jeudi, 19 juillet 2018|

5 visiteurs en ce moment

 

Mars 68 : le jour où l’école a failli changer

Le 15 mars 1968, s’ouvrait à Amiens, à l’initiative d’un certain nombre de professionnels de l’ éducation, un colloque - « pour une école nouvelle » - dont le souvenir est resté très vif dans les mémoires, non pas tant pour les résultats immédiats – très minces en réalité – que par le sentiment, 50 ans plus tard, d’une occasion manquée. Quelques semaines avant (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

1 Message

  • Mars 68 : le jour où l’école a failli changer 6 avril 12:50, par Evelyne Bigot

    Rennes, le 6 avril 2018
    Merci pour cet article revigorant, et qui incite à penser que rien n’est perdu.
    Je me bats ici à Rennes, dans le quartier populaire de Villejean, contre la fermeture d’un site du collège Rosa Parks, né en 2008 de la fusion des collèges Malifeu et Montbarrot contre laquelle nous avions malheureusement perdu le combat.
    Le conseil départemental actuel, dirigé par un socialiste, n’a rien trouvé de mieux à faire, dans le cadre d’une nouvelle sectorisation des collèges rennais, que de prévoir tout un tas de changements absurdes, y compris la fermeture de ce site situé dans un Réseau d’Education Prioritaire (mais l’éducation prioritaire peut-elle encore porter ce nom ?), et dans un quartier en forte progression démographique. Le collège Rosa Parks accueille actuellement 620 élèves sur deux sites, et toute cette population scolaire ne peut bien sûr pas être contenue dans un seul collège ! C’est pourquoi les élus départementaux ont décidé que les familles auraient le "choix" de laisser leurs enfants au collège de Villejean, ou bien de les envoyer, au prix d’un trajet payant en métro et bus, dans un des deux collèges retenus du centre-ville.
    La résistance s’organise depuis la fin de l’année 2017, mais malheureusement en ordre dispersé. Les enseignants et leurs syndicats sont regroupés dans une Coordination des Collèges Rennais (ccRennes sur Facebook), mais attirent peu de parents. Avec une association d’habitants nommée "Si on s’allait ?", nous sommes allé.e.s une première fois au collège sur le site menacé pour rencontrer des élèves. Nous avons parlé avec le principal qui, malheureusement, n’est pas opposé à cette fermeture, et nous a même sorti des arguments bidons tels que : "De toutes façons, ce bâtiment n’est pas fait pour accueillir des collégiens, il est trop bruyant !". Il faut préciser que le collège des années soixante était un collège Pailleron et avait donc été détruit ! C’est donc un collège qui a une histoire lourde. Nous avons rencontré des collégiens, très mobilisés pour défendre leur collège, surtout les filles !
    Nous y sommes retournés mardi 3 avril et hier jeudi, à l’occasion de la remise des bulletins scolaires aux parents. Tous les parents concernés avec qui nous avons discuté sont opposés à cette fermeture, mais on ne leur a bien sûr jamais demandé leur avis ! Nous avons pris beaucoup de coordonnées car nous allons faire une réunion pour décider des actions que nous allons mener.
    Je vous écris, d’abord pour vous tenir au courant de cette situation scandaleuse, et ensuite qui sait...
    Evelyne Bigot, une Villejeannaise révoltée (le quartier est stigmatisé pour sa soi-disant violence, et ses trafics en tous genres (ça, c’est réel). Mais, en principe, nous sommes un quartier rennais comme les autres !

    repondre message

A propos de Questions de classe(s)
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1338

 
Soutenir par un don