dimanche, 28 mai 2017|

13 visiteurs en ce moment

 

1927... 2017, instruction ou éducation ?

L’instruction avec son retour aux fondamentaux réduits aux seuls « lire, écrire, compter » est fortement recommandée par nombre de programmes politiques. L’éducation au ban de l’école ! Avec ses ouvertures à la complexité du monde, elle serait responsable de son mauvais état et de l’ignorance de la jeunesse ! Les « hussards noirs », les anciens « maitres (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

1 Message

  • 1927... 2017, instruction ou éducation ? 9 mai 11:45, par Thierry FLAMMANT

    Les deux mon capitaine !
    L’école n’a pas d’autre mission.
    Puisque l’éducation n’est ni un "gavage", ni un "dressage", pourquoi l’instruction le serait ?
    L’alternative évoquée dans le titre n’a pas de sens. Ce débat est stérile. L’émancipation passe par le savoir, les connaissances, donc l’instruction, et l’éducation pour autant que cette dernière s’écarte de la morale bourgeoise ou cléricale.
    Freinet n’est pas un auteur sacré il me semble.
    Qui instruira sinon l’école ? Les médias, le business, les religions ? Instruire et éduquer sont les deux faces de ce lieu unique qui s’appelle l’école.
    Eduquer n’est pas un métier. Apprend-on à éduquer ? J’en doute. Instruire en est un (ce qui ne signifie pas que chaque "instructeur" soit à la hauteur de l’enjeu).
    Remplacer l’instruction par l’éducation rendra service à tous ceux qui veulent en finir avec le savoir émancipateur et avec l’instruction publique. On est sur la bonne voie. L’employé des banques récemment élu va s’y employer, soyez en sûr ! Il pourra ainsi supprimer les emplois d’instituteurs, de professeurs, de documentalistes (c’est du savoir ça) et les remplacer par le personnel sous formé, sous payé, sous qualifié des T.A.P. municipaux. Ce sera cool l’éducation sauce Macron.
    Les résistants continueront d’instruire et d’éduquer afin que les élèves soient armés pour renverser ce vieux monde décrépi.

    repondre message

Soutenir par un don