Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

Wake up America : 1940-1960 (t.1) ; 1960-1963 (t.2), J. Lewis, A. Aydin, N. Powell (BD)

, par François Spinner

Les deux premiers tomes (un troisième est à venir) de Wake up America retracent la lutte pour les droits civiques des afro-américains à travers l’autobiographie de John Lewis, aujourd’hui député à la chambre des représentants. Il fut un des responsables du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC) dans les années 60 et un des Big Six (seul encore en vie) qui organisèrent la marche sur Washington le 28 août 1963 où Martin Luther King prononça son discours historique I have a dream (Je fais un rêve).

Dans le premier tome, nous sommes plongés dans le Sud raciste et ségrégationniste et nous suivons John Lewis, de son enfance de fils de petit paysan de l’Alabama à ses premières années de militant activiste du Mouvement des droits civiques. Lecteur de la Bible dès le plus jeune âge et se destinant, adolescent à devenir pasteur, il prêche et baptise les poulets de la ferme familiale ; puis écolier et étudiant studieux, nous observons de l’intérieur son parcours et les événements qui le forment, d’attentats en incendies, de manifestations sauvagement réprimées en emprisonnements, de sa rencontre avec Martin Luther King au mouvement collectif de désobéissance civile, de boycott et de tout l’arsenal des combats non-violents.

Le deuxième tome, plus resserré dans le temps, dépeint la période où les étudiants forcent les commerces, fast-food et cinémas ségrégués à respecter les droits des colored. Le freedom ride de 1961 (les voyage de la liberté) entraînent des violences inouïes avec tabassages et meurtres mais le rapport de force bascule peu à peu... Le récit montre aussi les luttes internes au mouvement, non-violence absolue et activisme traditionnel, désobéissance et action directe en tension avec la voie légaliste et électorale.

La narration chronologique classique, avec quelques incursions dans le passé ou le présent (l’investiture d’Obama par exemple) et un dessin en noir et blanc réaliste, sert le propos historique et pédagogique avec une légère tentation hagiographique inévitable. Tout public à partir de la fin du collège. (FS)

Wake up America, t.1 : 1940-1960, John Lewis et Andrew Aydin (scénario), Nate Powell (dessin), Rue de Sèvres, 2013, 127 p., 13 €.

Wake up America, t.2 : 1960-1963, John Lewis, Andrew Aydin, Nate Powell, Rue de Sèvres, 2015, 189 p., 14 €.

- Quelques planches

t.1 http://www.editions-ruedesevres.fr/content/wake-america-t1
t.2 http://www.editions-ruedesevres.fr/wake-america

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.