lundi, 9 décembre 2019|

11 visiteurs en ce moment

 

Le monde éducatif dit : "Non à l’islamophobie"

Le collectif Questions de classe(s) est signataire de cette pétition. Nous vous invitons à la faire circuler et à nous y rejoindre... « Jean-Michel Blanquer ne parle pas en notre nom ». Au lendemain du débat au Sénat sur le port du voile pour les mères accompagnatrices de sorties scolaires, un large collectif d’enseignants déplore un « climat de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

2 Messages

  • De quoi l’islamophobie est-elle le nom ? 5 novembre 09:53, par jmj

    Islamophobie ?!

    L’islamophobie est un terme très à la mode mais qui, finalement, ne veux pas dire grand-chose ou, plus exactement, totalement autre chose que ce que l’étymologie nous enseigne.
    L’islamophobie ce serait donc la haine de l’Islam et par extension, des musulmans.
    Dans la réalité l’islamophobie est surtout une expression qui permet de renouveler le racisme et la xénophobie « à la papa » de la droite et de l’extrême droite, en se réfugiant derrière le paravent de la laïcité pour mieux accabler le « bougnoule » de deuxième ou troisième génération…

    A l’autre bout de l’échiquier politique l’islamophobie arrange bien des personnes et des groupes aux visées peu amènes, souvent franchement islamistes et/ou communautaristes, lesquels se servent, à leur tour, de la laïcité (que, pourtant, ils détestent plus que tout), pour faire avancer leurs idées rétrogrades…tout en embrigadant des gauchistes complaisants.

    En bref le mot islamophobie est un piège à cons que les pouvoirs ultralibéraux utilisent, tel un chiffon rouge devant un taureau, pour lancer des vagues de débats puants et stériles pendant qu’ils font passer par décret le massacre de l’assurance chômage, la poursuite des négociations sur le ceta, le massacre des retraites et bien d’autres saletés encore.

    Arrêtons donc de nous laisser balader alors que l’essentiel est bien la répartition des richesses et la justice sociale qui, seules, feront reculer, naturellement et sans heurts, toutes les formes d’extrémismes, qu’il s’agisse des néo pétainistes ou des salafistes qui, tous deux, prospèrent sur le fumier de la pensée.

    repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586

 
Soutenir par un don