vendredi, 11 octobre 2019|

7 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Non au licenciement !

Version imprimable de cet article Version imprimable   1 commentaire(s)

Notre collègue d’arts plastiques, Michaël Ile a obtenu son agrégation en juin 2011. Il a effectué son année de stage en responsabilité au cours de l’année scolaire 2011-2012 mais n’a pas été titularisé. C’est au cours de cette année scolaire 2012-2013 que nous l’avons connu, alors que les inspecteurs le contraignaient à effectuer une nouvelle fois ce stage.

En cette fin d’année, un inspecteur a rédigé un rapport à charge remettant en cause sa capacité à enseigner alors que l’Éducation nationale a eu recours à ses services pendant deux ans. Pourtant, à nos côtés, il a pu pleinement participer à la vie de la « communauté éducative » sans faillir. D’ailleurs, la Principale de notre établissement le soutient.

Rien ne justifie qu’on procède ainsi à un licenciement alors même qu’on parle de « crise des vocations » pour le métier d’enseignant. Michaël a montré qu’il voulait enseigner tellement son énergie déployée a été bénéfique pour nos élèves. Cette même énergie pourra bien corriger les soi-disant défauts de son enseignement : la didactique n’est pas tout ! De plus, cette violence institutionnelle exercée par le corps des inspecteurs légitime la loi de la jungle : jeunes aspirants professeurs contre professeurs stagiaires sur la sellette. Cette concurrence est inacceptable !

De plus, licencier un enseignant au bout de deux ans alors même que sont recherchées des économies dans la fonction publique et particulièrement au sein de l’Education nationale, cela est proprement absurde : même la logique comptable si chère aux managers ne retrouve plus ses petits dans cette affaire !

En conséquence, nous dénonçons cette injustice et demandons que les syndicats qui siègeront à la commission paritaire académique, prennent contact au plus tôt avec nous afin d’envisager la réponse nécessaire à cette situation. Mais plus systématiquement, nous appelons les syndicats à se positionner face aux licenciements des professeurs stagiaires qui deviennent malheureusement de plus en plus courants.

Michaël doit être titularisé !

Motion de l’assemblée générale du collège Renoir (Asnières-sur-Seine) votée à l’unanimité et soutenue par les sections syndicales d’établissement : CNT-Fte, Snes-FSU, SUD-éducation et Snudi-FO.

1 Message

  • Non au licenciement ! 10 juillet 2013 21:10, par Matthias Grünewald

    Malheureusement Michaël n’ a pas été titularisé suite à la CAPAcadémique : les hiérarques n’ont rien voulu entendre.

    Toutes vos idées, avis, remarques pour que la future CAPN (Commission Académique Paritaire Nationale) qui se tiendra en septembre, contredise cette malheureuse CAPA, sont les bienvenues.

    M. G.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1586