mardi, 19 novembre 2019|

43 visiteurs en ce moment

 

Le CSP complaisant vis-à-vis des climatoseptiques et de Total

Le collectif Enseignants pour la planète nous alerte : Suite aux annonces de rentrée, le Ministre Blanquer a réuni le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) afin de plancher sur les nouvelles orientations de l’éducation au développement durable. Parmi les experts convoqués, François Gervais et Vincent Courtillot assombrissent fortement ce qui devait (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

3 Messages

  • Le CSP complaisant vis-à-vis des climatoseptiques et de Total 6 novembre 12:13, par Jean-Louis Cordonnier

    Pas tout à fait d’accord avec ce texte. Il me semble que ce qui est le plus fructueux, c’est que les élèves se construisent des arguments solides, plutôt que de leur en fournir. Et que la meilleure façon qu’ils soient dans un processus mentalement actif, c’est de les mettre en présence de la controverse.
    Je vois autour de moi beaucoup d’adultes affirmer leur opinion sur les vaccins, les OGM, l’énergie nucléaire, le réchauffement climatique sur un mode "religieux" : c’est leur croyance, leur foi, leur certitude. Ce qui me chagrine, ce n’est pas le côté où il se rangent, c’est la façon dont ils n’argumentent pas, ignorant les faits et la rationalité.
    Je crois, par exemple, que cela fait partie de la formation scientifique et rationnelle que d’examiner les argument créationnistes. Non pas pour renvoyer darwinisme et créationnisme dos à dos comme deux opinions qui se valent, mais pour comprendre ce que c’est que de réfuter un argument. Ce n’est qu’en examinant les arguments pour et contre, que les élèves peuvent se construire ce qui est une opinion et ce qu’est un fait. Ceci n’est pas du relativisme, mais un apprentissage de la pensée critique.
    De même pour le réchauffement climatique, examiner les arguments qui prétendent que le réchauffement climatique est dû à des variations de l’activité solaire me semble formateur. Découvrir que l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère a fait progresser les rendements des cultures d’environ 15% permet d’accéder (un peu) à la pensée systémique.
    Les programmes n’ont pas pour mission de nous contraindre sur la morale à enseigner, mais de nous dire quels objets on doit mettre en travail. Ils sont d’ailleurs assez flous pour que faire travailler les élèves sur le réchauffement climatique soit possible et même facile depuis longtemps. Sans attendre les bulles venant d’en haut.

    repondre message

    • Le CSP complaisant vis-à-vis des climatoseptiques et de Total 6 novembre 20:53, par Jean-Pierre Fournier

      D’accord avec l’idée de base de cette critique : rien de mieux que les élèves fassent leur expérience et puissent avoir les moyens de démonter des affirmations erronées et de construire une pensée personnelle qui intègre la complexité, voire le contradictoire.
      Mais je pense que ce n’est pas, mais alors pas du tout, l’objectif du Conseil supérieur des programmes et de sa très réactionnaire présidente en invitant des climatonégateurs (plutôt que sceptiques d’ailleurs) et un très gros pollueur.

      repondre message

  • Bonjour,

    Si je partage le fait que la pensée critique est nécessaire surtout en ces temps où l’infox envahit l’espace public, je ne pense pas que laisser la parole aux climatosceptiques ou aux lobbies des industries carbonées dont on connait déjà la rhétorique apporte quoique ce soit à la rédaction des programmes.
    Mais effectivement, concernant le réchauffement climatique il est nécessaire de parler de tout ce qui y participe que les causes soient anthropiques où "naturelles".

    repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586

 
Soutenir par un don