Le texte comme champ de bataille - commentaires