jeudi, 20 juin 2019|

15 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de Arthur Serret


Envoyer un message

Chroniques du genre en cours préparatoire #5 : Le consentement, conseil d’élèves et éducation à la sexualité

Enseignant en CP avec une dizaine d’élèves en éducation prioritaire à Paris, j’ai décidé de consigner mes réflexions sur la manière dont le genre fait la classe au quotidien - son rôle dans les apprentissages, les interactions de mes élèves et ma pratique pédagogique, dans une chronique.
=> Épisode 1 : intro et féminisme matérialiste Introduction au débat lié aux pratiques coopératives et à la pédagogie critique. Récit d’un trajet sur le chemin de la bibliothèque. => Épisode 2 : à la bibliothèque. Sur le (...)

En savoir plus »
 

Chroniques du genre en cours préparatoire #4 : vers une récréation moins sexiste ?

Enseignant en CP avec une dizaine d’élèves en éducation prioritaire à Paris, j’ai décidé de consigner mes réflexions sur la manière dont le genre fait la classe au quotidien - son rôle dans les apprentissages, les interactions de mes élèves et ma pratique pédagogique, dans une chronique.
=> Épisode 1 : intro et féminisme matérialiste Introduction au débat lié aux pratiques coopératives et à la pédagogie critique. Récit d’un trajet sur le chemin de la bibliothèque. => Épisode 2 : à la bibliothèque. Sur le (...)

En savoir plus »
 

Nouvelles de Grenoble : Blanquer, la cigale et le CP

Un camarade grenoblois donnait quelques nouvelles à ses anciens collègues parisiens. Nous lui avons demandé de publier son témoignage.
Pendant ce temps-là… Alors que la contestation n’en finit pas d’enfler contre les « lois Blanquer » le ministre de l’Education Nationale tente de déminer le terrain. En dépit de déclarations apaisantes mais teintées d’ambiguïtés ses, il continue d’avancer sur le plan idéologique, avec ses affidés.
Un stage pendant les vacances
Les enseignants du département de l’Isère (...)

En savoir plus »
 

Pourquoi défendre les directrices d’école ?

Défendre les directeurs/rices d’école quand on n’aime pas les chefs ?
Les enseignant.es du premier degré se sont majoritairement lancé.es dans la mobilisation contre la loi dite « de l’école de la confiance » avec l’amendement sur la création des établissements publics des savoirs fondamentaux (EPFS). Rapidement, les craintes se font entendre et mobilisent la profession : dans les EPFS, ils n’y auraient plus de directeurs/rices puisque les écoles seraient sous la tutelle du/de la principal.e du collège. (...)

En savoir plus »
 

Mouvement contre les lois Blanquer [Maj 7/04]

[(Brèves sur la mobilisation :
Mise à jour du dimanche 7 avril
Le jeudi 4 avril aura été une journée de lutte réussie sur Paris : 70% des collègues du premier degré en grève, près d’un tiers des écoles fermées. On aura rarement vu autant d’enseignant.es en manifestation, avec un long cortège où les enseignant.es ont défilé par école. Une AG avec plus de 450 personnes s’est réunie à la bourse du travail le matin. Une petite centaine de personnes ont déclaré reconduire la grève le lendemain.
480 personnes a (...)

En savoir plus »
 

28 MARS - Journée de grève dans les écoles parisiennes !

Pour le deuxième jeudi consécutif, la grande salle de la Bourse du travail est pleine. 250 professeurs des écoles parisien.ne.s sont présent.es et bien déterminé.es à aller jusqu’au bout contre la loi Blanquer.
#GREVE28mars ! #educnat #Blanquer pic.twitter.com/4ejN4DAg2H— Sud éducation Paris (@sudeducparis) 28 mars 2019
Plusieurs personnes ont noté la qualité de l’AG : elle n’aura été parasitée ni par les querelles syndicales habituelles, ni par les longs monologues des militants professionnels que l’on (...)

En savoir plus »
 

La grève et l’argent

En ce début de mouvement contre la loi Blanquer, petite réflexion sur la grève et l’argent...
"Moi, je vous préviens... c’est ma dernière, financièrement ça devient pas possible, là..."
Tout le monde le sait et le répète depuis des mois : on ne gagnera pas avec "des journées de grève saute-mouton" (c’est-à-dire, des grèves une fois par mois). Il nous faudra une bonne vieille grève reconductible "longue et dure" pour construire un rapport de force avec le ministre.
Sauf qu’alors même que le mouvement (...)

En savoir plus »
 

Mort de l’école publique

La république est endeuillée ce soir, puisque c’est dans la tristesse que parents et enseignant.es ont enterré l’école publique aujourd’hui à Rennes, à Montreuil et à Palaiseau.
Un commentateur avisé aurait précisé : « C’est le caractère publique et l’égalité que cela porte qui est en train de crever ».
Montreuil, 24 mars 2019
Enterrement à #Montreuil du service public d’éducation par les réformes #blanquer . pic.twitter.com/60ao5um0eV— Galera Richard (@GaleraRichard) 23 mars 2019
Rennes, 24 mars 2019 (...)

En savoir plus »
 

Les lycéen.nes du lycée Arago fiché.es S

A lire sur Lundi Matin :
On s’en souvient, le 22 mai 2018 alors qu’une manifestation du service public se termine à Paris, le lycée Arago est occupé par des lycéens et des grévistes afin de tenir une assemblée générale contre le dispositif Parcoursup. Immédiatement la police intervient dans l’établissement pour interpeler et placer en garde à vue 102 occupants dont 40 mineurs.
Parqués pendant des heures dans des bus de la police, puis dans les cellules de différents commissariats parisiens, fouillés des (...)

En savoir plus »
 

Mouvement contre les lois Blanquer !

En savoir plus »
 

Données personnelles et évaluations : la réponse du ministère à une parent d’élève

Nous publions ici un texte écrit par une mère d’élève de CP, refusant la production de données personnelles sur sa fille, dans le cadre des évaluations nationales.
Bref, parents de CP, refusez la saisie des données sur vos enfants !
En tant que maman d’une élève de cp qui a passé les évaluations nationales j’ai écrit au délégué des protections des donnés du ministère de l EN et voici sa réponse (avec en dessous mon mail initial). Ils ont été très réactifs mail envoyé la veille à 17h30 réponse reçu ce matin à (...)

En savoir plus »
 

Le "savoir-lutter" nantais - #MouvementEduc44

Sur Nantes et la Loire Atlantique, le mouvement contre la loi Blanquer a commencé dès le retour des vacances. Pour suivre le mouvement dans le 44, rien de tel que les récits de lutte de notre amie Lucie Gillet sur Twitter et son mot dièse #MouvementÉduc44 . Quand on remonte un peu le fil, on se rend compte que les professeur.e.s des écoles ne chôment pas ; un événement tous les trois jours pour amplifier la lutte, comme à son habitude, Nantes donne l’exemple en termes de "savoir-lutter"...
Le 23 (...)

En savoir plus »
 

Ca bouge dans les écoles parisiennes

Mardi dernier (19 mars), une grande partie des écoles parisiennes était fermée ; et cela faisait très longtemps qu’on avait pas vu autant d’enseignant.es grévistes.
Dans mon école, nous n’avons même pas eu besoin de discuter : le choix était très clair pour tous et toutes. Hors de question de ne pas être en grève.
La pétition des directeurs et la peur de la disparition du statut a fait basculer ceux et celles qui n’étaient pas encore alarmé.es, les menaces de sanction du DRH du ministère envers les (...)

En savoir plus »
 

Chroniques du genre en cours préparatoire #3 : conseil d’élèves et cour de récréation

Enseignant en CP avec une dizaine d’élèves en éducation prioritaire à Paris, j’ai décidé de consigner mes réflexions sur la manière dont le genre fait la classe au quotidien - son rôle dans les apprentissages, les interactions de mes élèves et ma pratique pédagogique, dans une chronique. => Épisode 1 : intro et féminisme matérialiste
Introduction au débat lié aux pratiques coopératives et à la pédagogie critique. Récit d’un trajet sur le chemin de la bibliothèque. => Épisode 2 : à la bibliothèque.
Sur le (...)

En savoir plus »
 

Chroniques du genre en cours préparatoire #2 : à la bibliothèque

Enseignant en CP avec une dizaine d’élèves en éducation prioritaire à Paris, j’ai décidé de consigner mes réflexions sur la manière dont le genre fait la classe au quotidien - son rôle dans les apprentissages, les interactions de mes élèves et ma pratique pédagogique, dans une chronique.
=> l’épisode 1 : Intro et féminisme matérialiste.
A la bibliothèque
Comme je l’expliquais dans l’épisode 1, je vais à la bibliothèque une fois par semaine avec cinq élèves de CP sur le temps du midi. Le temps de s’y rendre, (...)

En savoir plus »
 

Chroniques du genre en cours préparatoire #1 : Intro et féminisme matérialiste

Introduction
Le débat
Le collectif Question de classe(s) se veut un lieu de débat ; et justement, notamment depuis la parution du livre d’Irène Pereira sur les pédagogies critiques et ses nombreuses interventions sur le site, on questionne régulièrement les relations et oppositions entre un corpus de pédagogies dites « critiques » (dont la finalité est la remise en cause des structures de dominations par leur conscientisation) et les pédagogies coopératives (Freinet, PI…). Un des points de (...)

En savoir plus »
 

Un regard international sur des évaluations nationales

Les élèves de CP seraient tous et toutes censés passer à partir du lundi 21 janvier une nouvelle session d’évaluations nationales en français et en mathématiques. Malgré le fiasco de la session de septembre, le ministère remet cela. Si « des remontées des écoles ont été prises en compte » explique le « guide » à destination des enseignant.e.s, ces « remontées » concernent uniquement le temps de passation (trop long) et les bugs informatiques des serveurs, les critiques didactiques et pédagogiques n’ont quant à (...)

En savoir plus »
 

Le No Child Left Behind Act : un modèle pour Blanquer ?

François Jarraud dans son dernier article sur les évaluations CP dans le Café Pédagogique, fait un parallèle entre la politique du ministre Blanquer et le No Left Behind Act (loi « Pas d’enfant laissé derrière ») promulgué par le Congrès américain pendant la présidence George W. Bush en 2002 aux Etats-Unis. La loi consiste à imposer des évaluations standardisées aux écoles, avec des objectifs de progression à réaliser (sous peine de restructuration, privatisation, etc…) ; on comprend facilement le (...)

En savoir plus »
 

Décembre, le mois des livrets scolaires

Décembre, le mois des livrets scolaires du premier trimestre. La tâche est fastidieuse mais oblige à faire un point sur tous et toutes les élèves dont nous avons la charge ; à s’obliger à réfléchir à où en est chacun.e d’entre elles/eux et non seulement aux quelques élèves qui nous préoccupent.
Je débute dans mon métier, je tâtonne – plein de choses dans la tête – qui au quotidien sont plus complexes, demandent de se confronter à des contradictions et à des doutes. États des lieux concernant le remplissage de (...)

En savoir plus »
 

Déclaration de l’AG parisienne des grévistes de l’éducation, le 14 décembre

Vendredi 14 décembre au matin, s’est déroulé une assemblée de grève à la Bourse du travail de Paris, réunissant une petite centaine de grévistes de l’éducation nationale. Voilà la déclaration adoptée à l’unanimité :
Déclaration de l’assemblée de grévistes de l’éducation du 14 décembre
L’assemblée des grévistes de l’éducation nationale et de la ville de Paris – enseignant·e·s du 1er et du 2d degré, AED, AESH,… – réunie ce jour, vendredi 14 décembre, déclare à l’unanimité :
> dénoncer fermement la (...)

En savoir plus »
 

Territoires vivants de la République, quelle cartographie critique ? Note de lecture des Territoires vivants de la République

Un ouvrage de pédagogie
Les événements se sont télescopés : alors que je trouvais enfin le temps d’écrire mes notes de lecture des livres lus depuis la rentrée, la marée #PasDeVague sur les réseaux sociaux remettait au cœur des débats la question des violences scolaires, du vécu des enseignant.e.s et du rapport à leur hiérarchie. Quand, à l’origine, le hashtag avait été lancé pour dénoncer l’attitude de l’institution face aux violences scolaires, les réactionnaires de tous bords se sont vite empressés d’aller (...)

En savoir plus »
 

Le "bon sens" comme retour à l’ordre pédagogique

Publiée hier, une interview commence à faire un peu parler d’elle : celle de Souâd Ayada, l’actuelle présidente du CSP, à la manœuvre dans les « ajustements de programme ». Si la semaine dernière nous essayons de voir ce qu’entre les lignes, ces modifications disaient du projet politique et pédagogique du ministère, dans cette interview, la présidente du CSP est explicite. Et ça fait peur. Il ne s’agit pas ici d’un soutien acritique aux programmes tels qu’ils sont aujourd’hui, mais de tenter de comprendre (...)

En savoir plus »
 

Ce que nous disent les "ajustements" des programmes de français

Il y a quelques jours le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) a publié ses projets "d’ajustements" des programmes de français, mathématiques et éducation civique (sur l’EMC, lire le très bon billet de Bernard Girard). Le CSP explique avoir été mandaté par le ministère pour "clarifier les programmes", que des "ajustements" sont aussi prévus pour l’ESP et les sciences, et que la DEGESCO prépare des "repères annuels de progressivité" afin "d’aider les professeurs à mieux organiser leur enseignement au fil (...)

En savoir plus »
 

Des centaines de familles des Hautes-Seine et ailleurs remises à la rue par le 115 !

Depuis le début du mois d’avril dans les Hauts-de-Seine, premier département touché, plus de 200 familles logées dans des hôtels par le 115 sont remises à la rue avec leurs enfants sans aucune solution. Par manque de financement, les critères d’accueil dans les hébergements d’urgence se sont en effet durcis, et les familles ne sont plus accueillies dès lors que leurs enfants ont plus de 3 ans ou qu’ils ne sont pas porteurs de handicap.
Le même sort attend des centaines de familles dans tous les (...)

En savoir plus »
 

Semaine "écoles mortes" à Garges-Sarcelles......

Semaine "écoles mortes" à Garges-Sarcelles...
Nous publions un récit de la semaine "écoles mortes" à Garges-Sarcelles, merci à son auteur.
La semaine dernière, le collectif de profs et parents d’élèves de Garges-Sarcelles a organisé une semaine "école morte". Le principe d’une semaine école morte est le suivant : Les parents d’élèves se mobilisent pour bloquer les établissement de leurs enfants. Il nous a suffi de peu de parents (4 ont suffi pour certains établissement). Chaque jours de la semaine, deux (...)

En savoir plus »
 

Jeudi Jeune le 7 juin

Nous relayons l’appel lycéen à un "Jeudi Jeune" de mobilisation le jeudi 7 juin.
Nous, lycéen·ne·s, appelons à manifester massivement contre Parcoursup et la sélection à l’université le Jeudi 07 Juin.
On nous avait dit qu’APB, le précédent système permettant de s’inscrire à l’Université, était défaillant, qu’il fallait changer radicalement. On nous avait dit qu’avec Parcoursup, tout serait différent. Pourtant, au soir des résultats, nous étions 400 000 jeunes sur le carreau. Avec un budget par étudiant en recul (...)

En savoir plus »
 

L’école et les enfants d’immigré.e.s. - Véronique Decker et Stéphane Beaud sur Rue des écoles

Notre amie Véronique Decker, directrice d’école à Bobigny et autrice de deux très beaux livres dans la collection N’Autre Ecole, discutait avec le sociologue Stéphane Beaud dans l’émission Rue des écoles sur France culture, produite par Louise Touret.
L’émission porte sur l’école et les enfants d’immigré.e.s magrébin.e.s, notamment d’Algérie. En effet, Stéphane Beaud y était notamment invité à l’occasion de son livre La France des Belhoumi, où il retrace les parcours de vie des parents et enfants d’une famille (...)

En savoir plus »
 

Carte des universités mobilisées

Contre la sélection à l’entrée de l’université, un mouvement étudiant semble avoir bel et bien commencé. Les facs mobilisées et occupées sont de plus en plus nombreuses et on ne peut que s’en réjouir.
Pour preuve, une carte dessinée et diffusée par Nantes Révoltées faisant le bilan des facs mobilisées, occupées (et des attaques policières et fascistes).
https://www.questionsdeclasses.org/...

En savoir plus »
 

Échos du 22 mars 2018...

22 mars 2018, la journée commence par une "perle", ce "décryptage du Parisien...
On y va ensemble ? - Rouen
Tout commence au détour d’un couloir, en salle des profs ou entre deux cigarettes.
« - Tu fais grève demain ? Moi oui. Et j’aimerais bien aller en manif, par exemple à Paris mais de chez moi, c’est galère, et en plus avec la grève des transports...
Attends, mais moi je pensais aller à Chartres en voiture et comme on n’habite pas loin, si tu veux, on y va ensemble !
Ah oui, c’est une bonne (...)

En savoir plus »
 

Stagiaires, mettez-vous en grève !

Un texte d’appel à la grève à destination des stagiaires circulent actuellement à l’ESPE de Paris. Nous vous le copions ci-dessous.
STAGIAIRES, METTONS-NOUS EN GRÈVE !
Le 22 mars est un jour de grève nationale dans la fonction publique : stagiaires de l’Education nationale, rejoignons le mouvement !
Défendre nos conditions de travail futures Les raisons de la colère ne manquent pas, et pour nous qui entrons dans le métier, la défense de ce dernier est d’autant plus légitimes. Que cela soit au (...)

En savoir plus »
 

Les perceptions enfantines et ce qu’elles nous renvoient : lecture pédagogique de L’enfance de l’ordre.

Lecture pédagogique et militante du livre des sociologues Julie Pagis et Wilfried Lignier, paru en 2017, L’Enfance de l’ordre.
« Comment les enfants perçoivent le monde social ? », c’est la question que posent Julie Pagis et Wilfried Lignier dans leur ouvrage L’enfance de l’ordre, publié au printemps 2017. Cependant, il s’agit moins pour les deux sociologues de décrire ce que les enfants en pensent et d’évaluer ce qu’il et elle appellent leur « réalisme social » (la conformité entre leurs représentation (...)

En savoir plus »
 

Cette semaine, nous avons lu Stéphane Beaud…

Cette semaine, nous avons lu Stéphane Beaud… et nous vous conseillons vivement de faire de même.
Le sociologue, spécialiste des classes populaires, a partagé ses impressions sur les réformes du bac et de l’entrée à l’université dans un bel entretien à Alternatives Economiques. La réforme de l’université, l’universitaire l’explique simplement : c’est la capacité pour les facs de sélectionner leur « public ». Parce que, oui, en bon sociologue, Stéphane Beaud ne croit pas à une classe des « méritants », pour lui (...)

En savoir plus »
 

Journée de la laïcité à l’ESPE de Paris : blanc seing pour les racistes

Depuis une semaine, le petit monde paisible de l’ESPE de Paris s’agite. L’annonce du programme de la journée de la laïcité, lundi 11 décembre prochain, en avait choqué plus d’un.e. La matinée est occupée par deux conférences, l’une de Georges Bensoussan, l’autre de Philippe Val, ayant pour principal point commun l’islamophobie assumée de leurs déclarations publics. Quelques remous tout de même arrive à faire publier un premier communiqué intersyndical (CFDT, CGT, FO, FSU) signé par les syndicats de (...)

En savoir plus »
 

Débat : l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?

Les KroniKs Robinsons du 4 novembre 2017
Suite à "l’affaire Weinstein" et à la libération qui s’ensuivit sur différents média d’une parole féministe dénonçant le harcèlement sexuel (extraordinaire ou ordinaire) que subissent les femmes, Laurent Ott s’interroge dans une nouvelle chronique, sur la pertinence et le potentiel émancipateur du concept de consentement. Le nouveau contrat social entre les sexes qu’il suppose ne fait-il pas trop vite l’économie d’une critique sociale des rapports de force et de (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don