’envisager des travaux collaboratifs, une juxtaposition de positions individuelle ne valant rien par rapport au "rouleau compresseur idéologique" et le travail de communication publicitaire de l’institution. JA

      Voir en ligne : http://www.aléasphilosophiques.fr/

      repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586

 
Soutenir par un don