Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

Les fantômes de Ermo, Bruno Loth

, par François Spinner

Bruno Loth est un auteur de bandes dessinées enracinées dans sa propre histoire familiale avec la série prolétarienne Apprenti - Ouvrier sur la vie de son père, des Congés payés à l’Occupation (voir également une précédente note). Il a comme autre source d’inspiration la révolution espagnole.

Initialement auto-édité avec succès par l’auteur en six volumes, Ermo est une réussite qui allie le point de vue d’un enfant, sa rencontre avec une troupe de gitans saltimbanques et une narration centrée sur la Guerre d’Espagne et les épisodes révolutionnaires qui se refermeront ici avec la mort de Durruti. Il y mêle un brin de fantastique enfantin, des rebondissements dramatiques, des personnages hauts en couleur et le parcours initiatique du héros. La sympathie de Bruno Loth pour le point de vue anarchosyndicaliste et la fluidité du récit qui permet de naviguer du regard de l’orphelin Ermo à une chronique documentée des premiers mois de la guerre civile de juin à novembre 36, emporte le lecteur de l’Andalousie à Barcelone insurgée, du Front d’Aragon et de la colonne Durruti à Madrid. Pour tous les publics y compris les connaisseurs de la période.

Bruno Loth, Les fantômes de Ermo, La Boîte à Bulles (Hors champ), 2017, vol. 1, 160 p., 25 €, vol. 2, 192 p., 25 €.
- Chronologie, annexes historiques et iconographiques.

Extrait du vol. 1 : http://www.la-boite-a-bulles.com/digital/play/2
Extrait du vol. 2 : http://www.la-boite-a-bulles.com/digital/play/344

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.