jeudi, 24 septembre 2020|

13 visiteurs en ce moment

 

Service national universel : ni uniforme, ni garde-à-vous, mobilisation !

Lundi 17 juin 2019, 2000 « volontaires » âgé-es de 16 ans ont reçu leur paquetage et enfilé l’uniforme du Service national universel (SNU). Encadré-es par des militaires, iels sont appelé-es à prouver qu’iels sont de bon-nes citoyen-nes, en chantant la Marseillaise, en assistant au lever du drapeau mais surtout en se préparant à l’éventualité d’une (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

3 Messages

  • A propos de l’encadrement, il faut quand également rappeler qu’il n’est pas assuré exclusivement par l’armée mais aussi par des personnels de l’EN, qui fournit également les locaux (par exemple, le lycée O. Guichard à Guérande)... Le SNU ne vient pas de rien : il est l’aboutissement de l’éducation à la défense qui s’est incrustée à tous les niveaux du système éducatif depuis 1982.

    Voir en ligne : Des lycées casernes pour la servitude nationale universelle

    repondre message

  • Ma fille et ses copines de CM1, en Histoire (avant ça s’appelait découverte du monde ) ont tellement été marquées par les monuments aux morts, qu’à son anniversaire , avec ses deux copines invitées pour une sortie en ville, elles nous ont suppliés toutes les trois pour faire un détour et voir le monument au mort de plus près, espérant y découvrir quelque nom de famille connu dans la liste des disparus....au secours...
    Heureusement ça leur est passé mais jusqu’à quand ?
    Que cherche-t-on à faire de ces enfants ?

    repondre message

  • Ma fille et ses copines de CM1, en Histoire (avant ça s’appelait découverte du monde ) ont tellement été marquées par les monuments aux morts, qu’à son anniversaire , avec ses deux copines invitées pour une sortie en ville, elles nous ont suppliés toutes les trois pour faire un détour et voir le monument au mort de plus près, espérant y découvrir quelque nom de famille connu dans la liste des disparus....au secours...
    Heureusement ça leur est passé mais jusqu’à quand ?
    Que cherche-t-on à faire de ces enfants ?

    repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586

 
Soutenir par un don