Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

L’ange de Budapest

, par François Spinner

1988, San Diego. John Angel, riche étasunien apprend la nomination d’un nouvel ambassadeur "russe" à Budapest, ancien membre des forces de répression. Il part pour la Hongrie par fidélité à son passé de combattant contre l’envahisseur soviétique de 1956... Il s’appelait alors Jancsi Angyal. Le drame, la mort, la fraternité et l’amour se nouent tragiquement dans les rues de Budapest.

Le récit, parfois un peu confus, est un long flash back dans des tonalités bleutées très cinématographiques. La fiction, en tension permanente, a le grand mérite de montrer l’aspect militaire de l’insurrection ouvrière de Budapest mais un bref rappel du contexte historique aurait été bienvenu dans la narration ou en annexe.

Gabor Tallai (scén.), Attila Futaki (dessin), L’ange de Budapest, Glénat (coll. 24X32), 2019, 56 p., 14,50 €.

- Les douze premières pages : https://www.glenat.com/24x32-glenat-bd/lange-de-budapest-9782344032503#block-views-liseuse-block

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.