samedi, 14 juillet 2018|

4 visiteurs en ce moment

 

La dictée n’est pas ce qu’on veut nous faire croire

Lorsque Jean-Michel Blanquer évoque la dictée quotidienne comme un remède indispensable, il sait que pour les parents, les grands-parents... pour une très grande partie de la population, cet exercice est auréolé de vertus comme l’est une potion pour bien grandir, même si elle est désagréable au goût – comme l’était l’huile de foie de morue. En effet, (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

1 Message

  • Et en collège ? 21 mai 09:06, par Olivier Masson

    Bonjour Catherine,

    Pourrais-tu évoquer ce qui se passe aussi dans les collèges ? C’est là que les enfants, conditonnés par leurs grands parents, traumatisés par leurs professeurs des écoles continuent leurs chemins de croix...
    Pour ma part, j’utilise une pratique bricolée depuis mon retour dans l’enseignement il y a six ans : lors de la trace écrite, un-e élève vient écrire sous la dictée le cours qui apparaît au fur et à mesure grâce à la magie du vidéo-projecteur ou du TBI. C’est là qu’on peut revivre collectivement nos traumatismes.
    J’introduis une dose de coopération : quand une erreur apparaît (soulignée en rouge), l’élève peut corriger lui-même ou solliciter l’aide d’un élève qui lève la main.
    Cela apprend aussi la patience (l’élève de sixième qui n’a pas encore repéré toutes les subtilités du clavier). Les sixièmes passent tous obligatoirement au moins deux fois. Après, ce sont les volontaires...

    En troisième, il n’y a plus beaucoup de volontaires, mais je ne suis pas sûr que les traumatismes soient tous effacés. En tout cas, ils ne me demandent plus si "l’orthographe compte" lors des évaluations. Je demande juste que ce soit rédigé.

    Amitiés,

    Olivier

    repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1336

 
Soutenir par un don