Chaque semaine : l’actualité sociale et pédagogique - inscrivez-vous ici à la lettre de Q2C

Deux fleurs en hiver, Delphine Pessin

, par Sylvie Nicolli

Deux fleurs rentrent en Ehpad, l’une s’appelle Violette, elle sera résidente, l’autre, Capucine sera stagiaire aide-soignante. Elles vont s’apprivoiser, s’écouter, se parler, réussir à faire sortir leurs plus profondes blessures et leurs joies aussi. Cette amitié se construit tout au long de ce roman jeunesse. Cette amitié qui soutient réconforte et secoue aussi. C’est un texte profond, émouvant et drôle parfois.

Delphine Pessin évoque la difficulté des soignants à remplir leurs missions auprès des résidents par manque de moyens et d’effectifs ; elle raconte leur fatigue, leur découragement mais aussi leur investissement. Elle parle avec justesse de l’arrivée d’une résidente, de la perte d’autonomie et de l’approche de la mort.

La réussite de ce roman repose en grande partie sur grand respect que l’autrice a pour les vieux et les soignants. Des Haïkus vont ponctuer le roman, Violette en étant grande amatrice :

« Couvert de papillons
L’arbre mort
Est en fleurs »

Kabayashi Issa

A partir de 12 ans.

Delphine Pessin, Deux fleurs en hiver, Didier Jeunesse (coll. Fiction), 2020, 192 p., 15,90 €.
- Lire un extrait sur le site de l’éditeur ICI.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.