vendredi, 15 décembre 2017|

27 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Suicide

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Un extrait de la Revue de presse des Cahiers pédagogiques sur le harcèlement à l’école

Suicide

L’actualité de la semaine dernière a été, en partie, marquée par la parution du livre de Nora Fraisse "Marion, 13 ans pour toujours". Sur son blog, l’auteur revient sur le suicide, le 13 février 2013, de sa fille Marion harcelée par des élèves de son collège.
Le témoignage de Nora Fraisse a été relayé sur de nombreux sites comme, par exemple, L’obs, Ladepeche.fr, Europe1 ou encore sur le blog de Jean-Charles Champagnat qui utilise ce titre choc : "Le harcèlement scolaire tue".
Il y a quelques jours, une autre jeune fille, Mélina, s’est jetée sous un train pour les mêmes raisons. On peut lire sur 20minutes.fr "qu’une marche blanche est organisée samedi à la cité des Micocouliers de Marseille pour rendre hommage à Mélina, 13 ans, harcelée par des jeunes de son collège". La meilleure amie de Mélina et une voisine témoignent sur France bleu.
Alors, oui, le harcèlement scolaire tue. Je n’ose même pas imaginer la douleur des parents face à une telle situation. Je n’imagine pas non plus la douleur des personnels de ces établissements scolaires confrontés au suicide d’un de leurs élèves. Je n’imagine pas plus la détresse du chef d’établissement qui s’interroge forcément sur ce qu’il a loupé pour en arriver là.
L’enquête de victimation en milieu scolaire menée par Eric Debarbieux, parue en 2011, montre bien l’ampleur du problème. Sur le site de France Bleu, on trouve une infographie qui résume plutôt bien les violences auxquelles sont confrontées certains de nos élèves.
De mon point de vue, on ne peut lutter efficacement contre le harcèlement que si un réel partenariat s’instaure entre les familles et les personnels. Le repérage des signaux d’alerte, bien décrits par Dounia Malki dans son article sur Marieclaire.fr, est déterminant.
Il apparait tout aussi déterminant de privilégier l’information (et la formation) des personnels et des élèves dans les établissements scolaires. Parmi les nombreuses ressources à disposition, on trouve bien entendu le site institutionnel " agir contre le harcèlement à l’école" qui propose, par exemple, des vidéos de sensibilisation pour travailler avec les membres de la communauté éducative.
De nombreux artistes se sont aussi emparés de cette thématique. Les clips peuvent servir de base à un dialogue avec les personnels ou les élèves. J’ai retenu celui de Xavier Dolan, réalisateur du clip d’une rare violence (à ne pas présenter à des collégiens) de " Collège Boy" du groupe Indochine ainsi que la vidéo " Maux d’enfants" de Patrick Bruel et de La Fouine. Les QR-codes présents dans le clip de Bruel mènent à d’autres vidéos qui racontent les histoires individuelles des différents personnages. Mieux connaitre le harcèlement scolaire devrait permettre de réduire le phénomène et d’intervenir pour éviter d’autres drames.

Pascal Thomas

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1152