jeudi, 5 décembre 2019|

19 visiteurs en ce moment

 

Prof’ en rétention : libéré mais pas encore régularisé

L’article du Parisien ci-dessous fait le point... et se passe de commentaires. Noisy-le-Grand : professeur au lycée, mais sans papier Denis|Hélène Haus, Julien Constant et C.S.| 19 mars 2019 Un enseignant du lycée Evariste-Galois a été arrêté la semaine dernière car il fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français. Après plusieurs (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

1 Message

  • Même si l’on s’en tient aux critères productivistes dominants, la chasse à l’étranger est une pratique contreproductive. Un homme diplômé de l’une de nos universités (et qui comble un manque que l’Education nationale est incapable de remplir...) est donc, d’après l’article ci-dessus, pourchassé simplement parce que l’incurie administrative entretenue par l’Etat l’empêche de faire les démarches nécessaires pour être régularisé.

    Que dire aussi de la chasse aux mineurs, qu’ils le soient réellement ou non ? Ils subissent la menace permanente d’être rejetés à la rue, un temps d’attente perdu dans l’oisiveté alors que nombre d’entre eux pourraient être intégrés dans le système scolaire ou de formation professionnelle. Alors qu’ils auraient besoin d’une alphabétisation de qualité, ceux qui n’ont pas ou peu été scolarisés ne trouvent souvent en face d’eux que des bénévoles, de bonne volonté certes, mais en manque de formation. Les tests osseux, dont le corps médical sérieux s’accorde à dire qu’ils ne sont pas fiables, sont "reconnus" par une cohorte de gérontes sans aucune compétence médicale.

    Que de gâchis humain mais aussi économique à un moment où le système éducatif est soumis à des économies destructrices. Tant argent et d’énergie consacrés pour défendre la vacuité de pensée d’une classe politique complaisante envers les idéologies d’extrême droite qui envahissent l’espace politique européen !

    repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586

 
Soutenir par un don