samedi, 23 septembre 2017|

18 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

« Rien ne vient de rien »

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

« Ex nihilo nihil fit »

« Rien ne vient de rien » ; c’est avec une telle formulation, qui tient en 5 mots (4 en latin) , que Lucrèce (96- 54 avant JC) a jeté les bases scientifiques , pragmatiques et morales du matérialisme.

La Pédagogie sociale, comme pédagogie matérialiste, conjugue et décline aussi cette courte maxime.

« Rien ne vient de rien » et en effet le « rien » ou le « presque rien » ne produisent pas grand chose. Tant de dispositifs énormes, d’usines à gaz, d’institutions séculaires échouent à éradiquer les difficultés qu’ils sont censés traiter ou prévenir et qu’ils créent souvent. Tant d’énergie parfois, de moyens souvent… pour « rien ».Les institutions auront beau mobiliser toutes les ressources, se convertir aux pratiques les plus autoritaire et sécuritaires ; elles butteront toujours sur la même réalité : si elles ne produisent pas de promotion personnelle, collective sociale ou sanitaire, …Si rien de vient d’elles, elles ne sont rien.

Qui ose se poser encore ces questions qui donnent le vertige ?

« Rien ne vient de rien », en Pédagogie Sociale, car nous ne venons jamais les mains vides ; nous comptons sur nos matériels, nos outils. Ce n’est pas chez nous que l’on se contente de « travailler les liens » « la relation » ou la confiance ». Chez nous, nous l’avons souvent dit, on travaille c’est tout !

« Rien ne vient de rien » pour nous, car notre action s’inscrit dans un contexte , un territoire , des situations, et une histoire. Nous n’ajoutons pas de l’inédit ou de l’inouï ; nous n’apportons pas de la culture là où il n’y en aurait pas ; nous laissons ce genre de supercherie à ceux qui croient encore en l’école de Jules Ferry. Nous n’apportons pas de l’éducation là où elle fait défaut ; nous n’apportons pas la civilisation en barbarie, pas plus que la raison chez les fous. Au contraire de tout cela , nous nous installons à même le sol et nous jardinons ce qui y pousse.

« Rien ne vient de rien », car notre travail porte ses fruits et que ces fruits n’existeraient pas sans lui . C’est par notre travail que nous voyons les parcours changer, les destins se transformer, les groupes et les territoires, se métamorphoser. Tel qu’on a connu petit sur un atelier de rue devient aujourd’hui le jeune service civique prometteur ; tel autre échappe à un destin trop vite tracé et introduit du nouveau dans l’histoire familiale. Tel sans famille en retrouve une parmi notre groupe. Les espaces où se dressent nos ateliers de rue, s’animent et reviennent à la vie alors qu’ils étaient déserts et évités. Beaucoup de gens se parlent qui ne se parlaient plus ou qui ne seraient ni rencontrés , ni parlés, sans nos ateliers. Celui qui a quitté l’école , à tort ou à avec ses raisons, continue d’apprendre malgré tout. Et tel qui y reste, complète sa formation parmi nous.

Et surtout…

« Rien ne viendra de rien », car les bonnes intentions et les déclarations politiques ne mènent nulle part. Il n’est bonne pensée qui ne soit stérile. Cela ne sert à rien de prétendre promouvoir l’égalité, la laïcité, l’autonomie, l’initiative ou la sécurité , si vous ne commencez pas ici tout de suite et avec les gens qui sont là DE MANIERE INCONDITIONNELLE.

En Pédagogie sociale, nous prenons la mesure de l’inanité de la pédagogie de projet , des objectifs généraux et généreux. « Rien ne viendra de rien » ; si vous voulez les rendre autonomes ces enfants, laissez les libres ici et maintenant. Rien ne viendra de rien : si vous voulez une société possible, commencez ici et à présent à bâtir une communauté de tous et par tous.

Ainsi c’est la matière et non l’idée, qui est l’objet même de tout travail éducatif. C’est sa transformation qui en est l’enjeu. C’est la confrontation avec elle qui en fait un métier.

A voir : le reportage sur notre travail, réalisé par Lily et JP Franey :

Enfance invisible

Graines d’Orties des KroniKs SIX cent 34 :
Actu : nouvel atelier au "Squat" d’Epinay, le vendredi

Evénement :

FESTIVAL : TOMCKIEWICZ (avec nos partenaires) :

"Soin et émancipation en éducation".

Les 18, 19 et 20 Novembre 2016 à la MJC de Savigny sur Orge

Prochaine soirée conviviale

Samedi 28 Octobre à 19:30, Longjumeau, Salle Bretten (rue des Ecoles)

Formation en pédagogie sociale :

Formation de niveau II (pour personnes connaissant la PS) ,

Il y a encore de la place pour la semaine prochaine - inscrivez vous d’urgence

Et les 08, 09 et 10 Novembre 2016 9h30-16h30, au local de Chilly

A VOIR ET REVOIR, le reportage inédit sur le contexte et le travail de notre association :

Enfance invisible : Intermèdes-Robinson, par Lily et JP Franey

Les chantiers de Pédagogie sociale Week-end des 10 et 11 décembre

dorénavant sur deux jours , en weekend

Le prochain : du samedi 10/12 à partir de 14:00,

au dimanche 11/12 midi (avec repas du samedi soir partagé.

Ils ont lieu à Paris, pour plus de centralité pour nos camarades qui viennent de Province.

URGENT : L’association Intermèdes Robinson lance sa campagne de dons 2016/17 :

Objectif 5000 euros pour la rue !

Soutenez notre action, notre association. Nous sommes en péril

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1104