Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

Les damnés de la Commune- t.2 : Ceux qui n’étaient rien, Raphaël Meyssan

, par François Spinner

" J’ai pris mon temps. / J’ai pris mon temps pour arriver ici. / J’ai pris mon temps pour gravir la butte Montmartre et voir l’armée fraterniser avec le peuple de Paris. / Autour de moi, les touristes posent pour la photo. / Ils n’imaginent pas ce lieu un siècle et demi plus tôt. / Ils ne voient pas cet ancien terrain vague, sur lequel la basilique du Sacré-Cœur n’a pas encore été construite. / Ils ne voient pas les canons de la Garde nationale. / A leurs côtés, j’observe Paris. / Je vois autre chose. "

Le décor est planté ; la Commune et l’album peuvent s’ébranler... Après le choc visuel et artistique du premier opus de cette trilogie (1), voici la deuxième livraison de Raphaël Meyssan qui mêle histoire documentée de la Commune et émotions personnelles qui viennent parfois s’insérer dans le récit. L’auteur précise sur son site qu’il n’a " réalisé aucun dessin pour Les damnés de la Commune. Dans cette bande dessinée, [il a] utilisé exclusivement des dessins de l’époque de la Commune : des gravures publiées dans des journaux et des livres parus il y a un siècle et demi. "

Le récit démarre donc le 19 mars, se poursuit par la célèbre et magnifique proclamation du Comité central de la Garde nationale sur les élections (2), - Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. -, et se clôt au soir du 9 mai avec la défaite de la bataille du fort d’Issy. Le lecteur y retrouvera Victorine, Lavalette et les principaux protagonistes tant du côté parisien que Versaillais. Un travail historique et graphique hors norme qui commémore avec intelligence et sensibilité la Commune.

Raphaël Meyssan, Les damnés de la Commune- t.2 : Ceux qui n’étaient rien, Delcourt, 2019, 144 p., 23,95 €.

Lien vers l’affiche et le texte : http://exergue.over-blog.com/2017/03/appel-du-comite-central-de-la-garde-nationale-le-25-mars-1871.html

(1) Les damnés de la Commune - t.1 : A la recherche de Lavalette :
https://www.questionsdeclasses.org/luttes-et-ratures/?Les-damnes-de-la-Commune-t-1-A-la

(2) CITOYENS
Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre propre vie, souffrant des mêmes maux.
Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne considèrent que leurs propres intérêts et finissent toujours par se considérer comme indispensables.
Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un discours, à un effet oratoire ou à un mot spirituel.
Évitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère.
Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du Peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue.
Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.
Nous sommes convaincus que, si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèreront jamais comme vos maîtres.

Entretien dans « Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique »
http://www.meyssan.com/a87



Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.