lundi, 19 août 2019|

7 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Un collège occupé en soutien aux familles mal-logées (Vaulx-en-Velin)

Version imprimable de cet article Version imprimable   1 commentaire(s)

Vaulx-en-Velin, le 12 septembre 2013

Communiqué de presse

Élèves mineurs SDF : au collège H.Barbusse de Vaulx-en-Velin c’est toujours NON

Les personnels occuperont le collège pour loger les familles cette nuit.

Un élève de 6ème et sa famille - maman, soeur de 6 ans à l’école Courcelles de Vaulx, ainsi qu’une élève de 4ème, sa maman, son beau père et ses deux frères de 5 ans- seront SDF dès ce soir. Les personnels ont envoyé un communiqué ce matin, au président du conseil général du Rhône, à la Préfecture, au Rectorat, à la DDASS, et à la mairie de Vaulx-en-Velin, demandant qu’une solution soit trouvée et qu’à défaut la famille soit accueillie dans un des trois logements de fonction vacants de l’ancien collège Jean Vilar, que nous occupions pendant les travaux de rénovation de nos locaux. Un ultimatum avait été fixé à 15H00, au bout duquel les personnels communiqueraient sur leur décision de loger ces familles dans les bâtiments occupés du collège.

Dès la rentrée, alors que nous étions dans les bruits de meuleuse et que des salles n’étaient toujours pas livrées, alors que nous négocions âprement des soucis d’effectifs avec le Directeur Académique, des bruits des services sociaux du collège émanaient sur la situation préoccupante de familles fréquentant notre établissement. Le temps de faire le point dans l’urgence nous apprenions qu’une famille avait passé une partie de l’été à la rue et que des familles seraient sans solution le mardi 10 septembre et le mercredi 11 septembre. La solidarité interne au collège et le fond social ont permis de payer des nuits d’hôtel jusqu’à ce jour, se substituant aux services du département.

Les enseignants réunis en assemblée générale ce jour, réaffirment leur refus de voir des élèves devenir SDF avec leur famille et demandent aux autorités de trouver une solution dès ce soir, sous peine d’occupation du collège pour y loger la famille.

La situation des familles Ahamada et Boubred est symbolique de ce qui se passe sur le département du Rhône en matière d’hébergement d’urgence. Même les familles avec des enfants mineurs ne trouvent pas de place au 115. Et que dire des autres alors ? Malgré la visite à Lyon de la ministre Dufflot qui avait annoncé le maintien des structures hivernales d’accueil, les centres ferment1 et les 20 millions d’euros promis pour leur pérénisation se sont envolés.

Aussi les personnels du collège H. Barbusse réunis ce jour, dénoncent les conditions faites à ces élèves et à leur famille, la faillite pouvoirs publics du Rhône en matière d’hébergement d’urgence, et l’incohérence de la part de la préfecture et du conseil général à préférer voir un collège occupé pour héberger des élèves sans abri, que d’accéder à la solution simple proposée par les personnels : l’hébergement des deux famille dans un des trois logements « de fonction » vacants à l’ancien collège Jean Vilar.

Copie à :Préfet du rhône
Madame la Rectrice de l’académie de Lyon ,
s/c du chef d’établissement
Monsieur le Maire de Vaulx-en-Velin
Monsieur le Préfet du Rhône
Monsieur le Président du Conseil Général
DDASS du Rhône, pôle famille

Voir aussi les autres communiqués iciet ici.

1 Message

  • Un collège occupé en soutien aux familles mal-logées (Vaulx-en-Velin) 15 septembre 2013 18:15, par Jean-Pierre Fournier

    Une première et un magnifique exemple !
    La question des papiers a souvent fait réagir les personnels, celle des conditions sociales quand elles atteignent ce degré mérite la même indignation en acte. Il y a eu des précédents, mais peu nombreux ou peu connus : continuez à nous tenir informés !
    J.-P. Fournier

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586