Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

Célestin Freinet, le maître insurgé dans Télérama

, par Grégory Chambat

  

Dans le Télérama 3485 (semaine du 27 octobre au 2 novembre)

Freinet toujours à la page

Alors que l’on commémore les 50 ans de la mort de Célestin Freinet, père de la fameuse pédagogie qui porte son nom, ses écrits sont réédités (1). Restent-ils pertinents ? « Bien sûr ! Son esprit est même plus que jamais d’actualité, car ce n’est pas une méthode figée, mais un mouvement qui propose, quelles que soient l’époque ou la société, des savoirs en action », expliquent Grégory Chambat et Catherine Chabrun, enseignants et fondateurs du collectif Questions de classe(s), à l’origine de la publication de ces textes.

Expression libre des enfants, imprimerie au sein des écoles pour éditer des journaux, correspondance entre établissements... Freinet voulait aider les élèves à comprendre et à transformer le monde, pas seulement leur apprendre à lire, écrire et commenter.

Autre grande spécificité des « écoles Freinet » : être des établissements de la République, gratuits et agréés par l’éducation nationale. « à la différence de biens des courants dits "de pédagogie alternative", on les trouve la plupart du temps dans les quartiers populaires. Ce ne sont pas des écoles de la réussite individuelle, mais des espaces où l’on s’entraide pour apprendre, et où les enfants sont des acteurs de leurs apprentissages plutôt que des consommateurs de savoir. »

Lorraine Rossignol

(1) Célestin Freinet, Le Maître insurgé. Articles et éditoriaux, 1920-1939, éd. Libertalia, 10 €.

Inscription
à la newsletter
du site


Mots-clés